Le Challenge en Belgique, deux fois !

Date : 1er juin 2003
 

Le Challenge Protwin et quelques 49 pilotes se sont donnés rendez-vous ce week-end sur le mythique circuit de Spa en Belgique. Enfin un peu de dépaysement après Ledenon et Nogaro. Les Protwineurs ont profité des caractéristiques d’un tel circuit (longueur, relief, accent, ...) pour y disputer 2 manches consécutives.

Après les essais qualificatifs de vendredi, les chronos oscillent entre 2’41 et 3’12 et attestent de la concentration des pilotes sur ce parcours peu ordinaire. La fraîcheur des pins et la proximité de la Hollande détendront l’atmosphère et c’est Yves Bollaerts (Ducati 955 n°95), pilote local et moniteur de la Bickers’ School, qui se place en 1re position sur la grille de départ avec un temps de 2’41’’885. À ses cotés on retrouve Michel Robert (Ducati 998 n°1), Bertrand Hérail (Ducati 996 n°22) et Aurélien Bantigny (Ducati 999 n°26).

48 pilotes prennent le départ de la 1re course. Avec 3 Ducati en tête, les écarts se creusent doucement. Le 1e tour est bouclé par Yves Bollaerts, il est suivi par Michel Robert et Franz Schwarz (Bimota n°2). Ce classement est modifié au 5e tour puisque Michel Robert passe en tête. Bertrand Hérail victime d’un problème mécanique lors de son 3e tour, est contraint à l’abandon. On note une mémorable bataille pour la 4e place entre Stéphane Molinier (Aprilia RSV R n°18), Laurent Termeau (Ducati 999 n°25) et Aurélien Bantigny. Les deux derniers tours de circuit voient Michel Robert prendre 4,5 secondes sur Yves Bollaerts alors que Laurent Termeau perd sa 5e place. Les places suivantes sont toutes autant disputées : Mickaël Mécéne (Aprilia RSV n°44), 2e du classement général, Vincent Combalot (Honda VTR SP1 n°11) et Laurent Zanetto (Aprilia RSV R) se passent le relais d’un tour à l’autre. C’est finalement Laurent Zanetto qui l’emporte sur ses deux camarades. Même baston dans le 3e peloton entre Jean-Michel Molinier ((Aprilia RSV n°40), William Vauris (Ducati 955 n°63), Guillaume Landeau (Ducati 996 SPS n°82), Jean-Luc Sornin (Suzuki SV 694 n°38) et Erwan Emprin (Aprilia RSV n°80). Guillaume Landeau sera le plus rapide devant Jean-Michel Molinier. William Vauris arrive 16e loupant de peu les points au classement.

Sous le drapeau à damiers, après 10 tours de course effrénée, où la vitesse et l’endurance ont été de mise, on retrouve dans l’ordre : Michel Robert, dont c’est le 1er podium de la saison et l’anniversaire, Yves Bollaerts, qui souhaite suivre d’autres courses du Challenge et Franz Schwarz qui découvrait le circuit belge. Frédéric Cuttica (Ducati 998 n°9) gagne sa 4e place devant Stéphane Molinier qui avait préféré mettre des pneus mixtes comme le font les coureurs belges pour assurer en cas de pluie, ce qui lui a fait défaut. Franz Vile (Aprilia RSV n°77) chute dans le 3e tour

Dans la série, on prend les mêmes et on recommence ... Après une courte nuit de repos ou de mécanique pour certains, 45 pilotes repartent plein guidon et sueur sous les casques pour la 2de manche du week-end. La course est une régalade jusqu’au au drapeau à damiers. Aux bottes à bottes avec Michel Robert, Yves Bollaerts le passe dans le dernier tour, prenant ainsi sa revanche sur la veille. Franz Schwarz reste abonné à la 3e place du podium grâce, entre autres, à sa jeune équipe de mécanos.

La grille de départ, semblable à celle de la veille permet à Laurent Termeau en 3e ligne et Bertrand Hérail en 1ère ligne de tenter à nouveau leur chance après la course d’hier inachevée. Ils ont montré de belles performances en arrivant respectivement 4e et 6e. Aurélien Bantigny a su se battre et obtient l’honorable 5e place. Un problème mécanique empêche Stéphane Molinier de continuer et stoppe net sa course dans le 5e tour alors qu’il est en tête. Pour les places suivantes on retrouve pratiquement les mêmes pilotes que la veille. Fabrice Kuhn (Ducati 996 n°52) 6e samedi ne termine par cette 2e course, pour cause de chaîne cassée.

À noter la très belle remontée de Jean-Luc Sornin sur son Twinlight qui avait arrêté sa Suzette sur la grille craignant la surchauffe et qu’on a dû pousser pour démarrer. Il termine 29e.

C’est avec plaisir que l’on se remémorera ce déplacement du Challenge Protwin à Spa-Francorchamps où les équipages ont su conjuguer palpitant et savoir-faire tout le week-end. Si au moins 85% du plateau découvraient ce circuit pour la 1re fois, c’est la rage au guidon qu’ils attendent les prochains six kilomètres neuf cent nonante huit de bitume vallonné qui s’ouvriront à eux entre les sapins.

Rendez-vous sur le circuit d’Albi les 28 et 29 juin prochains.

Marie Cellier (fidèle supportrice de Bertrand Hérail et crêpière à ses heures)

 

Les autres reportages de l'année

 
 
© Copyright Cybermotard 1998-2009 - Textes et images PROTWIN
E-Mail :  protwin.montpellier@modulonet.fr