cybermotard
La compétition moto
par la photo
Actualites  > 2021  > Actualités sportives

L’album photo N°1 de la course side car de Lédenon les 29 et 30 mai 2021

Publié le 5 juin 2021

Les 29 et 30 mai 2021, les sides car retrouvaient le magnifique circuit de Lédenon pour la 3e manche de notre championnat de France FSBK. C’est le seul circuit de France qui soit corde à gauche, avec des montées et des descentes infernales sans oublier un triple gauche de référence. Les passagers sont donc particulièrement sollicités ainsi que ....les moteurs ! Vingt-trois sides étaient présents, une bonne nouvelle.
Si Ted et Vincent Peugeot ont dominé les deux courses, il y eut de belles bagarres à l’arrière avec des chronos tout à fait respectables.

Devenir champion side car avec Mike Capon

Si vous voulez être champion du monde et d’Allemagne 2019 comme Tim Reeves, champion de Grande-Bretagne 2019 comme Todd Ellis, champion F600 FSBK 2020 comme Paul Léglise, champion F2 FSBK 2020 comme César Chanal ou champion de France Promosport 2020 comme les Peugeot, c’est simple ! A l’exemple de 20 concurrents sur 23 à Lédenon, vous montez des amortisseurs Shock Factory conçus et fabriqués en France par Mike Capon !

Podium F1 (démasqué) course du dimanche

Sur la plus haute marche, les stars du week-end, Ted et Vincent Peugeot, sur la seconde, leur premier podium F600, Rémy Guignard et Frédérique Poux et sur la troisième Paul Léglise et Sébastien Lavorel.
Le samedi, on avait Ted et Vincent Peugeot, Benjamin Luneau / Nicolas Bidault et Philippe Lebail / Serge Le veau. Ted et Vincent mènent le championnat F1 avec 129 points devant Reeves/Rousseau (!) 93 points et Léglise/Lavorel 74 points.

Week-end réussi pour Benjamin Luneau et Nicolas Bidault

Cette saison, Benjamin Luneau (à gauche) découvrait le 600 et un nouveau passager, le multiple champion de France : Nicolas Bidault. Un week-end réussi avec un podium et d’excellents chronos. Ils pouvaient sans doute mieux faire le dimanche sans une aile de panier baladeuse.

Paul Léglise et Sébastien Lavorel ne sont pas à leur place

Week-end compliqué pour nos champions F600 2020. Second temps des essais, ils (33) n’ont pu concrétiser en course. Dommage car ils sont les plus sérieux concurrents des Peugeot. Le samedi, ils font un tout droit dans la cuvette à cause des freins et le dimanche, un embrayage récalcitrant les ralentit.

Rémy Guignard et Frédérique Poux montent en puissance

Tout comme Benjamin Luneau, un podium le dimanche dès sa troisième manche FSBK en cette saison 2021. Donc Remy Guignard a vite compris le mode d’emploi du châssis long, un rare Windle Honda 135) qu’il pilote cette année.

Les Vinet au complet

Que l’on découvre sur la photo. Le pilote, Claude Vinet et son fils Cyril sur leur LCR Yamaha, en rappelant que Claude avait utilisé deux passagers à Nogaro, Loris Seret et Valentin Pirat. Un week-end laborieux ? car il a fallu changer de moteur le dimanche. Ils font cinquièmes le samedi et septièmes le dimanche .

Clotilde Salmon en rappel

Pas facile les gauches pour l’équipage Stéphane Gadet et Clotilde Salmon avec un side qui lève beaucoup comme ici au virage de la Carrierrasse. De plus, un moteur cassé a compliqué le week-end. Ils sont inscrits pour le Mondial au Mans.

Circuit de Lédenon, ça grimpe !

On en veut pour preuve l’équipage Gallerne/Druel dans la montée infernale qui suit le virage de la cuvette et mène vers la ligne droite des stands. On retrouvera nos champions également au Mondial du Mans.

Départ le samedi

Un moment toujours aussi impressionnant que le départ des sides car. A Lédenon, encore un peu plus, car on arrive très vite dans le redoutable "triple gauche", le virage de légende de Lédenon. Chacun reconnaîtra les siens....

Shit week-end

C’est ce qu’ont dû penser le sarthois Franck Barbier et son acrobate Mickaël Rigondeau. Le samedi, en course, ils abandonnent après avoir percuté un side en perdition. Le dimanche, toujours en course, encore abandon, moteur cassé !

La photo de famille du side car à Lédenon

Dans la descente vers le virage de la Carrierrasse, au premier tour, le dimanche, on reconnaît Palacoeur/Marjorie Cescutti (122) très bien partis, Gallerne/Druel (7), Berthet/Vasseur (26), Frettay/Fenoy Joachim (78), Leguen/Sarah Cescutti (256), etc

Jean Périllat et Thibault Kotchan (52) pouvaient espérer mieux

Jean Perillat n’est autre que le frère de Simon, le préparateur et boss de Périllat Motorsport & Classic. Tout comme les Peugeot, il dispose d’un super matériel, c’est nickel. Relativement nouveau venu dans la course side, il sait tourner la poignée, mais des coupures moteur l’ont relégué à la 17e place le samedi et à la 7e le dimanche.


Albert Grison

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

11 mars 2019
A la découverte de la discipline du side-car de compétition

10 mars 2021
Quel championnat de France FSBK side-car en 2021 ?

18 janvier 2020
Philippe Gallerne : 20 ans de side au compteur !

1er juin 2015
Le Vigeant : Record de piste en side car by Kevin Rousseau

 

Visiteurs connectés : 20

Rechercher

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook