Compte Rendu de Ledenon N°2

Date : 5 septembre 1999
 

Contre mauvaise fortune bon cœur, je vais essayer de vous conter cette 6e course de notre challenge bien aimé. Bribes, visions, échappées d’une trajectoire hasardeuse puisque j’étais dans le bain, enfin, dans le fond de la baignoire, émergeant à peine de la truffe. Il y a des fois où ça ne le fait pas, c’est sûr.

Michel (Robert Suzuki TLR n° 2), Moustique (Charles-Artigues Moto Bel’ MG n° 3) et Michel (Amalric Aprilia RSV n° 34) sont là pour défendre becs et ongles un titre. Quête forcenée du Graal, vous savez, la gamelle qui brille et qui n’a jamais servi à rien sauf au cinéma.

Trois mille cents chevaux en furie, soixante deux cylindres gonflés au départ, feu vert, trente et un cœurs en zone rouge. Le Triple gauche régule un peu le paquet. Louis-Luc Maïsto fait le hole shot, suivi de Christophe Charles-Artigues qui ressort en tête. Ce dernier, un peu optimiste au freinage du virage du Pont, file tout droit dans la garrigue et repart, penaud, à la 12e position. Pendant la manœuvre, c’est au tour de Christophe Loustalet (Yamaha TRX n° 20) de pécher par excès de zèle et d’emmener dans sa culbute un Louis-Luc Maïsto qui n’avait bien évidemment rien demandé à personne.

Pendant ce temps, je défends mon honneur déjà aux prises avec la belle Golinelli Harley Davidson de Fabien Vidonne (n° 69) et la 900 SS qui vient de gagner la Coupe Ducati, cette fois montée par un miraculé, j’ai nommé Patrick Portas (Ducati 955 n° 66), le Haut-Savoyard, victime depuis le premier Nogaro du Vodoucati.

Revenons un peu à nos petits gars de devant. Charlie (Charles-Artigues) a vite fait de ré-amarrer les basques de Michel Robert qui entre-temps c’est fait passer par Michel Amalric. J’ai 2 ou 3 fois la vision fugitive du petit train d’enfer des trois loustics. Ils vont bientôt me mettre un tour, il faut bien que je l’avoue du tréfonds de ma grande honte. Au 8e tour les trois me passent sans encombre, suivi peu après par Adam Watkins (Ducati 916 n° 127), Franck Vidal (Ducati 955 n° 41) qui réalise là sa plus belle course et Selim Dutipek (Ducati 940 2S n° 23) le petit Suisse qui, cette année, pulvérise tous les records de progression.

Et là tout se brise, je vois Michel Robert remontant ses basques, l’épaule douloureuse, à l’entrée du Fer à cheval, puis Charlie tirant tout droit, suite à un problème de freins. Il finit le dernier tour sans eux et se fait passer par Adam Watkins, un des régionaux de l’étape (Murtas Motos à Montélimar) qui fait une 2e place radieuse sur le podium.

En résumé rappel des podiums :

Scratch : Michel Amalric, Adam Watkins et Christophe Charles-Artigues

2 Soupapes : Selim Dutipek, Franz Schwarz (Buell n° 111, un des régionaux) et Sergio Spagnolo (Ducati 984 n° 37)

Malgré les rebondissements, le titre reste en jeu pour la finale à Carole les 2 et 3 octobre prochain.

Nathalie Roche (Ducati 888 n° 40) Ledenon, le 5 septembre 1999

 

Les autres reportages de l'année

 
 
© Copyright Cybermotard 1998-2009 - Textes et images PROTWIN
E-Mail :  protwin.montpellier@modulonet.fr