Protwin : victoire d’une Ducati !

Date : 16 juillet 2000
 

Désormais chaque course de Protwin apporte son lot de coups de théâtre et de chamboulements. Loin de l’atmosphère d’autres championnats moto, où tout semble joué d’avance, les pilotes de Protwin se livrent un duel sans merci (sur la piste) pour la plus haute marche du podium.

Louis Luc Maisto, de Toulon a prouvé que les Ducati avaient encore leur mot à dire dans le challenge Protwin.

Les coups de théâtre n’ont pas manqué de se succéder lors du week-end du 15 et 16 juillet au Mans. C’est d’abord la pôle arrachée de haute lutte par Michel Robert et son prototype « @tomo »(N°3).La deuxième place est occupée par Michel Amalric (N°34) sur Aprilia RSV 1000. A la 3ème place figure un petit nouveau, Marcus Bisson de l’Ile de Jersey sur Honda VTR (N°80). Enfin la 1ère ligne est bouclée par Eric Mairone sur la Ducati N°60.

Belle prestation de Marcus, puisque c’est sa première participation au protwin. Apparition remarquée du 2ème prototype « @tomo » , la N°41, est entre les mains d’Éric Kovacs. C’est son premier roulage. L’avant va se révéler difficile à mettre au point et la machine dribble beaucoup. En course, Éric ne va faire que 4 tours avant d’abandonner. Cela n’empêche pas de confier « Quand elle sera réglée, elle sera un bon outil ».

En course le meilleur départ est réalisé par, Mister Bisson Marcus. Le pilote britannique va boucler un tour complet en tête, avant que les ténors ne reprennent leurs prérogatives. Sébastien Diss, sur Bimota SB8-R (N°17), s’est installé rapidement en tête de course. Il se fait talonner par Louis Luc Maisto, de Toulon, sur la Ducati N°70. Michel Amalric (N°34), tente de suivre le rythme. Mais victime d’une chute aux essais, il court avec son Aprilia « mulet » qui rend 10 ch à ses adversaires. Il va rapidement se faire distancer. La bataille pour la 3ème place se joue alors entre Christophe Charles Artigues (N°1) et Michel Robert.

Mais au début du 5ème tour, Sébastien va rendre la main sur un problème de vilebrequin. Jacky Lagarrigue, le patron de la concession racing concept explique après la course « On a fini la moto le lundi avant la course. Ici sur place on a passé la moto un peu trop souvent au ban, et c’est un régime plutôt dur pour le moteur ».

Louis Luc Maisto en profite pour s’installer en tête de course, suivi de Christophe Charles Artigues. Michel Robert, handicapé par un problème de pot, doit se contenter de la 3ème place.

Là encore il faut souligner la belle performance de Christophe, parti de la 8ème ligne. Auteur d’un très bon départ, il se retrouve dès le 2ème tour dans le paquet de tête « J’ai la chance de finir deux, suite à la casse de Diss, mais je n’aurais pas pu aller le chercher » confie-t-il la ligne d’arrivée à peine franchie.

Louis Luc Maisto, pas vraiment surpris de gagner : « Je suis parti en 3ème ligne mais je savais que je pouvais me bagarrer pour la première place. Ici au Mans il ne faut surtout pas rater le départ, le circuit est assez large et il ne faut surtout pas se laisser enfermer ». Fin tacticien, Louis Luc a d’abord « observé ses adversaires » avant de les remonter un à un.« Quand j’ai passé la Bimota de Sébastien, là je suis parti. Une fois l’écart creusé, j’ai rendu la main pour économiser la moto ».

Louis Luc a passé la nuit précédente à remonter sa machine.

Thierry Leconte
 

Michel Robert avec son prototype « @tomo », aligne la 3ème seconde place de la saison. Régulier comme un métronome.

Les autres reportages de l'année

 
 
© Copyright Cybermotard 1998-2009 - Textes et images PROTWIN
E-Mail :  protwin.montpellier@modulonet.fr