cybermotard
La compétition moto
par la photo
Pilotes et Teams  > Les pilotes moto français

Jules Cluzel : le titre 2018 est encore à portée de guidon !

Publié le 5 octobre 2018

Actuellement 2nd du championnat du monde supersport 600, à 11 point de Sandro Cortese, et à 2 course du dénouement de la saison 2018, Jules Cluzel a répondu avec la plus grande sympathie aux questions de Cybermotard sur le circuit de Magny Cours.
Force est de contater que même sans une batterie d’ingénieurs, Jules réussit l’exploit d’être en capacité de décrocher la couronne mondiale supersport 2018. Révue de détails.

Dans un box dénué de tout superflu - et c’est peu dire - Jules Cluzel a répondu en toute simplicité aux questions de Stéphane de cybermotard, sur le circuit de Magny Cours.

Même s’il en a connu d’autres, Portimao reste une grande déception pour Jules. Pour lui, l’accrochage avec Sandro Cortese est clairement "une attaque suicide" de l’allemand qui a tout tenté, même l’impossible pour lui mettre la pression. Sauf, que le pilote outre Rhin repartira alors que Jules ne reprendra pas la course.

Jules est aux avants postes grâce à son passage de Honda chez Yamaha.
Ca fait longtemps que Jules avait envie de cette moto, nous confie-il. En revanche, il ne se sent pas encore super à l’aise car il a très peu tourné avec cette machine.

Il a attaqué la saison 2018 sans faire le moindre essai hivernal. De plus, il n’a pas non plus roulé de l’été, quand ses concurrents « ont bouffé » du km et du km lors des différentes session de test. D’où l’exploit de Jules de se battre pour le championnat.

Selon lui, sa marge de progression est très importante. Il nous rappelle, qu’il ne connait pas encore bien la moto par rapport à Lucas Mahias et Sandro Cortese, qui sont chez les bleus depuis quelques saisons déjà.

La moto a beaucoup de potentiel si on la compare à la Honda, moto sur laquelle il se trouvait bien car le châssis était facile à piloter mais qui manquait de vitesse de pointe.

Le pilote Auvergnat roule pour le team NRT, propriété de Vafi Khan, un indien, passionné de moto qui possède une concession à Dubaï.

Mais en regardant de plus prés dans le box de ce team, on est surpris par le personnel qui est réduit à sa plus simple expression, un mécanicien, un chef mécano. Pas d’ingénieurs avec leur batteries d’ordinateur (Il n’y a pas d’ingénieur suspension par exemple). Si l’on compare à d’autres teams (Yamaha GRT pour ne citer qu’eux) on voit bien la différence en termes de ressources humaines. Quand on lui pose des questions sur le recrutement de personnel d’ingénieurs notamment, Jules ne souhaite pas s’étendre sur le sujet


Stephane Emsellem

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

11 février 2012
Jules Cluzel rebondit en Mondial supersport chez PTR Honda

21 juin 2015
Supersport de Misano, pole et record du circuit pour Cluzel !

22 janvier 2012
Mondial supersport : Jules Cluzel évincé du team WTR TEN10

10 juin 2015
Jules Cluzel s’impose à Portimao !

 

Visiteurs connectés : 32

Rechercher
Articles dans la même rubrique

8 septembre 2018
Honda 500 CBR 500 cup : Thomas Furlan succède à Matthieu F.

16 août 2018
Hommage en photos à Fabrice Miguet

9 juillet 2018
Tanguy Zaepfel, une révélation de la « filière » Millet ?

22 juin 2018
Billy Cornut, l’autre favori au titre en Coupes 1000 promosport.

19 juin 2018
Cédric Veron, un Français au service de Tom Sykes en Mondial superbike

14 juin 2018
Johan Wang-Chang, pilote et enseignant...moto
13 juin 2018
Portrait de Benjamin Fontanelle, vainqueur surprise à Croix-en-Ternois en Promosport (...)
27 mai 2018
Thibaut Nagorski un pilote profondément...humaniste
11 mai 2018
Lucas Meunier, roule sur circuit : la route c’est trop dangereux !
9 mai 2018
Antoine Thouzet, la force tranquille du haut de ses 18 ans
17 avril 2018
Hugo De Cancellis propulsé dans la cour des grands en Mondial SSP300
17 avril 2018
Joseph Foray du 500 cup au supersport 300
14 mars 2018
Le parcours de Gregory Cluze depuis 2010
11 mars 2018
Retour sur la carrière de Grégory Cluze, passager side-car
12 février 2018
Side-car : Paul Léglise et Max Olliger dans la cour des grands
 

23 octobre 2018
Renouvellement du Junior Team suzuki pour la saison 2019

23 août 2018
Quel avenir pour la catégorie 600 en championnat de France (...)

3 mai 2018
Découverte du Track Normandy team en Coupes Promosport

 

2 octobre 2017
Samuel Trueb : un pilote Helvétique – éclectique en championnat de (...)

16 mai 2016
Les premiers pas de Jayson Uribe en CEV FIM Repsol

26 juin 2013
Rencontre avec Freddy Spencer à Angers

 

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook