Sound of Thunder UEM Cup 2001 Manche française

Date : 14 octobre 2001
 

La dernière course européenne des SoT que l’organisation française Protwin a accueilli ce week-end à Carole a eu la chance de pouvoir profiter d’un véritable été indien.

Il faisait chaud dans les paddocks vendredi et samedi, pas assez pour faire monter la pression puisque les essais libres et les qualifications se sont déroulés sans anicroche, excepté pour Didier Dalet (Ducati 996 R n° 102) qui chute à la Parabolique dans la seconde série d’essais chronos, sans espoir de réparer pour la finale et avec le coude suturé.

Entre la pression atmosphérique, avec les nuages qui s’amoncellent, et la pression dans les combardes, la course SoT s’annonce pleine de rebondissements. On n’a pas été déçu.

Après un départ canon, Louis-Luc Maïsto (Ducati 996 n° 83) chute à Golf au 2e tour, sans trop de gravité. Au retour, sans commentaire : « j’ai fait le con, j’ai voulu suivre Fred ». Frédéric Protat (Ducati 996 R n° 27) prend donc la tête pour un bon moment, suivi par Lex Van Dijk (Ducati 996 n°7- Hol.) qui se fait remonter par Michel Robert (Atomo n° 121) sur un freinage spectaculaire à Hôtel. Ces derniers en décousent sur plusieurs tours jusqu’au moment où Frédéric Protat décide de leur laisser voir le bout de ses pots. Il n’en faut pas plus à Michel Robert pour passer en tête le temps de 2 tours.

Derrière, Bruno Destoop (Voxan CR 1000 n° 63), Jeroen Oudeman (Bakker S. 1000 n° 101 - Hol.) et Philippe Hourdequin (Ducati 996 SPS n° 81) sont bien seuls. « Boring race* » dixit Jeroen ; aucune bagarre. Par contre, plus loin on assiste à un super spectacle entre Franck Rouichi (Aprilia RSV 1000 n° 73), Alain Prevel (Aprilia RSV/R 1000 n° 85), Gaëtan Di Pietro (Aprilia RSV 1000 n° 78) et Norbert Mertens (Ducati 748 S n° 15 - All.).

Beaucoup moins de chance et de plaisir à la clé pour Christophe Charles-Artigues (Moto Bel’ MG n° 34), il est stoppé au drapeau noir/orange pour émissions de fumées. Samuel Isaac (Ducati 944 n° 14 - Hol.), lui, s’arrête découragé par une pluie de drapeaux bleus, sa 2 Soupapes a calé au départ et il est parti des stands avec un tour de retard.

Au passage, la plus belle remontée de la course est attribuée à François Boyer (Ducati 996 n° 55), un régional de l’étape, qui passe de la 13e à la 6e place pour se la faire souffler par Philippe Hourdequin 3 tours avant la fin.

Sur le podium, on retrouve l’incontournable Frédéric Protat, l’opiniâtre Michel Robert et le vainqueur de la saison SoT Lex Van Dijk. Lex remonte sur le podium, rejoint par Jeroen Oudeman et Jens Hofmann (Dynotec Guzzilla n° 3 - All.) pour fêter leur titre au classement final de la Sound of Thunder UEM Cup 2001.

En conclusion, merci à tous ces héros du plaisir qu’ils nous donnent, particulièrement aux étrangers pour avoir fait le déplacement.

Isabelle Harinquet, Emmanuelle Bravant (notre précieuse traductrice NDLO) *course ennuyeuse

Vous trouverez les feuilles de temps sur le site www.afcmicro.com
 

Les autres reportages de l'année

 
 
© Copyright Cybermotard 1998-2009 - Textes et images PROTWIN
E-Mail :  protwin.montpellier@modulonet.fr