cybermotard
La compétition moto
par la photo

Publié le 18 mars 2019

Ricky Stevens et Ryan Charlwood, champions britanniques F1

Nouveau titre pour cet équipage de grand talent, les seuls à vraiment menacer Reeves/Cluze. Dommage qu’on ne les voit pas en Mondial. Ils utilisent un châssis LCR (suisse) propulsé par un Kawasaki, moteur très en vogue outre-Manche. Ils sont champions avec 11 points d’avance sur les seconds, Reeves/Cluze, sachant que ces derniers ont manqué 6 courses ! No comment…

Podium seconde course F1

A la suite d’une course disputée sur le mouillé, on trouve sur la plus haute marche, Tim Reves/Grégory Cluze, sur la seconde, Chris Walker/Ashley Hawes et sur la troisième, Ricky Stevens/ Ryan Charlwood. Si nous avions été en France, sur la 3e marche, c’est Peter Founds/Jevon Walmsey, que nous aurions vus, lesquels sont les vrais troisièmes de la course, sur leur LCR Suzuki 600 F2, car nous avons un podium général qui n’existe pas chez les britishs. Chez eux, il y a un podium F1 et un podium F2, et des hôtesses RKB-F1….

Pas de champagne pour Reeves/Cluze

A l’issue de la seconde course, pour la traditionnelle cérémonie du champagne, Reeves/Cluze se sont éclipsés. Il faut dire qu’ils avaient leurs raisons, quand on sait les embrouilles dont ils furent victimes (refusés à Mallory Park, drapeau noir à Donington) et qui leur coûtent le titre. On reconnaît sur notre photo, Chris Walker dans les bras de Ricky Stevens.

Tim Reeves et Grégory Cluze, sur une autre planète

A Brands Hatch, ils ont été une nouvelle fois sur une autre planète : pole et les deux victoires. Toutefois, ce sont des victoires qu’ils vont chercher. On peut faire confiance à Tim Reeves qui est un battant de première. Il y a une forte rivalité dans le championnat, avec des pilotes de la trempe de Stevens, Holland, Walker, etc. D’ailleurs les meilleurs temps en course ne sont pas le fait de Reeves/Cluze mais de Stevens/Charlwood (C1) et de Holland/Watson (C2).

Départ de la première course

Nous sommes dans la grande descente de Paddock Hill Bend , le grand virage très rapide, en descente, à l’aveugle, qui suit la ligne droite des stands, un virage gros-cœur, une des spécifités de Brand Hatch. Reeves/Cluze (77) sont en tête, suivis de Holland/ Watson , Holden/Cain, Walker/Ashley, etc….

Ben Holland/Lee Watson en tête

Ben Holland et Lee Watson (60), ont pris la tête un court moment quand Reeves/Cluze (77) ont essayé de mettre un faux rythme pour déstabiliser Stevens/Charlwood (100) qui les précédaient de peu au championnat. Peine perdue, du coup Reeevs/Cluze ont ouvert en grand pour quitter ce petit monde et aller chercher la victoire. Holland/Watson ont signé le meilleur tour en course le dimanche.

Chris Walker, star solo, pilote side-car

Chris Walker a été un brillant pilote solo, et s’est reconverti au side en 2016, à la demande du team LW/Santander. Après des débuts compliqués, un brin découragé, il a fini par briller dans cette discipline. A Brands Hatch, Walker/Ashley ont signé le 4è temps des essais, à 1"132 de la pole de Reeves/Cluze et terminent seconds de la deuxième course. Pour quelqu’un qui n’avait jamais piloté un side, c’est tout simplement fabuleux. Chris est à droite, avec son passager Ashley Hawes, à gauche. Le surnom de Chris est « the Stalker » littérallement le harceleur, car il ne lâche jamais !

Kees, fils d’Harrald

Kees n’est autre que le fils de Harrald Endeveld, le fournisseur hollandais de pneus sides dans notre championnat FSBK. Il participe normalement au championnat belge-hollandais avec un LCR Kawasaki F1, mais à Brands Hatch, c’est au commandes du Molyneux Honda F2, qu’utilise Tim Reeves au TT qu’il a roulé, avec son passager habituel, Jeroen Remme dans le panier.

Hugues Bertrand et Flavien Burton, la Belgique à Brands Hatch

Ils viennent de la Belgique Wallone, c’est à dire qu’ils parlent français avec un chaleureux accent, et sont très sympathiques, comme tous les wallons. Hugues Bertrand, à gauche, a un long passé de side-cariste, champion de Belgique. Quant à Flavien, on s’en souvient, il est monté 2 fois sur le podium de Carole, dans notre championnat FSBK, en septembre, alors passager d’un autre belge, Jean Claude Deroo.

A la découverte de Brands Hatch

Hugues Bertrand (17) roulait pour la première fois sur le superbe mais difficile circuit de Brands Hatch. Pas tout du tout évident de l’assimiler avec une seule et courte séance d’essais libres et une seule séance d’essais chronos. Donc qualifiés 20è, presque un exploit. En course, la carène a été sérieusement endommagée à la suite d’un carambolage. Surtout, en se soulevant, elle a frappé Hugues au menton, réveillant d’anciennes douleurs cervicales. De fait, Hugues n’a pas pris le départ de la seconde course.

Philippe Gallerne/Helen Deeley au coude à coude avec Reeves/Cluze

Outre le Mondial que Philippe Gallerne et sa passagère anglaise Helen Deeley (71) ont terminé à la 12è place, cet équipage a disputé 6 des 9 épreuves du RKB-F1, à savoir Oulton Park, Brands Hatch Indy, Snetterton, Donington Park, Assen, (une épreuve a lieu en Hollande !) ainsi que cette finale qui a lieu sur le grand circuit, dit GP. Il est ici , dans la descente de Graham Hill Bend aux côtés de Reeves/Cluze.

Photo historique des Birchall

Enfin presque ! car si les frères Birchall étaient bien présents à Brands Hatch avec leur F1/F2 LCR Honda 600, ils n’ont pas fait un seul tour chronométré, ni en libres, ni en qualifs ! Donc, non qualifiés et aucune course. La raison officielle : problème électrique. C’est un peu dommage de n’avoir qu’une seule séance de libres et une seule de qualifs, séparées de 4 heures seulement. Dommage pour le spectacle, on aurait aimé les voir sur piste mouillée ! Petite consolation, ils remportent la "Cup 2016 F2".

Peter Founds et Jevon Walmsey, les héros du dimanche

En finissant 3è de la seconde course, ils se sont fait remarquer, surtout en précédant les champions F1 2016 ! On sait que les F2 600 sont très à l’aise sous la pluie, encore faut-il les emmener. Founds/Walmsey, des tout bons, sont les champions 2016 du championnat britannique F2, le FSRA et font partie des équipages de pointe au TT.
Peter Founds est à gauche et Jevon Walmsey est à droite.

En piste

Sur leur LCR Suzuki F2 600 Peter Founds et Jevon Walmsey (72) précèdent Ricky Stevens et Ryan Charlwood (100), eux sur leur F1 LCR Kawasaki 1000 ! Certes ces derniers se devaient d’assurer leur titre de champions britih, donc ne pas aller à la faute sur cette piste détrempée, mais on aurait aimé un peu plus de panache de leur part…

Rupert Acher et Steve Thomas, tout feu, tout flamme

Ils sont le second équipage du team Hannafin, moins rapides que leurs camarades d’écurie, Holland/Watson. Ils ont impressionné par les flammes de leur moteur Suzuki, au freinage de Druids.
Sixième temps des essais, ils terminent la première course 7è et la seconde 8è.


Albert Grison

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

29 octobre 2018
L’album photo de la finale du championnat britannique side-car 2018 à Brands (...)

8 juillet 2017
Plongée dans l’ambiance du BSB britannique à Oulton Park

30 novembre 2016
Dans le paddock du BSB à Brands Hatch

24 septembre 2014
BSB : Le parcours de Julien Da Costa comme pilote de développement Honda

 

Visiteurs connectés : 34

Rechercher
Articles dans la même rubrique
 

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook