cybermotard
La compétition moto
par la photo
Actualites  > 2022  > Actualités sportives

Side car de Lédenon : Victoires de Ted / Vincent Peugeot et de Palacoeur / Cescutti

Publié le 9 juin 2022

Le week-end des 28 et 29 mai 2022 avait lieu sur le superbe circuit de Lédenon, dans le Gard, la troisième épreuve de notre championnat de France FSBK. Lédenon a cette unique particularité d’être corde à gauche et d’être tout en montées ou descentes d’enfer. On retiendra de ce week-end, les victoires de Ted et Vincent Peugeot en F1, ainsi que de Palacoeur/Cescutti en F2, sans oublier le record du tour des Peugeot.

Un plateau de side-car réduit à la portion congrue

Un plateau modeste : 15 sides présents mais, après les essais 13 au départ de cette première course, puis on n’en comptait plus que 11 à l’arrivée. Cette saison, c’est un yoyo d’inscriptions et de désinscriptions pour les circuits. A ce jour, il y a seulement 12 inscrits à Pau, 9 à Carole ; certainement beaucoup de bonnes raisons : le coût des inscriptions (de quoi payer quelques pneus dans la saison !), les déplacements, les casses, ou des concurrences de dates, comme le TT, etc

Podium F1 1ère course (samedi)

Sur la plus haute marche, nous avons Ted et Vincent Peugeot venus préparer le Mondial de Spa, sur la deuxième, Claude et Cyril Vinet, et sur la troisième, Jean Périllat et Thibaut Kotchan. Pour le podium du dimanche, Philippe Lebail et Serge Leveau prennent la place de Périllat/Kotchan. Du coup Ted et Vincent mènent au championnat avec 93 points devant Périllat/Kotchan 90 points et Lebail/Leveau 86 points.

Podium F2 1ere course (samedi)

On retrouve tout naturellement Steveens Palacoeur et Marjorie Cescutti sur la première marche, suivis sur la deuxième de Yoann Nodelfer et Delphine Bonnot et sur la troisième de Quentin Blervaque et Laure Almette. Ces deux derniers équipages montent pour la première fois sur le podium en FSBK !

Week-end à oublier pour Jean Périllat et Thibaut Kotchan

Après leur victoire le samedi à Nogaro et leur première place au classement général, le week-end de Lédenon s’annonçait bien, sauf que rien n’a marché comme prévu, car Jean Périllat ne retrouvait pas les bonnes sensations avec son châssis. Ils font 3e le samedi et 9e le dimanche. Néanmoins, comme les Peugeot seront absents à Pau, ils restent en position de favoris au championnat.

Début de course dimanche

On a eu droit à un début de course palpitant le dimanche entre Périllat/Kotchan (52), les Vinet (29) et les Peugeot (74). Mais le suspense fut de courte durée car, quand Ted Peugeot a ouvert en grand (record du tour en 1’27"697 !), on n’a plus revu le side 74. Quant à Périllat/Kotchan ils terminent 9è après un détour dans un bac à graviers et les Vinet encore deuxièmes.

Lédenon réussit aux Vinet

Equipage familial, on les découvre sur notre photo. Le fils, Cyril, passager, à gauche et le père Claude à droite.
A Lédenon, ils ont été abonnés à la deuxième place : essais samedi et dimanche, course 1 et course 2. Malheureusement, on ne les verra pas à Pau.

Maxime Jacquemmoz et Sylvain Enjalbert au ralenti,

Sixièmes le samedi, Maxime Jacquemmoz et Sylvain Enjalbert pensaient mieux faire le dimanche, ils en ont le talent . Malheureusement, la broche de la fixation arrière supérieure du moteur a cassé (et disparu), laquelle tient en partie aussi le sélecteur, donc problème pour passer les vitesses et la 7è place seulement.

Jérémy et Jonathan Boucher en travers

Jérémy et Jonathan Boucher (21) étaient en bagarre avec Philippe Lebail/Serge Leveau quand ils sont partis à la faute dans le virage de la Cuvette, du coup ils ont laissé filer ces derniers vers le podium et ont été dépassés par Eric Berthet/Max Vasseur (26) pour finir cinquièmes de la course du dimanche. Pas de chance !

Le serpent mord toujours

Toujours aussi incisifs nos bretons, Philippe Lebail et Serge Leveau (99). A Lédenon, l’expérience a parlé avec au bout un podium le dimanche. Donc de bon augure pour le Mondial à Spa, en Belgique, où ils se rendront le week-end des 4 et 5 juin 2022.

Podium F2 deuxième course (dimanche)

Sur la plus haute marche, nous avons Steveens Palacoeur et Marjorie Cescutti, sur la deuxième Yoann Nodelfer et Delphine Bonnot et, sur la troisième, les étonnants sarthois Jimmy Quilbault Sylvain Pesenti qui remontent une nouvelle fois sur le podium après Nogaro !
Au championnat F2, Palacoeur / Cescutti mènent avec 150 points devant Nodelfer / Bonnot 64 points et Blervaque/Almette 53 points.

Steveens Palacoeur et Marjorie Cescutti bien seuls

L’attaque est toujours là comme on le voit sur notre photo des essais chronos du samedi. Ils ont couru dans la solitude lors des 2 courses tout en signant des chronos très significatifs en F2 (meilleur tour en 1’35"013). A Lédenon, ils étaient un niveau au dessus des autres F2 d’autant plus que la concurrence était au TT.

Ils sont l’avenir

Sur notre photo, de gauche à droite, nous découvrons Laure Amette, Steveens Palacoeur, Quentin Blervaque et Marjorie Cescutti. Laure est la passagère de Quentin tandis que Marjorie roule avec Steveens. Un bon week-end pour eux puisqu’ils sont montés sur le podium F2.

Bagarre F2 course 1

Ils ont animé, en catégorie F2, la course du samedi. Ce sont Yoann Nodelfer/Delphine Bonnot (158), Quentin Blervaque/Laure Almette (123) et Jimmy Quilbault/Sylvain Pensenti (172) lesquels devront abandonner. Pour Nodelfer/Bonnot et Quentin Blervaque, c’étaient leur deuxième course en FSBK, la première pour Laure !

Mel Delamarre et Alexandre Morel débutent

C’est leur première saison FSBK également pour Mel Delamarre et Alexandre Morel en FSBK.Ils utilisent un rare châssis court british Lumley avec un moteur Suzuki. Pas d’exploits mais le bonheur d’avoir avoir terminé chaque course.

William Morell/Pascal Lafon (54) se distinguent

Les passagers ont aussi le surnom de "singes" dans le milieu du side, sans doute à cause de leurs capacités physiques comme ici Pascal Lafon dans le panier de William Morell qui a sa façon bien à lui (très applaudie) de saluer le public !


Albert grison

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

30 juin 2020
Side-car 2020 : Philippe Gallerne (re)passe au 600 cm3

24 janvier 2022
Sébastien Lavorel, passion side-car

12 octobre 2012
ALBI 2012 : 7e titre de champion de France pour Sébastien Delannoy

20 août 2021
Side car : Tel père, tel Fils l’exemple unique de Vincent et ted Peugeot

 

Visiteurs connectés : 16

Rechercher

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook