Un temps pluvieux sur le circuit du Val de Vienne

Date : 12 mai 2002
 

C’est un temps pluvieux qui nous attends sur le circuit du Val de Vienne au Vigeant pour cette 3e manche du Challenge.

Ce qui n’a pas découragé les pilotes d’effectuer les derniers réglages sur leurs machines. Calage de soupapes pour Franz Schwarz (n°12), ajustements pointus sur l’@tomo S1000 de Michel Robert (n°3), remplacement du boîtier électronique de Louis-Luc Maïsto (Ducati 996 n°5) qui a rendu l’âme le vendredi après-midi ce qui l’oblige à faire 600 kilomètres dans la nuit afin d’être au point à 9h00 pour la 1re série d’essais.

La 1re série sous la pluie est menée par Franck Tauziède (Aprilia RSV1000 n°2) avec un temps de 2’02’’139, suivi de Michel Robert dans la même seconde. La 2e série d’essai se déroule en fin d’après-midi sur une piste mouillée n’empêchant pas les pilotes d’améliorer leurs temps. C’est Franz Schwarz qui réalise le meilleur temps sur sa Franck Carbone Racing en 2’00’’573 ce qui lui permet d’avoir la pole sur la grille de départ prévue le lendemain à 11 h 30. Au briefing du samedi soir 2 bonnes nouvelles attendent les pilotes : la météo prévoit une nette amélioration le lendemain pour la finale et un warm-up de 10 minutes est négocié pour pouvoir régler les machines en conséquence.

Une course pleine de rebondissement nous est proposée : Frank Tauziède (n°2) fait un départ canon et est suivi de près par Stéphane Molinier (Suzuki TLR 1000 n°18) parti en pneus mixtes (!), Franz Schwarz (n°12), Frédéric Cuttica (Ducati 998 n°16), Philippe Boucheron (Ducati 998 n°49), Alain Cottard (Aprilia RSV 1000 n°76), Michel Robert (n°3), Louis-Luc Maïsto (n°5) parti de la 5e ligne et Selim Dutipek (Ducati SS900 n°23). Avant même de finir le 1er tour, Frank Tauziède chute dans le dernier gauche avant l’arrivée. Stéphane Molinier prend donc la tête de la course. Philippe Boucheron, régional de l’étape, passe 4èe en faisant l’inter à Frédéric Cuttica dans le double droit. L’@tomo de Michel Robert montre le bout de son nez pour partir à la chasse des 2 pilotes de tête, Louis-Luc Maïsto dans sa roue. Philippe Boucheron perd alors quelques places et se laisse surprendre par Alain Cottard. Mais la course n’est pas jouée puisque qu’au 7e tour Franz Schwarz passe Stéphane Molinier et prend un peu d’avance sur ces poursuivants. 2 tours avant l’arrivée le moteur de la machine de Stéphane Molinier lâche ne lui laissant plus aucune chance de marquer des points. Franz Schwarz passe le drapeau à damiers sous un tonnerre d’applaudissements et partage le podium avec Michel Robert et Louis-Luc Maïsto. Selim Dutipek (n°23), venu de sa Suisse natale, sur sa Ducati à cadre en carbone réalisé maison, fait une course régulière. Il arrive 9e sur la ligne d’arrivée et 1er de la catégorie Twinlight. Philippe Richelmi (Ducati 944 n°60) profite de l’aspi de Sergio Spagnolo (Ducati 984 n°37) pendant la course jusqu’au dernier tour où il le passe pour lui souffler la 2èe place du classement Twinlight.

3 Voxan se sont engagées pour cette course. Celle de Remy Guignard (n°35) chute dans la 2e série d’essais sans gros bobos pour lui mais la moto est très abîmée, il ne pourra pas prendre la départ ; celle de Pascal Marié (n°61) pour son retour au challenge ne réussi pas à se qualifier ; enfin celle de Gérard Broussely (n°96) qui part en dernière ligne et gagne 13 places dès le 1er tour. Il finit 22e sans même avoir pu essayer la moto avant ce week-end. Nicolas Trolard, notre benjamin, sur sa Ducati R748 (n°51) manquant de puissance termine 27e et prendra sa revanche sur le circuit de Nogaro dans 15 jours, le 26 mai 2002, nous promet-il. Bon rétablissement à Renaud Bignon qui, pour sa première course chez nous, a fait un soleil sous le drapeau à damiers.

Rappel des podiums : Scratch : Franz Schwarz, Michel Robert et Louis Luc Maïsto. Twinlight : Selim Dutipek, Philippe Richelmi et Sergio Spagnolo.

Mathieu Guignard (frère de Remy)

 

Les autres reportages de l'année

 
 
© Copyright Cybermotard 1998-2009 - Textes et images PROTWIN
E-Mail :  protwin.montpellier@modulonet.fr