cybermotard
La compétition moto
par la photo
Les brèves  > 2016

L’arrivée de Jean Marc Deletang suscite des vagues au sein de la FFM

Publié le

L’arrivée de Jean marc Deletang comme futur directeur de course professionnel au sein des épreuves organisées par la CNV de la Fédération Française de moto a crée un certain nombre de vagues.

La photo peut sembler bien futile, le soleil, les nanas...Mais les responsabilités des directeurs de course est écrasante ! Lionel Rouet est à gauche et Serge Ferrer est à droite. Tous les deux ont donné leur aval et participé à la publication de notre article.

La nomination de Jean Marc Deletang comme futur directeur de course professionnel est loin de faire l’unanimité au sein de la Commission des courses de Vitesse.

En effet pour protester contre la venue de Jean Marc Deletang ( nommé le 8 décembre 2015) Lionel Rouet et Serge Ferrer ont décidé de ne plus assurer les fonctions de directeur de course au sein du FSBK, de ne pas assurer cette fonction en WSBK, notamment à Magny Cours, et enfin de plus assurer la formation des directeurs de course à l’avenir. Pour Lionel Rouet, « Il ne s’agit surtout pas de démission, mais d’une mise à l’écart volontaire »

Et Serge Ferrer de renchérir « A aucun moment il n’a été fait un appel à candidature au sein des officiels en poste et c’est d’autorité que l’on a fait appel a une personne qui est totalement étranger a la fonction d’officiel sans licence depuis 10ans….. »

Pourquoi ce mini-tsunami dans le milieu très confidentiel dans le milieu des directeurs de course ?

Par ce qu’il ne reste plus qu’un directeur de course dit du « 2e degré » pour assumer toutes les courses du FSBK et les épreuves de vitesse internationales en France !

Au départ l’idée de faire appel à un professionnel capable de « prises de responsabilités importantes qui nécessite une expertise et des compétences de haut niveau » est plutôt bien vue. C’est en tout cas ce que laisse entrevoir le communiqué officiel.

Oui mais voilà tout est fait comme si l’on voulait griller les étapes. En effet toujours selon Lionel Rouet, pour être directeur de course dit du 2e degré ( c’est à dire apte à gérer un championnat national) il faut « subir un examen qui englobe les règlements de TOUTES les disciplines, que ce soit de la vitesse, du promosport , de l’endurance, de la montagne, jusqu’au moto 25 Power !. Il faut absolument tout connaître jusqu’au bout des doigts ! »

Une fois cet examen dans la poche, le futur directeur de course est bombardé stagiaire durant une année auprès d’un collègue plus expérimenté. Ce n’est donc qu’à partir de la 2e saison, qu’il peut espérer officier à temps « plein », mais uniquement dans les courses nationales hors championnats et pas du tout dans les épreuves inter !

Or il semblerait que dans le cas de Jean Marc Deletang, les étapes ont été allègrement brûlées, puisque nommé en décembre 2015, le quadruple champion de France ( 1992, 1995, 1997 et 2002) sera en poste dès la saison 2016 !

Il faut se rappeler que le poste de directeur de course comporte des engagements très importants. Pour rappel le directeur de course qui était en fonction, lors du double accident mortel à Lédenon en 2015, est toujours mis en examen, à l’heure d’aujourd’hui !

Enfin Jean Marc Deletang est-il vraiment le meilleur candidat pour être directeur de course professionnel ? Lui qui possède deux concessions Yamaha ( Blois et Tours), sera-t-il vraiment impartial en cas de conflit entre un pilote Yamaha et un pilote d’une autre écurie ?

De cela on ne peut pas se prononcer, donc wait and see. Mais la question reste posée.

Pour rappel les intervenants de la FFm : directeurs de course, commissaires sont le fait d’une majorité de bénévoles. Ces derniers ne sont defrayés que de leurs frais de déplacement, sans aucun autre avantage. Il était important de le rappeler.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi
17 avril 2014
La galerie photos du superbike du Mans 2014
3 décembre 2014
Jean Baptiste Nonet, tourne la page du championnat de France
29 septembre 2013
Finale du championnat de France à Albi : Leblanc titré en superbike !
27 septembre 2011
Retour en photos sur la finale du championnat de France superbike à (...)
 

Visiteurs connectés : 47

Rechercher

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook