cybermotard
La compétition moto
par la photo
Pilotes et Teams  > Les pilotes moto français

2022 : Loris Baz entame son retour en championnat Mondial superbike sur BMW

Publié le 31 janvier 2022

Après une saison d’absence, Loris Baz entame son retour en Mondial Superbike, en 2022 sur une BMW officielle chez Bonovo. Le natif de Haute Savoie s’était aligné en championnat américain AMA sur Ducati. C’est le retour de Loris Baz dans ce championnat, qui l’a révélé ...en 2008 ! Cybermotard l’a suivi tout au long de ces étapes.

Cybermotard, vous propose de faire un petit historique de sa carrière, avec des photos d’époque : collector !

Loris Baz de retour en Mondial superbike sur une BMW officielle

C’est fait ! Loris Baz revient en championnat Mondial superbike, par la grande porte.

En effet, en 2022, il roulera désormais au guidon d’une BMW officielle du team Bonova.

On peut toutefois s’étonner que Ducati ne l’ai pas recruté. Il paraissait clair que sa saison en moto America devait lui permettre de revenir en mondial Superbike au guidon d’une machine Italienne.

2021 : un exil volontaire en championnat américain ( AMA)

Suite à la défection de dernière minute du Ten Kate en championnat Mondial superbike Loris BAZ trouve refuge en 2021 en Moto America au guidon d’une Ducati Panigale V4 R. L’objectif annoncé est clair : devenir champion US pour sa première participation. Objectif partiellement atteint, il finit 4e a 207 de Jake Gagne vainqueur de la catégorie. Ce n’est pas si mal, quand on pense que Loris Baz a dû s’adapter à des nouveaux pneumatiques Dunlop ( en lieu et place des Pirelli en WSBK et Michelin en motoGP). Enfin il a dû s’adapter à l’architecture du moteur Ducati, en lieu et place des quatre cylindres en ligne

C’est le retour du fils prodigue, dans un championnat qui l’a dévoilé...en 2008

C’est le retour du fils prodigue, dans un championnat qui l’a révélé en ...2008 ! Le natif d’Annemasse a débuté en 2008 au sein du team "Yamaha Junior" de Martial Garcia. A l’époque il roulait en 600 superstock. Son co-équipier était Sylvain Barrier en 1000 superstock Europe. Fait rare, il est couronné vainqueur de la catégorie en fin de saison.

2009 : Embauché par Adrien Morillas en 1000 superstock

En 2009, Loris Baz est recruté chez Morillas Racing School (MRS) d’Adrien Morillas, en catégorie 1000 superstock, toujours chez Yamaha. Il a comme co-équipier Nicolas Pouhair. Il fera 4 saisons dans cette catégorie, avec comme meilleur résultat 8e en 2010 à 22 points de sylvain Barrier

2010 et 2011 : Loris Baz franchit de nouveaux steps

En 2010, Loris Baz franchit un step, puisqu’il obtient le statut de pilote officiel Yamaha, toujours chez MRS. Il dispose entre autre d’une fourche Ohlins et de nouveaux set up amortisseurs AR, qui lui permettent de travailler son style de pilotage.

Il a comme coéquipier Jeremy Guarnoni, avec qui il noue des liens d’amitié.

En 2011, il devient le plus jeune pilote engagé en British Superbike, toujours, sous les couleurs de Yamaha. Mais faute de budget sa saison se termine prématurement au mois d’août.

2010 et 2011 : Baz impressionne les anglais de MotorPoint Yamaha

2010 : Il est sélectionné enBSB, pour la fin de saison et disputer les dernières courses du Bristish Superbike. Le pensionnaire de Morillas Racing Team a impressionné les membres de son team « MotorPoint Yamaha » à tel point qu’ils ont demandé que le français prolonge son interim. En effet Loris était sur les terres Anglo-saxonnes en remplacement d’Andrew Pitt, blessé.

2011 : Il fait toute la saison BSB

En 2011, il devient le plus jeune pilote du championnat engagé en BSB.

Faute de budget sa saison se termine à 6 meeting de la fin du championnat. Cependant, il termine à la 14e place.

2012 : Baz passe pilote officiel Kawasaki

En 2012, il est propulsé pilote officiel Kawasaki en remplacement du pilote Joan Lascorz blessé, au coté de Tom Sykes. A 19 ans il devient le plus jeune pilote du mondial Superbike.

Il termine la saison à la 13e place avec 122 points.Ensuite il fait deux saisons en WSBK en 2013 et 2014 sur une Ducati Panigale chez GOEleven. Avec un meilleur résultat 5e avec 311 points avec une saison complète.

En 2015, Loris Baz fait son entrée en Moto GP chez Forward Racing

Grace à ses bons résultats en WSBK, Loris Baz décroche le Graal en 2015. Il parvient à atteindre le rêve de tous pilotes : rouler en moto GP.

Il décroche comme meilleur résultat une 4e place lors du GP de Misano. Il termine cette campagne 2015 avec 28 points au classement général et à la 2e place de la catégorie Open.

En 2016 et 2017 le pilote Français roule pour Avintia sur Ducati

Loris Baz rejoint pour 2 saisons l’équipe Avintia.
Avec une Ducati plus que vieillissante, Loris montre tout son talent avec une 4e place lors du GP de Brno et une 9e place au Mans.
Malheureusement, le manque d’argent fait que le pilote Français ne trouvera pas de guidons pour la saison 2018.
"Depuis que j’ai prouvé que j’avais le niveau pour être là, j’ai arrêté de payer et je ne le ferai jamais plus".

