cybermotard
La compétition moto
par la photo
Actualites  > 2021  > Actualités sportives

Schlosser/Fries s’imposent lors de la première manche du mondial side car au Mans

Publié le 28 juin 2021

Lors de la première manche du championnat mondial side car du 11 et 12 juin 2021 en ouverture des 24H motos, les Suisses Schlosser/Fries prennent l’avantage sur leur LCR Yamaha.
Ils possèdent un avantage de 9 points face au duo Reeves/Rousseau et Ellis/Clément. A noter que deux français sont dans le top 3 du classement mondial à savoir Kevin Rousseau (2e) et Emannuel Clément ( 2e ex aequo).

Podium Final du championnat mondial samedi 12 juin 2021

Nous avons sur la plus haute marche, Markus Schlosser/Marcel Fries, sur la seconde Todds Ellis/Emmanuelle Clément et sur la troisième Pekka Päivärinta/Ilse De Haas. La veille, nous avions respectivement Tim Reeves/Kévin Rousseau, Markus Schlosser/Marcel Fries et Todds Ellis/Emmanuelle Clément. A l’issue de cette première manche, Schlosser/Fries sont en tête du championnat avec 45 points, suivis de Ellis/Clément et Reeves/Rousseau ex-aequo 36 points.

Week-end compliqué pour Pekka Päivärinta

Il ne devait pas rouler en 2021, mais a changé d’avis. Un des extra terrestres du side-car, 5 fois champion du Monde. Son nouveau passager, Kim Friman, est tombé aux essais et s’est cassé. C’est Ilse de Haas, la néerlandaise, ancienne passagère de Bennie Streuer (et pas que) qui l’a dépanné. Un Pekka soucieux car sans passager pour la course en Hongrie, et aussi soucieux de toutes les incertitudes liées au Covid, lui qui vient de la lointaine Finlande.

Markus Schlosser et Marcel Fries, la bonne année ?

Markus Shlosser fait partie des extra-terrestres de la planète side. Il a un long vécu dans la discipline, il a même couru à l’époque du 2 temps, avec le fameux Swissauto. Outre d’être un grand pilote, c’est aussi un fin technicien. Pourtant, il n’a jamais été sacré, on se souvient qu’il a perdu le titre à Oschersleben en 2016 en tombant en panne dans le dernier tour. Alors, 2021, l’année du titre ?

Ted et Vincent Peugeot dans la cour des grands.

Une sixième place dans la 1ère course, problème de pneus, car à ce niveau de compétition tout doit être top,une 4e place dans la course 2. Ils sont plutôt satisfaits de leur week-end, certainement qu’une plus grande vitesse de pointe les auraient bien arrangés. Voyons les chiffres. Ted améliore son chrono de mars en FSBK De 1’45"730", il passe à1’45"268, soit à moins d’une seconde du nouveau record du tour F1 600 établi par Schlosser en 1’44"342.

Départ de la première course, les français en nombre

Il y avait pas moins de 7 équipages français au départ sur 15 partants, Gallerne/Druel, Vinet/Vinet, Gadet/Salmon, Lebail/Leveau, Frettay/Fenoy Casas, Barbier/Rigondeau et Peugeot/Peugeot. Plus des passagers qui ont assuré l’intérim E.Clément avec Todds Ellis, Max Vasseur avec Kevin Cable, sans oublier Kévin Rousseau qui roule avec Tim Reeves. Mauvaise question : combien seront en Hongrie les 26 et 27 juin 2021 ?

Todds Ellis, jeune et grand talent

Cybermotard avait eu l’occasion de mettre en avant ce pilote britannique très doué, qui a déjà devancé Tim Reeves en BSB. Il a tout pour être un futur champion du Monde. A cause du Covid et de son confinement, au Mans, son passager habituel Charlie Richardson étant absent, c’est Emmanuelle Clément qui officiait dans le panier.

Autres grands champions, british of course, cool.

Stephen Kershaw, à droite, dont Cybermotard a également vanté la grande classe, un des rares pilotes à avoir roulé plus vite, en Angleterre, que la référence Tim Reeves. Sa prestation au Mans ne reflète pas du tout son talent, à cause d’un moteur poussif. Son passager, à gauche, Ryan Charlwood a été 2 fois champion de Grande Bretagne avec Ricky Stevens.

Le chemin -aux-boeufs façon Todd Ellis

C’est un enchaînement gauche-droite rapide où le passager a fort à faire pour assurer l’équilibre dans le gauche et ensuite la motricité dans le droite, surtout avec un pilote de la trempe de Todds Ellis. Ce fut parfois assez "chaud" aux essais, mais finalement tout ce petit monde est resté sur ses roues !

Que du beau monde en qualifications dans le chemin aux boeufs

Dans le Chemin-aux-boeufs, aux qualifs, du beau monde. En tête, le finlandais Pekka Päivärinta qui roule avec la néerlandaise Ilse de Haas, laquelle à l’occasion est aussi pilote en F1, suivi des britanniques Stephen Kershaw et Ryan Charlwood, et enfin des suisses alémaniques Lukas Wyssen et Thomas Hofer. On se souvient que Lukas avait remporté 2 courses de notre championnat FSBK au détriment de Sébastien Delannoy.

Tiercé gagnant le vendredi dans le Dunlop

Dans le Dunlop, les 3 sides en tête, lesquels ne se sont pas quittés de la course, à savoir Reeves/Rousseau (77), Schlosser/Fries (3) qui cachent Ellis/Clément (6). Ils sont en train de coller un tour à Gadet/Salmon (15) et Frettay (78) et son passager espagnol Joaquim Fenoy Casas, lequel permet à l’Espagne de marquer ses premiers points en championnat du monde side-car !

Sélecteur baladeur pour Tim Reeves

Dans son malheur, Tim Reeves a eu la chance de finir la seconde course, à la 5è place, quand on voit la tête du sélecteur de vitesses, et de récupérer les 11 points qui vont avec. Une casse qui pourrait avoir de grandes conséquences sur le résultat final, en fin de saison.


Albert Grison

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

12 janvier 2019
Rolf Biland, une des légendes hélvétiques du side-car

17 août 2016
Assen : Le retour de Rémy Guignard en championnat du monde Side-car

28 avril 2019
Paul Leglise privilégie son engagement en championnat mondial side-car avec son (...)

11 janvier 2021
Un calendrier Mondial side-car 2021 ambitieux

 

Visiteurs connectés : 23

Rechercher

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook