cybermotard
La compétition moto
par la photo
Actualites  > 2021  > Actualités sportives

Première manche Side-car 2021 au Mans : Qui pour succéder à Sébastien Delannoy ?

Publié le 4 avril 2021

Dans cette époque d’incertitude due à la Covid, le monde de la vitesse française a eu la chance de vivre sa passion lors la première épreuve, au Mans, les 27 et 28 mars 2021, sous le soleil !

Un championnat side new-look . D’abord parce que cette saison, c’est 600cm3 pour tout le monde. Ensuite Sébastien Delannoy, 15 titres de champion de France, n’est plus là. La raison ? justement le passage en 600. On notait aussi l’absence de Manuel Moreau. Alors qui pour succéder à Sébastien Delannoy ? Au petit jeu des pronostics, parions sur Ted Peugeot ou Paul Léglise en F1.

Si on perd Sébastien Delannoy et Manuel Moreau, la bonne nouvelle est la présence de 3 nouveaux châssis longs pilotés par Eric Berthet, Rémy Guignard et Jean Périllat .
On retiendra aussi de ce week-end la présence des champions du Monde Tim Reeves et Bennie Streuer, ainsi que Josef Sattler, tous trois du team Bonovo Action, en répétition pour le Mondial, qui n’aura pas lieu, vu que les 24H motos sont annulées... !

Course à huis clos : Tribunes désespérement vides

A cause du Covid, la manifestation était à huis clos, donc le spectacle s’est déroulé devant des tribunes désespérément vides comme ici dans la chicane du Dunlop. Triste. Il ne faudrait pas que la situation perdure car même un gros club comme l’ACO (Automobile Club de l’Ouest), le patron des lieux, connaît des difficultés financières dues au manque de recettes provenant de la billetterie. L’ACO, c’est quelque chose comme 200 salariés, on parle de licenciement... Pas bon tout ça...

Podium side car F1 du dimanche

En rappelant qu’il n’y a pas eu de podium F1 le samedi. Donc, on découvre sur la première marche le multiple champion du Monde Tim Reeves et son passager français, le local de l’étape, Kévin Rousseau, sur la seconde Bennie Streuer et Emmanuelle Clément, et sur la troisième, Ted et Vincent Peugeot, dans la cour des grands. Que du beau monde.

Un goût de championnat Mondial side car

Avec la présence de Tim Reeves (77) et Bennie Streuer (21), 2 champions du monde, on pouvait se croire en Mondial. Ils ont magnifié la réunion. Des extra-terrestres. Les voir débouler dans le Dunlop reste un moment d’anthologie. Bennie Streuer a été très bon. Deux fois deuxième, il réalise la pole le samedi et signe le meilleur tour le dimanche. Tous les deux utilisent le châssis allemand ARS, très proche du LCR suisse et le moteur Yamaha.

Découverte du circuit du Mans pour Ted Peugeot

Si Vincent connaissait Le Mans, c’était une première pour son filsTed Peugeot. Le Mans reste un circuit délicat en particulier à cause de l’interminable grande courbe Dunlop et son freinage sur des "oeufs" pour attaquer la chicane, moment délicat pour les missiles. Demandez à ....Vincent Peugeot qui avait été éjecté du panier de Mickaël Ouger en 2017.

Départ la première manche side car

Le samedi. Toujours un moment fort. Donc pour ce premier départ de l’année, on reconnaît Tim Reeves/Kévin Rousseau (77), Bennie Streuer/Clément (21), Ted et Vincent Peugeot (74), Benjamin Luneau/Nicolas Bidault (3), Paul Léglise/Sébastien Lavorel (33), Rémy Guignard/Frédérique Poux (135), le sarthois Franck Barbier et Mickaël Rigondeau (72), etc, tous en châssis longs,...

Le conseil de Tim Reeves

Le champion du monde a visiblement été impressionné par la performance de Ted Peugeot, 18 ans, qui, on le rappelle, non seulement découvrait Le Mans, mais n’en est qu’à sa douzième course ! Il signe des chronos de niveau mondial, à moins d’une seconde dans la course 2 de Tim Reeves. Ce dernier, ici en discussion avec la maman de Ted, leur conseille d’aller au plus vite s’aguerrir en Mondial. Sponsor souhaité !

im Reeves bucolique

Quelques esprits chagrins se réjouissaient que Tim Reeves et Kévin Rousseau aient été pénalisés de 10 secondes le samedi. Sauf que Tim Reeves roule 20 secondes plus vite que les plus lents, sur un tour ! Cela l’amène à passer dans l’herbe comme sur notre photo pour éviter l’accident. On peut comprendre qu’il n’a d’autre choix que de rouler, parfois, sur les" tracks limits".

Josef Sattler pressé de rentrer chez lui

Bien malgré lui ! Josef Sattler est le troisième pilote du team Bonovo Action avec Reeves et Streuer. Un tout bon pilote allemand qui emmenait dans son side Ilse De Haas. Son séjour en terre mancelle a été des plus brefs car il a fini à l’envers dès le premier tour de la première séance chrono le samedi. Touché à la clavicule, son week-end s’est arrêté là.

Podium side car F2 dimanche

Tout en haut, les champions 2020, César Chanal et Olivier Lavorel, sur la seconde, Pierre Leguen et Sarah Cescutti et sur la troisième, Steveens Palacoeur et Marjorie Cescutti. Le samedi, on avait Chanal/Lavorel, Estelle Leblond/Carré et Leguen/Cescutti. Comme tout le monde devrait le savoir, Sarah et Marjorie sont soeurs !

Compliqué pour Estelle Leblond

Elle se ressent toujours de son pied cassé lors de la course à l’Anneau du Rhin les 26 et 27 septembre 2020. D’ailleurs elle adaptera sur son side un shifter pour passer les vitesses à l’avenir. Elle et son passager, Clément Carré, aussi bon pilote que passager, sont septièmes dans la première course (deuxièmes au classement F2) mais cassent dans la seconde.


Albert Grison

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

16 mars 2020
Saison side-car 2020 : Un nouveau châssis pour le team Leguen

12 juillet 2011
Side car : 2e doublé de Delannoy à Lédenon en F1

11 mars 2019
A la découverte de la discipline du side-car de compétition

24 juin 2013
Delannoy/Lavorel en F1 et Leguen/Cacciolatto en F2 en tête du championnat de France (...)

 

Visiteurs connectés : 22

Rechercher

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook