cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Actualites  > 2006  > Open /promosport

Open de Ledenon : Sacre de Julien Da Costa.

Envoyer l'article par mail
Publié le

Lors de la cinquième épreuve de l’Open de Lédenon du 17 et 18 juin 2006, Julien Da Costa, Suzuki N° 86, en terminant 3° de la catégorie Supersport, s’est mis définitivement à l’abri d’un retour de la concurrence. Lucas De Carolis remporte sa première victoire.

Supersport : Le combat des chefs

Supersport : Le combat des chefs

Tout le gratin de la catégorie s’est lancé dans cette bagarre ou tous les participants défendaient un enjeu particulier. Pour Julien Da Costa (Suzuki n° 86), c’est la première place au classement général. Tous les autres à l’instar de Thomas Metro (Suzuki N° 32), Frédéric Moreira, (Honda N°6), David Muscat (Ducati N° 1) et Lucas de Carolis (Honda N° 101) se sont battus pour prendre une seconde place au classement général provisoire.

Supersport : La première victoire de Lucas De Carolis

Supersport : La première victoire de Lucas De Carolis

L’émotion de Lucas de Carolis (Honda N° 101) fut à la hauteur de l’authentique exploit du jeune pensionnaire de la Dark Dog Academy. Résistant aux assauts répétés de David Muscat (Ducati N° 1) il monte pour la première fois de la saison sur le podium. Une première victoire qui en appelle d’autres...

Supersport : Le titre pour Da Costa

Supersport : Le titre pour Da Costa

Après avoir décroché la Pole position Julien Da Costa (Suzuki N°86) termine à la troisième place de cette épreuve, cette place le sacre champion de France de SuperSport. Le pilote réunionnais Thomas Metro (Suzuki N° 32) prend la seconde place devant Frédéric Moreira (Honda N°6). Mais rien n’est figé pour ces deux pilotes, tout peut encore être remis en cause lors de la finale d’Albi (8 et 9 juillet).

Superproduction : Muscat tout à l’énergie

Superproduction : Muscat tout à l'énergie

Au prix d’une lutte de tous les instants, malgré un drapeau rouge à 10 tours de la fin, provoquant un resserrement des écarts et des attaques incessantes de Stéphane Duterne (Suzuki N°93) et de Olivier Four (Suzuki N° 199). Remonté comme une horloge, David Muscat (Ducati N° 151), a réglé le sprint final devançant Stéphane Duterne (Suzuki N°93), meilleur tour en course, et Olivier Four (Suzuki N° 199).

Superproduction : Muscat en champion

Superproduction : Muscat en champion

David Muscat Ducati N° 151 remporte cette épreuve portant son avance au classement provisoire du championnat à 53 points (81+25) sur Duterne dernier prétendant au titre. Cette écart ne clos pas pour autant le championnat avant la dernière épreuve d’Albi en effet, le règlement du super bike s’appliquant pour cette finale, deux courses se dérouleront et 2x25 points seront à distribués.

Open 125 : Le suspens continu

Open 125 : Le suspens continu

Avec un point d’écart après l’étape du Vigeant, Clément Dunikowski (Honda N°180) et Matthieu Lussiana (N°93) sont quasiment repartis dos à dos. En remportant cette course Clément Dunikowski (Honda N°180) devant Matthieu Lussiana (Honda N°93) porte l’écart entre les deux pilotes à 6 points. On notera le déclassement de Cyril Carillo (Honda N°122) sur décision du jury.

Open Side Car : Salut Nico et bonne route

Open Side Car : Salut Nico et bonne route

Le petit monde des sides cariste à appris que la paire Sébastien Delannoy / Nicolas Bidaut leader de la spécialité se séparait. Nicolas arrêtant définitivement le side cars pour des raisons de convenances personnelles. Après deux années de victoire et de performance au plus haut niveau international.

Open Side Car : Expérience et autorité

Open Side Car : Expérience et autorité

Après avoir réussi deux départs de toute beauté l’équipage Le Bail/Chaigneau n’a pu résister à la remontée pleine de réalisme de la paire Delannoy/Bidaut. L’expérience acquise lors d’épreuves internationales se fait sentir dans tous les compartiments de la compétition.

Open Side Car : Lutte pour le plaisir.

Open Side Car : Lutte pour le plaisir.

L’esprit du side car a encore frappé sur le circuit de Lédenon. Les sidecaristes ont démontré leur hargne et leur combativité. Que se soit pour les places d’honneurs ou pour gagner une place dans les profondeurs du classement. Chacun selon ses moyens n’a pas hésité à se sortir les tripes.

le site de Thomas Metro

le site de Clement Dunikowski

Le site du team Lussiana


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



36 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook