Carole : Molinier de bout en bout !

Date : 4 juillet 2004
 

Sur le circuit Parisien de Carole, Dimanche 4 juillet 2004, Stéphane Molinier a mené sa course sans fléchir, avec des conditions météo peu enviables.

Avec cette deuxième victoire, Stéphane Molinier prend une très sérieuse option pour le titre en 2004. A Carole il mène la course en tête et en solitaire.

Malgré sa deuxième place aux essais qualifs, Stéphane Molinier (Aprilia N°2) est le premier à s’élancer sur la piste trempée du circuit Carole, il devance Luc Noël (Aprilia N°101) d’une courte tête. Ce dernier, a jaillit de la 3ème ligne et au premier virage se trouve dans les roues du leader. Il n’en est qu’à sa première saison en Protwin et entame sa deuxième course. Ca promet !

Mais au fil des tours l’écart se creuse et en finale, Stéphane, franchit la ligne d’arrivée avec près de 6 secondes d’avance sur Eric Mairone (Ducati N°90). "Je suis parti devant et j’ai roulé tranquillement, sans prendre de risques" commente le pilote originaire d’Albi, toujours très calme. Depuis le début de la saison, il a toujours figuré sur les plus hautes marches du podium Protwin. Désormais il mène avec 32 points d’avance au classement général provisoire. Ce pilote fait montre d’une régularité exemplaire.

Derrière Stéphane Molinier, qui mène la course en solitaire, la bataille pour la deuxième place oppose Eric Mairone et Luc Noël. Pourtant pour Eric, comme tous les autres pilotes, l’inconnue était dans les choix des pneus " Je suis parti avec des pneus pluie tendres, car à quelques instants du départ de la course on ne savait pas s’il allait pleuvoir beaucoup ou pas". Malgré cela, le pilote originaire de l’Etang de Berre loupe complètement son départ "Je me retrouve 8 ou 9 au premier virage". Le Marseillais fait une jolie remontée puisque au 3ème tour il figure en troisième position, après avoir passé (entre autres), Aurélien Bantigny (Ducati N°26) détenteur de la pole, et Alain Cottard (Aprilia N°76). Ensuite "J’ai pris Noël en point de mire et pendant trois tours j’ai gardé un rythme très soutenu". Eric arrive à revenir sur Luc Noël au niveau de la parabolique, après une courte lutte, il s’empare définitivement de la deuxième place. "Je ne pouvais pas aller chercher Stéphane, qui était trop loin, j’ai donc géré ma course pour marquer de gros points" conclut-il.

C’est la prudence qui a également joué pour Luc Noël , qui doit se contenter de la 3ème place du podium" Je suis parti en pneus pluie intermédiaires, mais cela c’est vite dégradé quand on a commencé à rouler sur les trajectoires séchantes". Résultat son pneu arrière se détruit très rapidement et "cela commençait à glisser très très fort, notamment dans les virages à droite". Il n’empêche "Eric est remonté très fort et quand il m’a passé, j’ai préféré le laisser partit plutôt que de risquer la chute".

Thierry Leconte

Pas de vacances pour nos pilotes

Que d’évènements à fêter en ce 1er week-end de vacances estivales !

Nelly et Laurent Termeau (n°25 Ducati 999) fêtent leurs 11 années de mariage et de bonheur le même jour que l’anniversaire de Nelly. Michel Robert et Sophie son amie, sont venue nous présenter Anaïs, arrivée le 4 mai dans leur foyer. Bienvenue à elle dans ce monde de pilotes !

Si la course s’est déroulée sur piste mouillée, séchante puis pluvieuse ( !) les essais chronométrés se sont effectués sur piste sèche. C’est Aurélien Bantigny (n°26) qui réalise sur les 2 séances le meilleur temps, respectivement 1’04’’194 et 1’04’’685 avec sa Ducati 999. Il partage la 1re ligne de départ avec Stéphane Molinier (n°2 Aprilia RSV), Alain Cottard (n°76 Aprilia RSV Falco) et Éric Mairone (n°90 Ducati 998).

Fait assez rare lors de séances effectuées dans les même conditions, la moitié des pilotes améliore les temps de la veille.

Le climat était incertain mais les esprits sont chauds au milieu du paddock. Pour cette course, la tactique et l’expérience sont de mise dans le choix des pneumatiques et beaucoup de pilotes ont opté pour les pneus pluie.

Stéphane Molinier effectue un départ canon, à l’image de sa saison. Il est suivi de Luc Noël (n°101 Aprilia RSV), parti de la 3e ligne, Aurélien Bantigny, Alain Cottard et Selim Dutipek (n°23 SD Carbone 997), parti de la 4e ligne. C’est la première sortie de ce proto dans sa nouvelle configuration. Il y a foule au premier virage et chacun dispute chèrement sa place ; on dirait l’affluence des soldes !

Les tours vont bon train et la bagarre règne à tous les niveaux du peloton, avec des dépassements de folie, notamment de Franck-Olivier Fontaine (n°85 Suzuki TLR) dans la parabolique et de Thierry Blasco (n°65 Aprilia RSV), deux régionaux de l’étape. Au 4e tour, Stéphane Molinier est toujours en tête et accentue l’avance sur ses camarades. Éric Mairone est venu chercher sa deuxième place sur Luc Noël dans le 8e tour.

La piste est séchante et ceux qui sont parti en pneus pluie risquent de voir très rapidement leurs pneus fondrent comme neige au soleil. Seul Louis-Luc Maïsto (n°79 Ducati 999) est satisfait de ce choix puisqu’il arbore un pneu slick retaillé à l’arrière. Mais la pluie vient à nouveau arbitrer la course et perturber nos pilotes. Les séances de jardinage commencent. En font les frais, entre autres, dans le gravier de Hôtel, Aurélien Bantigny par 2 fois. Il arrive à repartir mais perd 4 places. Contrairement à Fabrice Kuhn (n°9 Aprilia RSV) qui, après une figure en soleil, ne repartira pas, à 3 tours de l’arrivée.

Stéphane Molinier est le premier à franchir le drapeau à damier, suivi à 6 secondes d’Éric Mairone et de Luc Noël.

Le président du jury Patrick Berger félicite nos pilotes pour la beauté de leurs machines et la belle course qu’ils nous ont une nouvelle fois offerte.

Les résultats des régionaux :

Premier à obtenir des points après une belle bagarre et des dépassements de fou, Thierry Blasco arrivé 7e. Raphaël Gonzalez (n°32 Ducati 916) pour sa première course au challenge bénéficie de 3 points pour sa 13e place à l’arrivée. Franck-Olivier Fontaine avec la seule Suzuki inscrite ce week-end manque de peu les premiers points de sa saison. Il était pourtant encouragé par son fan club, le « VTwin sport club » mais son choix de pneus, slick retaillé à l’arrière, l’a desservi quand la pluie est re-tombée. Fabrice Husson (n°113 Ducati 916) pour sa seule course de la saison s’est fait plaisir sur son circuit de prédilection. Laurent Termeau que nous attendions dans les « hommes à points » préfère s’arrêter à 4 tours de l’arrivée, il glisse trop et ne veut pas risquer la chute. Stéphane Cancela (n°92 Aprilia RSV R) ne prendra pas sa 16e place sur la grille faute de jantes supplémentaires (et de temps incertain). Avis à ses futurs sponsors !

Les heureux gagnants du tirage au sort du Trophée AFAM sont Laurent Termeau qui gagne un pignon, Frédéric Grannet une chaîne, et Hervé Ledun remporte quant à lui une couronne.

Pas de vacances pour nos pilotes, que vous pourrez retrouver dès le 8 août 2004 sur le circuit de Dijon-Prenois dans le cadre du Championnat de France d’Endurance.

Néo (accompagnateur de Fofo n°65) et Isabelle Harinquet

 

La lutte pour la deuxième place a opposé Luc Noël (N°101)un transfuge des monos à Eric Mairone, (N°90)un ancien de la Coupe Ducati.

Les autres reportages de l'année

 
 
© Copyright Cybermotard 1998-2009 - Textes et images PROTWIN
E-Mail :  protwin.montpellier@modulonet.fr