cybermotard
La compétition moto
par la photo
Les brèves  > 2019

Vitesse et endurance, le double objectif de Guillaume Antiga en 2019 

Publié le

En 2019, Guillaume Antiga a fait le choix d’intégrer le team RAC 41 sur Honda. Résultat le jeune Toulousain sera à la fois présent en championnat superstock en endurance et également en FSBK, sur une Honda CBR en challenger.

En terminant 2e au classement supersport 2018, Guillaume Antiga a bien entendu attiré l’attention d’un bon nombre de teams. Il a privilégié le team RAC 41. Tout de suite après la finale d’Albi, il a effectué un certain nombre de roulages, à la mi-octobre sur le circuit du Mans avec la Honda CBR 1000 d’endurance de RAC 41.

« J’ai pu signer de bons chronos » avec cette machine, nous confie Guillaume.
Selon lui, les chronos étaient assez proches de ceux effectués avec « Atomic moto N°68 en 2018 ». Ce qui placerait la Honda N°41, 10e en catégorie superstock.

Pour lui cette première prise en mains de la Honda N°41 s’avère plutôt positive. Il signe son contrat avec le RAC 41 à la mi-janvier 2019. Charge a lui de rouler en championnat de France superbike, mais uniquement sur 5 dates ( sur les 7) , puisque certaines dates se chevauchent avec le championnat d’endurance superstock ! Mais il aura le N°141 !

Par contre, Guillaume reconnaît que le budget « revient à un minimum de 50 000 euros pour être compétitif » . Et d’après lui le budget pour les 5 courses du fsbk, a été bouclé !

Un renfort de poids, l’ancien mécano de Sébastien Charpentier

Mais l’avantage de la formule « all inclusive » , c’est que Guillaume Antiga n’aura qu’à se concentrer sur le pilotage. En effet c’est le team RAC 41 qui prend en charge les déplacements et l’installation du stand de la Honda N°141.

Mais Guillaume garde espoir, car d’une part le team RAC 41 perçoit une aide de l’importateur français Honda. Enfin il devrait bénéficier de l’aide de l’ancien ingénieur de Sébastien Charpentier ( double champion du monde supersport 2005 et 2006) : Stéphane Segretin qui analysera les datas ainsi que la gestion du moteur
Une carte qui ne sera pas à négliger, loin de là !

Enfin l’objectif pour Guillaume Antiga est des plus modestes pour cette saison 2019. En effet comme il ne pourra s’aligner que sur 5 épreuves sur le 7 que compte le championnat, son objectif est de « décrocher au moins un podium en catégorie challenger ! » et de terminer la saison dans le Top 5, dans cette même catégorie !

Quel bilan pour la saison supersport 2018 ?

Guillaume Antiga est-il satisfait de sa saison supersport 2018 ? Pour rappel il a quand même terminé vice champion a seulement 26 points de Louis Bulle !

« la saison 2018 a été très frustrante pour moi, car on a pas mal galéré avec les réglages tout au long de la saison ! Cela ne durait que 3/4 tours avant que les pneus ne se dégradent » La solution a enfin été trouvée lors de l’épreuve de Carole, « alors que c’était l’avant dernière épreuve ».

En fin de compte Guillaume doit se contenter d’un titre de vice champion de france supersport.

Mais nul doute que 2019 sera une année de challenge pour Guillaume Antiga !


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi
4 avril 2017
Guillaume Antiga, porte parole de Michelin en supersport
 

Visiteurs connectés : 47

Rechercher

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook