Cinquième course sous la pluie, ça nous change...

Date : 8 septembre 2002
 

Michel Robert, sur son prototype @tomo, remporte le premier podium de la saison à Lédenon sous des trombes d’eau.Malgré une deuxième place sur la grille de départ et un moteur qui ne développe « que » 145 cv, le parisien a su s’imposer au fil des tours.Preuve de leur savoir faire, l’équipe a réussit à régler leur machine en conditions pluie avec leur seule expérience.

Samedi : Le Ledenon se réveille sous un soleil radieux. Quarante-quatre pilotes sont présents aux séances d’essais libres obligatoires. En première série, on trouve deux des inconditionnels leaders de la catégorie, à savoir Michel Robert (@tomo n° 3) et Louis-Luc Maïsto (Ducati 996 n° 5) dans les 3 premières places. Fabrice Kuhn (Ducati 996 n° 52) crée la surprise en venant s’infiltrer derrière Michel Robert. Ronan Podeur (Ducati 900 n° 102), en Twinlight, tire son épingle du jeu devant Patrick Bonfiglio (Suzuki SVR 694 n° 13) et Selim Dutipek (Ducati 900 SS n° 23). En seconde série, Jean-Michel Molinier (Suzuki TLR 1000 n° 18) trace en tête. Franz Schwarz (F. Carbone Rac. n° 12) contient Éric Maironne (Ducati 998 R n° 124) qui fait le 3e temps. En Twinlight, Pascal Voillery sur sa Buell n° 24 fait le meilleur temps devant Fabien Vidonne et son Golinelli H.D. n° 69. On passe aux choses sérieuses c’est l’heures des courses qualificatives. Le temps est au top, c’est normal, on est dans le Sud. En série 1, Louis-Luc Maïsto fait le forcing et gagne devant Michel Robert. Fabrice Kuhn dans leur sillage prend la 3e place. Surprise en Twinlight, Selim Dutipek passe l’habile Bonfiglio. Jean-Michel Molinier tient le haut du pavé sur sa TLR pétaradante, devant Éric Maironne et Franz Schwarz, tous deux régionaux de l’étape. En Twinlght, les Buell et Harley se retrouvent et s’arsouillent comme des chiffonniers.

Samedi soir, l’apéro commence au champagne, offert par les jeunes mariés Di Piétro (Aprilia RSV 1000 n° 42) et se poursuit par le célébrissime dîner annuel Protwin, comme à son habitude haut en couleur et bien arrosé de puissante musique et de breuvages divers. La performance tardive de notre présidente et celle de Mickaël Martin (Honda VTR 1000 n° 27), déchaîné comme jamais auparavant ; magnifique. Supers moments.

Dimanche La course de repêchage a lieu sous un ciel changeant pour les onze pilotes de la dernière chance. Serge Faren (Honda VTR SP1 n° 58) mène la première partie avant de se faire prendre par Thomas Blot (Ducati 996 n° 56), belle bagarre. Éric Cesa (Ducati 916 SP), quant à lui termine 3e. Chute sans gravité de Nicolas Paolantonacci sur son proto Twinlight. Dès 11 h, c’est Ledenon la romaine, un vrai déluge s’abat sur le circuit. Un bras de mer vient même s’échouer vers le bas du paddock... C’est l’angoisse, ça recommence, comment sera la piste au moment de notre course, quels pneus choisir ?

14 h 15, c’est la course, la piste est mouillée mais la pluie n’est pas trop forte. Le meilleur choix de pneumatiques : pneu cross ou à palme. Forfait d’Alexandre Mourier Ducati 916 n° 71), il n’aime pas la pluie. Gérard Gouthier, premier non-repêché, pourrait apparaître sur la grille mais ayant prêté ses pneus pluie à Éric Césa (Ducati 916 SP n° 119) il ne peut que déclarer forfait. Départ, Éric Maronne fait le premier hole shot de sa carrière et file devant. Il est suivi de Louis-Luc Maïsto et Michel Robert. Grosse bataille pour les premières places. Au 8e tour, Louis-luc abandonne sur boîte bloquée. Grosses bagarres entre Mickaël Martin et Philippe Jacquet (Aprilia RSV 1000 n° 34) qui se touchent même en pleine ligne droite. Michel Robert, une fois de plus, développe son art en passant un à un ses adversaires pour enfin remporter sa première victoire de la saison. Derrière Jean-Michel Molinier arrive en 2, suivi d’Éric Maironne et Franz Schwarz qui malgré une belle course rate le podium. En Twinlight, Patrick Bonfiglio emporte la victoire en terminant 5e au scratch, Selim Dutipek termine 2, en arrivant 9e au scratch. Ronan Podeur complète ce podium en finissant 19e, le tout sous une pluie qui revient avec force. Compte rendu écrit sous la pression de départ de Fabien Vidonne, éternel stressé du retour.

Rendez-vous tous à Carole pour la dernière de la saison les 12 et 13 octobre, ils sont trois à prétendre au titre et l’écart est faible.

Laurent Berthé (accompagnateur de Fabien)

 

Les autres reportages de l'année

 
 
© Copyright Cybermotard 1998-2009 - Textes et images PROTWIN
E-Mail :  protwin.montpellier@modulonet.fr