cybermotard
La compétition moto
par la photo
Actualites  > 2022  > Actualités sportives

Le Mondial supersport change de peau et de réglementation

Publié le 21 février 2022

La FIM et la Dorna se sont entendues pour faire évoluer le règlement en mondial 600 supersport dès cette saison 2022 afin de permettre à de nouveaux constructeurs d’y faire leur entrée. Mais des dents commencent à grincer car ce changement de réglementation se fait au détriment d’une certaine « équité sportive ».

La Ducati Panigale V2 955, bicylindres, devrait faire son apparition en championnat Mondial supersport. On attend aussi la Triumph 675 trois cylindres et la MV Agusta F3 800.

Depuis 5 ans, le championnat supersport est dominé par les Yamaha R6. Les cinq derniers pilotes champions l’ont été sur une moto de la marque aux trois diapasons et le nombre de pilotes roulant en R6 frise les 100 %.

C’est donc une grosse révolution qui va s’opérer dans cette catégorie. En effet, la Dona et la FIM vont ouvrir ce championnat à de nouveaux constructeurs tel que Ducati, Triumph et MV Agusta. Cela va leur permettre d’engager des motos de 800 et 950 cm3. On risque de voir des Ducati Panigale V2 (900 cm3 bicylindres), des MV Agusta F3 800 ou Super Veloce. Seule la Kawasaki ZX-636 arrivera plus tardivement en 2023.

On notera aussi que la Triumph alignera sa ST 765 RS, qui dispute déjà le championnat British Supersport. Et c’est bien là que le bat blesse et que la grogne commence à se faire entendre. Les constructeurs en place (Yamaha et Kawasaki pour ne nommer qu’eux) demandent à la Dorna et à la FIM de revoir leur position et de retarder d’un an la mise en place de cette réglementation.

Des algorithmes pour homogénéiser le poids des motos et leur puissance

Même si les puissances doivent être homogénéisées, vont se poser d’autres problèmes dont l’équivalence poids des motos/puissance. La Dorna va fixer le poids des motos en prenant en compte les résultats d’un algorithme additionné au poids des pilotes équipé et casqué. Par exemple, un pilote comme Jules Cluzel devra avoir une moto lestée de 9 kg ! Il y aura des différences de poids des motos de cylindrées égales.

Nul doute que le nombre de réclamations risquent de se multiplier...Mais attendons de voir !

On peut quand même s’interroger sur la mise en place de ce changement puisque des constructeurs comme Honda ou Suzuki qui ont déjà des motos de 600 cm3 auraient pu engager des équipes en 600 supersport. Est ce Ducati (présent en WSBK et moto GP) et Triumph (motoriste de la catégorie Moto2) qui ont fait pression pour que leurs motos de cylindrées inférieures à 1000 cc puissent participer à des championnats de dimensions internationales tel que le supersport ? Cela fera t il jurisprudence dans les championnats nationaux ?

Enfin pourquoi la Dorna et la FIM ont bouleversé le règlement du Mondial supersport ? Cette discipline est censé "refléter le marché". Or il y a belle lurette, qu’on ne trouve aucune 600 en concession !

Il se peut que cette année le pilote champion en mondial supersport ne soit pas forcement le plus fort…réponse le 10 avril après les course d’Aragon.

Il faut aussi espérer que ce changement de règlement booste l’audience de ce championnat qui est dans l’ombre du Mondial superbike.


Stephane Emsellem

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

24 mai 2014
Donington : 2e pole position de Van der Mark en supersport

20 octobre 2021
Premier doublé de Jules Cluzel en Argentine

25 novembre 2021
Mondial supersport : Jules Cluzel s’impose en Indonésie pour la dernière course de la (...)

29 décembre 2014
Lucas Mahias passe à la vitesse supérieure en intégrant le Mondial supersport (...)

 

Visiteurs connectés : 33

Rechercher

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook