cybermotard
La compétition moto
par la photo
Actualites  > 2019  > Actualités sportives

2e doublé d’affilée en side-car pour Delannoy-Rousseau à Lédenon

Publié le 9 juin 2019

Delannoy/Rousseau remportent un nouveau doublé sur le circuit de Lédenon en solo devant une absence totale d’adversité. En F2, Chanal/Lavorel remportent eux aussi un nouveau doublé.
Le week-end des 1er et 2 juin 2019 a eu lieu sur le magnifique circuit de Lédenon situé entre Nîmes et Avignon, la troisième épreuve de notre championnat de France de vitesse FSBK. Un circuit très technique, le seul à tourner à gauche avec des montées et des descentes d’enfer et un triple gauche de légende. On retiendra de ce week-end, les victoires de Delannoy/Rousseau au classement général et de Chanal/Lavorel en catégorie F2. Ce fut une réunion sympa, mais peut-on parler de championnat quand des pointures comme Manuel Moreau, Paul Léglise, Franck Barbier ou Estelle Leblond sont absentes….

Sébastien Delannoy, seul au monde

Avec les absences remarquées de Manuel Moreau, Paul Léglise et Franck Barbier, c’était un peu une balade de santé pour Sébastien à Lédenon. Il mène le championnat dès la 3e épreuve (sur sept) avec 166 points devant les Vinet 102 points. Il a tourné dans un respectable chrono de 1’29’’631.
Toutefois, le fabuleux record de Lédenon lui appartient (avec Grégory Cluze, notre champion du monde, dans le panier) depuis 2008 en 1’26’’727. Un record pour l’éternité.

Podium général dimanche

Sur la plus haute marche du podium, Sébastien Delannoy et Kévin Rousseau, sur la seconde, Claude et Cyril Vinet et sur la troisième, les fringants Philippe Lebail et Serge Leveau.
Le samedi, on avait Delannoy/Rousseau, Lebail/Leveau, Claude et Cyril Vinet

Podium F2 dimanche 2 juin

Pour la première fois en FSBK, nos espoirs César Chanal et Olivier Lavorel, sur la seconde M. et Mme Leguen et aussi, pour leur premier podium FSBK, Christophe Lancelle et Philippe Szendroi.
Le podium du samedi était identique.

Damien Common reprend du service

Damien, qu’on avait découvert au Mans où il officiait comme passager pour Sébastien Delannoy, est remonté dans un side, afin de pallier l’absence du titulaire au poste de technicien de plateforme, Christian Chaigneau, dans le panier du RCN Suzuki de Philippe Gallerne, qui avait gagné la course 1 en 2010 !

Nouveau passager pour Patrick Muhlheim

Son passager depuis des années , Marc Roessinger, ne pouvant actuellement assurer son poste dans le panier du LCR F1 600 de Patrick Muhlheim (98), c’est l’excellent Vincent Peugeot qui assure l’intérim. On avait déjà vu Vincent au Mans avec Franck Lelias. Habituellement, il roule avec Olivier Dichamp.

Pierre et Carole Leguen dans le bon wagon

Très bon week-end pour les epoux Leguen sur leur F2 600 Baker Suzuki. Ils terminent à chaque fois seconds en catégorie F2 et ont connu les honneurs du podium. Ils finissent 11e et 10e des 2 courses et pointent à la 3eplace du classement scratch F2.

Tiphaine Gaulard passe pilote

On le connaissait pour avoir été le passager de Pierre Leguen. Il est devenu pilote en 2019 avec un F2 Baker Honda. C’est bien connu, les bons passagers font d’excellents pilotes, le meilleur exemple étant Jonathan Huet. Pas de chance pour Tiphaine et son passager Léopold Rouby, ils ont cassé dans la première course.

Chaleur pour Laurent Chapillon

Grosse chaleur le dimanche pour Laurent Chapillon et Pascal Lafon. On ne parle pas de la météo, mais des émotions qu’ils ont connues en se retrouvant sans frein (vis de purge) dans la très rapide descente de La Cuvette en tirant tout droit….Finalement plus de peur que de mal. Ils avaient terminé la première course à la 8e place.

Philippe Lebail au secours de William Morel

William Morell et Valentin Pirat (N° 54) ont connu également leur lot d’émotions quand, dans la première course, leur triangle inférieur avant s’est désolidarisé du porte-roue ( !). De la casse, mais grâce à l’esprit sportif de Philippe Lebail, ils ont pu réparer et participer à la course du dimanche terminant à une excellente 6e place.

De la (grosse) casse pour Hugo Fretay et Miguel Angel Fernandez Vega

Ils (N° 78) débutaient en side cette année. Eux aussi ont connu la grosse frayeur quand ils sont allés taper dans le virage de la Carrierrasse. Résultat, un châssis plié et une carène totalement détruite. Très heureusement pour eux, ils s’en sortent physiquement plutôt bien.

César Chanal et Olivier Lavorel prennent la tête du classement F2

livier a déjà un long vécu en tant que passager side, tandis que César découvre notre championnat aux commandes de son châssis français SGR (Sam Gache Racing) Suzuki. Certes, ils bénéficient de l’absence d’Estelle Leblond partie au TT 2019, mais ils sont un réel espoir du side français.

Lebail/Leveau et les Vinet au coude à coude

Ils ont fait le spectacle dans la seconde course étant en bagarre jusqu’au drapeau à damier. Mais finalement, même si le F1 600 de Lebail (N°99) est particulièrement agile dans les parties techniques, la puissance du LCR Suzuki 1000 des Vinet aura le dernier mot d’autant plus que Lebail avait cassé son meilleur moteur dans les essais chronos du samedi. Il avait dû prendre le départ sur son deuxième side pour la suite du week-end.

Alexandre Benigno et Jean-Philippe Bouchard bons quatrièmes

On se souvient qu’en 2018, ils nous avaient étonnés en terminant troisièmes dans la course 2 à Magny-Cours pour leur première participation dans notre championnat FSBK. En peu en retrait au Mans et à Nogaro, ils se sont rappelés à notre souvenir en terminant 4e de la course du dimanche. A suivre à Pau.

Stéphane Gadet et Clotilde Salmon, la course dans la course

Ils ont connu quelques déboires dans la première course en cassant leur moteur dans un nuage de fumée, mais sans répandre la moindre goutte d’huile ! Dans la seconde, à l’issue d’une bataille mémorable, ils terminent (N°15) en tête d’un peloton composé des Leguen, Muhlheim/Peugeot, Lancelle/Szendroi, Rey Ramirez/Orta Vilaro et les Descours.

Jean-François Azzopardi et Joaquin Fenoy Casas en état de récidive

Après leur prestation à Nogaro, quatrièmes le samedi, Jean-François Azzopardi et Joaquin Fenoy Casas (N°31) ont été tout à fait dans la cadence à Lédenon en se classant encore quatrièmes le samedi et cinquièmes le dimanche. Dans la course 2, ils ont pris un excellent départ au point de devancer les futurs vainqueurs, Delannoy/Rousseau (1) !

Premier podium pour Christophe Lancelle et Philippe Szendroi

Les podiums, en fait, ils connaissent, mais dans le championnat RSCM d’où ils viennent. A Lédenon, ils se sont classés 2 fois troisièmes en F2 sur leur LCR Suzuki et sont donc montés sur leur premier podium FSBK. Ils pointent à la 4e place du classement scratch F2.


Albert Grison , Thierry Leconte

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

1er octobre 2014
L’album photo de la famille side car 2014

15 juillet 2013
Magny-Cours 2013 : course d’anthologie entre Huet/Arifon et Delannoy/Lavorel en (...)

8 mai 2018
L’album photo : des side-cars de Nogaro

5 septembre 2017
Sébastien Lavorel, un passager side-car très demandé

 

Visiteurs connectés : 20

Rechercher

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook