Bimota sur le podium parisien !

Date : 1er octobre 2000
 

Sébastien Diss décroche la pôle au terme des deux séances d’essais en 1’04’’063 avec sa Bimota SB8-R. Mais la lutte promet d’être chaude puisque les 4 premiers pilotes se tiennent tous dans la même seconde. Il s’agit de Michel Robert et de son proto "@tomo" N°3, Louis Luc Maisto (N°70) et sa Ducati 996 et enfin Christophe Charles Artigues et sa Moto Guzzi Bel (N°1).

Une pôle position et première victoire pour la Bimota de Sébastien Diss "C’est une première victoire et on l’attendait depuis longtemps. Michel Robert freine vraiment très fort : dans les enchaînements j’arrive à me mettre à sa hauteur mais ensuite il me dépose".

C’est l’avant dernière course de la saison et l’on sent la tension monter sur la ligne de départ. Le meilleur départ est signé Louis Luc Maisto : le Toulonnais part comme une balle. Il entraîne dans sa roue Christophe Charles Artigues, Sébastien Diss, Didier Dalet (N°179) et Michel Amalric (N°34) le leader provisoire aux points.

Le pilote de "l’@tomo" N°3 a complètement loupé son départ "le feu rouge est resté très peu de temps, contrairement à l’habitude que j’en ai, et Dieu sait si j’ai fait des départs. Donc j’ai embrayé trop vite et voilà".

Au 3ème tour Sébastien Diss attaque et passe Christophe. Il est à 1’208 de Louis Luc qui caracole seul en tête. Michel Robert est 6ème. A la fin du 4ème tour Thierry Blasco chute lourdement à Golf et reste allongé sur la piste en plein au milieu de la trajectoire. Le drapeau rouge est sorti "in extremis" avant que les concurrents n’abordent le virage à l’aveuglette !

La course est neutralisée. On ré-entame une nouvelle procédure de départ.

La deuxième partie de la course se déroule sur 8 tours. Cette fois ci c’est Christophe Charles Artigues, qui s’empare des commandes dès le départ, suivi de Sébastien Diss et Michel Amalric. Michel Robert part 4ème tandis que Louis Luc Maisto déclare forfait sur problème d’embrayage.

Mais cette partie de course va révéler les extraordinaires possibilités de "@tomo". Les spectateurs présents à Carole, en sont restés babas.

Dès le 2ème tour, Michel Robert passe Michel Amalric comme si ce n’est qu’une simple formalité. Les écarts entre les 3 premiers sont minimes : 0’375 séparent Christophe de Sébastien tandis que Michel Robert n’est qu’à 0’683 du leader.

Michel Robert applique une tactique qui lui réussit à chaque fois : Il porte ses attaques à chaque entrée du virage Hôtel et fait l’intérieur à tous ses adversaires.

Ainsi au 4ème tour il passe le pilote de la Bimota (N°17) et il s’empare de la 2ème place. 2 tours plus tard il applique le même traitement à Christophe (N°1) alias Moustique et passe en tête. Pendant ce temps Eric Kovacs sur l’autre "@tomo" (N°41) s’arrête pour un demi guidon qui se dessèrre.

A l’avant dernier tour Sébastien Diss porte une attaque contre Moustique et le passe à son tour. Il s’empare alors de la 2ème place. L’@tomo et la Bimota vont franchir la ligne d’arrivée pratiquement roue dans roue.

A quelques mètres de ce duel d’anthologie, Pierre Juyon (N°26) et François Boyer alias Bobo se battent comme des chiffonniers pour le contrôle de la ...6ème place. Ils manquent d’aller tous les deux dans le bac à graviers à Hôtel.

Au cumul des 2 manches sur le podium on trouve donc : premier, Sébastien Diss (N°17), 2ème Christophe Charles Artigues (N°1) et enfin 3ème Didier Dalet (N°179).

Thierry Leconte
 

Louis Luc Maisto a été impressionnant lors du départ de la 1ère manche sur sa Ducati N°70. Dommage son embrayage le lâche à la seconde manche.

Photo : One Agency Tél : 06.60.44.90.12

Les autres reportages de l'année

 
 
© Copyright Cybermotard 1998-2009 - Textes et images PROTWIN
E-Mail :  protwin.montpellier@modulonet.fr