Podium pour Tauziède, Titre pour Amalric

Date : 30 septembre 2001
 

La finale qui se déroule lors des Coupe de vitesse du Salon sur le circuit de Carole ne s’annonce pas particulièrement passionnante à suivre étant donné que Michel Amalric est déjà titré depuis l’épreuve de Lédenon avec 50 points d’avance sur le 2ème au classement provisoire : Michel Robert.

C’est mal connaître le challenge Protwin qui offre toujours de belles surprises et de beaux bastons en perspective. En premier lieu une rude bataille devrait opposer les trois suivants au classement scratch provisoire. Il s’agit de Michel Robert sur son @tomo avec 78 points, qui occupe la 2ème place. Enfin on devrait assister à une rude bagarre entre Christophe Loustalet (vainqueur du challenge en 1998) et Franck Tauziède (vainqueur de la Coupe Ducati en 1999), puisqu’ils sont à égalité de points avec 68 unités chacun.

Le verdict des essais qualifs tombe : Michel Robert décroche la pole, sur une piste mouillée, en 1’12’’790 devant Michel Amalric . Christophe Michel, co-vainqueur de l’édition des 300 miles de Carole 2001, est 3ème. Franck Tauziède complète cette première ligne. 3 Aprilia sont au premier rang, la lutte s’annonce serrée pour le podium.

Christophe Michel (N°20) fait un départ fulgurant, hélas un peu avant le virage "Hotel" Christophe Charles Artigues(N°3) casse un joint de filtre à huile et vidange généreusement sur la piste. Sa moto termine dans le bac à graviers au milieu d’un impressionant nuage blanc. Triste fin de saison pour le pilote de "Berbergerac" comme dirait Smaïn. Christophe souffre d’un fort handicap de la main droite, suite à une blessure mal cicatrisée cet hiver. De plus il a connu casse sur chute. Dans le paddock il résume sa saison " Quand ça veut pas, ça veut pas !".

La course est neutralisé durant une bonne vingtaine de minutes, le temps de nettoyer la piste, et un deuxième départ est donné. Lors du second départ Franck Tauziède (N°111) part comme une balle, suivi de près par Christophe Michel, Emmanuel Napoli (N°89) et Michel Robert (N°2).

Dès le 3ème tour, le pilote de l’@tomo, s’est défait des deux premiers challengers et il part à la poursuite de Franck. L’écart ne diminue pas et Franck surveille anxieusement ses arrières. Au 11ème tour il peut respirer : Michel Robert est parti à la faute à la parabolique.

Désormais, Tauziède effectue un cavalier seul en tête de course et passe la ligne d’arrivée avec plus de 8 secondes sur son poursuivant immédiat : Christophe Michel. Au passage il signe le meilleur tour en course en 1’04’’412 !

La ligne d’arrivée franchie, Franck se confie "Je n’ai pas été une seule fois sur le site cybermotard de toute la saison, alors je me suis dit que pour la finale je devais monter sur la plus haute marche !". Après ce clin d’oeil, il continue : "J’ai eu ce podium également grâce aux pneus Dunlop, il y a un autre grip et une autre façon de piloter. Je crois que je vais garder cette monte pour la prochaine saison". Le pilote de l’Aprilia TEM avoue quand même avoir craint le retour de l’@tomo "Au début j’ai eu peur qu’il revienne, car je sais que Michel robert peut être très incisif quand il le veut. Mais cette fois ci je roulais beaucoup plus vite ! ".

Thierry Leconte

Prochains rendez vous :

Manche Européenne du Sound Of Thunder les 13 et 14 octobre sur le circuit Carole. A.G. des Protwin le 17 Novembre à Clermont Ferrand à l’hôtel à côté de l’aéroport.

La finale vue par Malorie Jacquet et Isabelle Harinquet

Pour la dernière des Protwin à Carole, nous avons troqué les tongues et les shorts contre les bottes et les cirés mais à l’apéro, nos cœurs se sont vite réchauffés.

Les essais ont été plutôt mouillés mais ça n’a pas empêché Michel Robert (Atomo S ; n° 2) de nous « atomiser » à 1’12’’79. Michel Amalric, suite à sa casse moteur, fait les essais sur l’Aprilia RSV n° 85 d’Alain Prével. Ils ne sont pas dans la même série.

Dimanche le temps est plus clément. Départ fulgurant de Christophe Michel (Aprilia RSV n° 20), stoppé dans le premier tour par la casse de Christophe Charles-Artigues (Moto Bel’ MG n° 3) qui tel l’Erika a dégazé son huile à Hôtel (virage de l’arrivée.)

Second départ : Franck Tauziède (Aprilia RSV n° 111) prend la tête, suivi de près par Christophe Michel, Emmanuel Napoli (Ducati 996 n° 89) et Michel Robert. Dès le 3e tour, Michel Robert part à la poursuite de Franck Tauziède et tente de réduire l’écart qui les sépare jusqu’au 11e tour où, à la sortie de la Parabolique, il chute. Dur nuit pour Jérôme Brun, son préparateur, il va avoir du boulot pour rapproprier l’Atomo avant son exposition au Mondial du 2 Roues.

Un problème mécanique oblige Emmanuel Napoli et Michel Amalric à abandonner la course.

Louis-Luc Maïsto (Ducati 996 n° 4) parti en 6e ligne, gagne petit à petit du terrain. Au dernier tour, après un superbe freinage à Hôtel pourtant glissant, il passe Didier Dalet (Ducati 996 R n° 10) et Christophe Loustalet (Honda VTR n° 40). Profitant de la superbe bagarre de ces derniers il s’est faufilé dans un trou et termine 5e.

Une autre belle bagarre oppose Philippe Jacquet (Aprilia RSV n° 18), Selim Dutipek (Ducati 940 2 Soupapes n° 23) et Pierre Juyon ( Ducati 916 n° 26) qui terminent dans cet ordre.

Franck Tauziède, meneur de la course, franchi la ligne d’arrivée et monte enfin sur la première marche. Il est suivi par Christophe Michel, qui ici réalise une belle prestation pour sa première participation chez nous avec la moto de Robert Doron dont il est le chef d’atelier. Alain Cottard (Suzuki TLS/R n° 76) termine ce podium. Il pensait être 4e et nous dit sur les marches « Suzuki n’est pas mort, je reviens l’an prochain avec une TLS/R encore plus affûtée »

A noter la belle prestation de Thierry Bouygues (Ducati 996 n° 68) ; sur le sec il a pu remonter de la dernière ligne jusqu’à la 13e place et remercie Dominique Ledoux (Aprilia RSV n° 50) de son désistement lui permettant de prendre place au départ.

En 2 Soupapes, Selim Dutipek termine premier (9e au scratch), Philippe Boucheron (Ducati Mostro 900 n° 49) est second, il termine 15e au scratch après être parti 29e.

Rappel des podiums Scratch : Franck Tauziède, Christophe Michel et Alain Cottard 2 Soupapes : Selim Dutipek et Philippe Boucheron

Pour ceux qui n’oseront pas affronter les pilotes de la course européenne du Sound of Thunder (13 et 14 octobre à Carole) rendez-vous à l’assemblée générale le 17 novembre pour une fête qui, paraît-il, promet d’être aussi bien que celles des années précédentes.

Malorie Jacquet et Isabelle Harinquet

 

Les autres reportages de l'année

 
 
© Copyright Cybermotard 1998-2009 - Textes et images PROTWIN
E-Mail :  protwin.montpellier@modulonet.fr