Dijon : Michel Robert écrase la concurrence

Date : 10 août 2003
 

Sur le circuit de Dijon, Michel Robert avec sa Ducati N°1, s’est imposé de façon magistrale et n’a laissé que les miettes à ses adversaires.

A Dijon, Michel Robert signe sa quatrième victoire d’affilée. Jamais la plaque N°1 n’aura été mieux été portée.

Michel Robert, plus impérial que jamais a dominé cette 5ème épreuve du challenge Protwin, de la tête et des épaules. Seuls deux pilotes ont essayé de lui porter la contradiction, sans grand résultat.

Il décroche le meilleur temps des essais en 1’27’’250 et par la même occasion la pole position. Les challengers ne sont pas loin et se tiennent dans un mouchoir de poche : Fabrice Kuhn (N°52), 7ème au classement général réalise un très bon 1’27’’904 et prend la deuxième place de la première ligne. Suivent à quelques centièmes de seconde Vincent Combalot (N°11) et Stéphane Molinier (N°18).

Pourtant le parisien loupe son premier départ, et laisse filer Fabrice Kuhn et Stéphane Molinier. Le deuxième tour n’est pas encore commencé que la course est neutralisée sur drapeau rouge : en effet Stéphane Chabal (N° 107) a perdu l’avant et chute. Plusieurs pilotes parviennent à l’éviter, parmi eux Raphaël Journot (N°105)qui tire tout droit dans le bac à graviers. Dommage c’était leur première course !

Après un quart d’heure d’interruption, la course reprend ses droits, mais de 12 tours elle est ramenée à 10. Au signal du départ, Michel Robert laisse de nouveau filer ses deux principaux adversaires. Cette fois, Stéphane Molinier s’est emparé de la tête de course, mais il est suivi à 67 centièmes par Fabrice Kuhn. C’est dire si le duel entre ces deux là est serré !

Au deuxième tour, Michel Robert a réammaré au duo de tête et le trio ainsi formé imprime un rythme dément à la course. Très vite le peloton des poursuivants, emmené par Vincent Combalot, est à plus de trois secondes ! Cet écart va aller en s’amplifiant au fil des tours et dépasser les treize secondes.

Au tour suivant, Michel robert, décidément le plus rapide a pris la direction des opérations et mène devant Stéphane Molinier, lui même talonné par Fabrice Kuhn. Les positions ne bougeront plus tout au long de la course. Michel Robert avait tout prévu, " Je savais que je pouvais aligner des chronos forts et réguliers comme durant les essais. Au pire des cas j’aurais pu tenter quelque chose dans le dernier tour, si mes adversaires s’étaient montrés plus accrocheurs. Donc je disposais d’une stratégie à tiroirs avec une certaine marge en fonction des situations. Il se trouve que j’ai réussit à prendre la tête assez rapidement et le reste c’est déroulé d’une manière nickel"

Stéphane Molinier se montre extrêmement incisif et ne cède rien au fil des tours. A l’issue de la course il monte sur la deuxième marche du podium avec seulement 1’’496 de retard sur le leader sans démériter " Je manque de puissance dans la ligne droite et je me suis fait déboîter très vite. Ensuite à chaque tour je prenais 10 mètres dans la vue. Cette année je vais me contenter de la deuxième place du challenge. Mais l’année prochaine j’aurais une moto qui marchera mieux."

Fabrice Kuhn est loin d’être ridicule puisqu’il talonne Stéphane de 4 centièmes. Cet Alsacien attaque sa première véritable saison en vitesse, grâce au protwin " J’avais déjà fait trois épreuves l’année dernière, mais cette année j’ai décidé de faire toutes les courses". Il ne manque pas d’ambition puisque "J’aurais bien aimé me battre davantage avec Stéphane Molinier. Mais il est très bon et il a quand même plus d’expérience que moi"

Le contrôle de la quatrième place a donné un lieu à un mano à mano féroce entre Michaël Mécène (N°44) et Aurélien Bantigny (N°26). Au final c’est Aurélien qui l’emporte.

Enfin à noter la course en solitaire de Romain Bonvicini (N°83) seul engagé en Twinlight, puisque Selim Dutipek (N°23) qui aurait pu lui donner la réplique a cassé son moteur aux essais

Thierry Leconte
 

Stéphane Molinier, deuxième au classement général sera un sérieux concurrent pour l’année prochaine : il a promis de revenir avec une moto plus rapide !

Les autres reportages de l'année

 
 
© Copyright Cybermotard 1998-2009 - Textes et images PROTWIN
E-Mail :  protwin.montpellier@modulonet.fr