En 2018, Loris Baz fait son retour en WSBK chez Althea

Après 3 saisons en Moto GP, le pilote Français fait son retour en WSBK chez Althea Racing, au guidon d’une BMW.
Mais encore une fois, il ne dispose pas d’une machine capable de lui faire jouer la gagne.
En parallèle il est rappelé en Moto GP pour remplacer Pol Espargaro chez KTM, à l’occasion du GP de Silverstone.
Il finit la saison 2018 de WSBK à la 11e place.

Loris Baz : le retour du fils prodigue chez Yamaha

2019, retour du fils prodigue chez YamahaMême si l’annonce de la collaboration entre Loris Baz et Ten kate a été rendu publique qu’au mois d’avril 2019, les deux parties étaient déjà en contact cet hiver. « Ronald Ten kate m’a contacté début décembre 2018, car a cette époque il avait envisagé de revenir en 2020. En fait Yamaha n’était pas sûr de pouvoir fournir les motos en temps et en heure pour 2019 »

Mais le miracle a quand même eu lieu. Mais avec un bémol « On devait revenir à Assen et en fait on a commencé à courir à Jerez » détaille le pilote de Haute Savoie.

Auteur de quelques joli coup d’éclats il termine la saison 2020 à la 8e place.

Contre toute attente (et par manque de budget), l’écurie Hollandaise n’aligne pas de moto en WSBK en 2021, mais se concentre sur le supersport. Loris Baz, à nouveau sans guidon, décide de tenter sa chance aux Etats Unis en AMA.


Stephane Emsellem

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

12 janvier 2017
Les Honda de Ten kate seront-elles prêtes pour les 1ers essais superbike 2017 (...)

17 novembre 2012
Jules Cluzel prend contact avec Crescent Suzuki en Angleterre

11 juillet 2018
Wsbk Misano : Jonathan Rea sur une autre planète

19 janvier 2014
Superbike 2014, Jérémy Guarnoni s’ alignera en catégorie EVO sur Kawasaki.

8 mai 2008
Des “Juniors” chez YZF Yamaha

11 octobre 2014
2015 : Loris Baz re-intègre la famille Yamaha en motoGP

13 avril 2014
WSBK d’Aragon : Forte montée en puissance de Loris Baz sur Kawasaki (...)

30 avril 2013
Les ambitions de Loris Baz en championnat du Monde Superbike

 

Visiteurs connectés : 30

Rechercher
Articles dans la même rubrique

5 avril 2022
Tom Berçot, 17 ans et déjà pilote officiel Honda France en superbike !

7 février 2022
Loris Baz a aussi brillé en endurance moto

24 janvier 2022
Sébastien Lavorel, passion side-car

10 septembre 2021
2021 : Le retour de Gil Motor Sport en championnat mondial superbike

2 septembre 2021
Saison de tous les challenges pour Valentin Debise

16 mai 2021
Alexandre Leleu : Un début de marche triomphale en European Bike sur BMW
11 février 2021
2021 : Clement Stoll à la conquête du titre de challenger avec Kawasaki
19 janvier 2021
Enzo Boulom devrait franchir un nouveau cap en 2021.
16 mars 2020
Saison side-car 2020 : Un nouveau châssis pour le team Leguen
22 février 2020
Mondial side-car 2020 : Nouveau départ pour Franck Barbier en châssis long 600cm3.
31 janvier 2020
Mélanie Farnier associée à Manuel Moreau pour 2020
18 janvier 2020
Philippe Gallerne : 20 ans de side au compteur !
29 août 2019
Vincent Falcone sacré champion de France Pré Moto3 à Carole
3 août 2019
Loris Baz : le retour du fils prodigue chez Yamaha
18 janvier 2019
FSBK 2019 : Johan Nigon passe avec armes et bagages chez Suzuki
5 octobre 2018
Jules Cluzel : le titre 2018 est encore à portée de guidon !
8 septembre 2018
Honda 500 CBR 500 cup : Thomas Furlan succède à Matthieu F.
16 août 2018
Hommage en photos à Fabrice Miguet
9 juillet 2018
Tanguy Zaepfel, une révélation de la « filière » Millet ?
22 juin 2018
Billy Cornut, l’autre favori au titre en Coupes 1000 promosport.
19 juin 2018
Cédric Veron, un Français au service de Tom Sykes en Mondial superbike
14 juin 2018
Johan Wang-Chang, pilote et enseignant...moto
13 juin 2018
Portrait de Benjamin Fontanelle, vainqueur surprise à Croix-en-Ternois en Promosport (...)
27 mai 2018
Thibaut Nagorski un pilote profondément...humaniste
11 mai 2018
Lucas Meunier, roule sur circuit : la route c’est trop dangereux !
9 mai 2018
Antoine Thouzet, la force tranquille du haut de ses 18 ans
17 avril 2018
Hugo De Cancellis propulsé dans la cour des grands en Mondial SSP300
17 avril 2018
Joseph Foray du 500 cup au supersport 300
14 mars 2018
Le parcours de Gregory Cluze depuis 2010
11 mars 2018
Retour sur la carrière de Grégory Cluze, passager side-car
12 février 2018
Side-car : Paul Léglise et Max Olliger dans la cour des grands
 

16 juin 2021
Les multiples casquettes de Roger Body : LE promoteur (...)

22 janvier 2019
Motors Events : un team qui repart de zéro en endurance en 2019 (...)

31 décembre 2018
Après une saison délicate en motoGP, KTM peut elle franchir un cap (...)

 

9 février 2020
Les Frères Birchall à ANGERS !

12 janvier 2019
Rolf Biland, une des légendes hélvétiques du side-car

2 octobre 2017
Samuel Trueb : un pilote Helvétique – éclectique en championnat de (...)

 

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook