cybermotard
La compétition moto
par la photo
Actualites  > 2022  > Actualités sportives

Mondial supersport : 2e doublé de Aergerter à Estoril

Publié le 28 mai 2022

Dominique Aegerter a eu fort à faire pour s’imposer lors de la 3e épreuve du Mondial supersport d’Estoril au Portugal, les 21 et 22 mai 2022. En effet le tenant du titre 2021, a remporté les deux manches du championnat mondial supersport, mais cela n’a pas été sans difficultés. Ce w.e. est – encore – à oublier pour Jules Cluzel. Revue de détails

Un Dominique Aergerter qui porte son estocade à mi course

Dans la première course du samedi 21 mai, Dominique Aergerter ( Yamaha N°77) a dû attendre la moitié de la course avant de s’imposer devant Lorenzo Baldassari ( Yamaha N°7) qu’il domine de plus de trois secondes !
Dans cette première manche il est dominé, tour à tour par Jules Cluzel ( Yamaha N°16) -uniquement sur un tour-, puis par Can Oncu (Kawasaki N°61) et Glenn Van Straalen (Yamaha N°28). Mais une fois à la tête de la course, il creuse immédiatement un écart grandissant au fil des tours.

Aegerter assomme la concurrence dans la course 2

Dominique Aegerter ( Yamaha N°77) a dû sortir le grand jeu dans le dernier tiers de la course 2. En effet le duo de tête composé de Can Oncu ( Kawasaki N°61) et de Lorenzo Baldassari (Yamaha N°7) tient le haut du pavé. Mais à 6 tours avant la fin, il s’empare des commandes et creuse – une fois de plus un écart de plus de deux secondes, sur son poursuivant immédiat : Kyle Smith ( Yamaha N° 17). Lorenzo Baldassari pointe à 3 secondes et 76 centièmes !

Contre performance de Jules Cluzel à Estoril

Jules Cluzel ( Yamaha N°16) doit se sentir bien isolé. Dans la course 1 il chute de manière inexpliquée, au 8e tour alors qu’il figure à la quatrième place à 96 centièmes de l’homme de tête. Dans la course 2 il abandonne sur incident technique. Avec deux résultats nuls, le français plonge de la 9e à la 13e place au classement provisoire. Il y a aucune chance de figurer dans le Top 5 – comme en 2021.

Oliver Bayliss, un rookie aux dents longues

Oliver Bayliss ( Ducati N°32), le rejeton de Troy Bayliss, a de qui tenir. On a remarqué sa superbe prestation en course 2. Pointé en 13e position en début de course, il remonte comme un métronome et pointe en 3e place, dans le 13e tour. Hélas il ne tient pas la distance et termine à la 6e place. Mais au classement provisoire il fait un bond de la 18e à la 14e place. Il talonne Jules Cluzel avec seulement deux points de retard !


Thierry Leconte

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

21 juin 2015
Misano : Jules Cluzel relance le championnat Mondial supersport

21 février 2022
Le Mondial supersport change de peau et de réglementation

28 février 2022
La Ducati Panigale sera-t-elle l’épouvantail de la saison Mondial supersport 2022 (...)

24 septembre 2012
Portimao : Jules Cluzel passe pas loin de la consécration en Mondial (...)

 

Visiteurs connectés : 31

Rechercher

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook