cybermotard
La compétition moto
par la photo
Pilotes et Teams  > Les teams motos

Motors Events : un team qui repart de zéro en endurance en 2019 !

Publié le 22 janvier 2019

Les saisons en endurance se suivent et ne se ressemblent pas. Notamment pour le Motor Events de Marc Mothré. En effet la Suzuki N°50 n’est sûre de disputer qu’une seule épreuve du calendrier 2019 : les 24 Heures moto au Mans !

Avec la perte de son principal sponsor, Motor Events doit repartir de zéro.

La saison en endurance 2019 s’annonce difficile pour le team de Marc Mothré. Avec la perte de son principal sponsor, il doit repartir de zéro. Mais depuis 10 ans son team s’est étoffé avec nombre d’intervenants : mécanos, chronos, cuistot de grande qualité !
Il est clair que l’équipe devra se retrousser les manches pour jouer devant !

Les saisons en endurance se suivent et ne ressemblent pas, notamment pour le Motor Events de Marc Mothré. En effet ce dernier n’est sûr de s’aligner qu’à une seule course pour la saison d’endurance 2019, c.a.d. les 24H motos.

Et encore, en catégorie superstock. La raison ? « On a perdu notre principal sponsor, à savoir l’assurance April moto » explique Marc. « Ce sponsor nous suivait depuis 2011 ! ». Grosso modo le propriétaire d’April Moto Assurances a vendu son fonds de commerce. Et les nouveaux propriétaires du fonds ont préféré miser sur une valeur plus « sûre ». Ils ont donc mis toutes leurs billes sur Johann Zarco en motoGP !

Le coup est dur à encaisser pour Marc Mothré, car de la catégorie EWC, il doit « redescendre » en catégorie superstock. Mais cela n’est pas pour effrayer notre homme, puisque Motors Events peut se targuer de deux titres de vainqueur en Coupes du Monde superstock acquis en 2011 et 2013 avec 16 podiums dans son escarcelle...et un autre titre de vice-champion de la catégorie en 2010 !

Mais pour l’instant la ligne budgétaire ne lui permet de s’aligner que sur une seule épreuve en endurance en 2019 cad les 24 Heures moto.

Un retour en catégorie supersptock pour Motor Events

Marc peut se consoler, en sachant qu’il disposera d’une aide de Suzuki dans la catégorie superstock. « Car il n’y a pas assez de monde dans cette catégorie ! »

Le team va aussi connaître un profond bouleversement, car Hervé Moineau ne sera plus aux commandes. Celui qui le remplace est Philippe Dobé. Cela tombe plutôt bien, car l’une des recrues du team est James Westmoreland. Ce pilote a pointé 3e au classement supersport du BSB en 2018.

Pourquoi ce recrutement ? « D’une part par ce que Philippe Dobé parle anglais comme père et mère » Et c’est lui qui a servi de passerelle entre James Westmoreland et le team.

Pour rappel, Philippe Dobé a travaillé chez les anglais, notamment avec DMR ( Ian Dufus – Brian Morrison Racing ). Cybermotard l’avait revu au GP de Macao

Et comme le souligne Marc, pourquoi ne pas faire confiance à un pilote anglais ? « Noël au balcon, Pâques au tison ! »

Donc un pilote anglais sera du meilleur jus si jamais le temps sera pourri au Mans. Le 2e pilote est Adrien Grandfornina. Enfin la 3e recrue est Johan Nigon

Devant la baisse drastique de ses moyens , Marc tient à préciser : « Pour 2019, nous allons nous aligner aux 24H motos en catégorie superstock » Ensuite le reste de la saison va évoluer en fonctions des résultats.

Mais Marc reste confiant pour l’avenir « Nous allons repartir à zéro comme en 2010 mais avec un Team (meccanos-pneus-chono-kiné cuistot etc..) de très haute qualité .

La preuve, beaucoup d’entre eux viennent du Junior Team, du QMMF ou de LCR."

So wait and see !


Thierry Leconte

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

10 novembre 2010
Baptiste Guittet intègre le Team motor Events pour les 8H de Doha

9 décembre 2016
Mondial d’endurance 2017 : Team Motors Events passe chez Honda

10 janvier 2018
Le retour de Motor Events chez Suzuki pour la saison d’endurance 2018 (...)

27 août 2016
Galerie photos des 8H d’Oschersleben

18 septembre 2014
Marc Mothré rapelle que l’endurance reste une discipline fragile

 

Visiteurs connectés : 23

Rechercher
Articles dans la même rubrique

31 décembre 2018
Après une saison délicate en motoGP, KTM peut elle franchir un cap en 2019 (...)

23 octobre 2018
Renouvellement du Junior Team suzuki pour la saison 2019

23 août 2018
Quel avenir pour la catégorie 600 en championnat de France ?

3 mai 2018
Découverte du Track Normandy team en Coupes Promosport

5 avril 2018
Découverte du challenge sherco sur le circuit du Mans

15 mars 2018
Une nouvelle Suzuki pour le Junior team en 2018
5 février 2018
2018 : Le nouveau défi de la Métiss
18 janvier 2017
TCP Racing : nouveau support officiel Yamaha au sein du championnat de France sbk en (...)
16 novembre 2016
A La découverte de la structure « Bruno Performance » installée en Espagne
29 juillet 2016
Benjamin Michel-Dansac : jusqu’au bout de la passion
20 juillet 2016
Nadine Gatschet : itinéraire d’une technicienne suisse en compétition moto
18 juin 2016
CEV : Quand Paolo fait revivre la mémoire de Marco Simoncelli
11 mai 2016
A la découverte du team Kawasaki satellite en Mondial superbike : Pedercini
21 février 2016
Rencontre avec Laurent Pradon, préparateur de motos de compétition
4 février 2016
Nouveau défi pour BMW en Mondial superbike
 

29 août 2019
Vincent Falcone sacré champion de France Pré Moto3 à Carole

3 août 2019
Loris Baz : le retour du fils prodigue chez Yamaha

18 janvier 2019
FSBK 2019 : Johan Nigon passe avec armes et bagages chez (...)

 

12 janvier 2019
Rolf Biland, une des légendes hélvétiques du side-car

2 octobre 2017
Samuel Trueb : un pilote Helvétique – éclectique en championnat de (...)

16 mai 2016
Les premiers pas de Jayson Uribe en CEV FIM Repsol

 

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook