cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Actualites  > 2005  > Open

Doublé de Muscat et de Ginès

Envoyer l'article par mail
Publié le

L’Open de Magny Cours du 27 mars 2005, qui se déroulait une semaine à peine, après celui du Mans a vu David Muscat et Mathieu Ginès réaliser un doublé. En effet le vainqueur de la catégorie supersports et celui des 125 sont montés sur la plus haute marche du podium pour la deuxième fois consécutive.

David Muscat est monté pour la deuxième fois de la saison sur la plus haute marche du podium avec sa Ducati 749R.

Supersports : Muscat double la mise.

La course des 600 supersports a été remportée par David Muscat. Le tenant du titre s’est imposé après 16 tours, malgré une troisième place aux essais chronos en 1’48’’183.

Le pilote du Tarn et Garonne, n’a pas réalisé le meilleur départ, mais comme la piste était parsemée de tâches d’humidité « J’ai préféré passer en tête tout de suite pour éviter de me faire piéger ».

Dès le premier tour il creuse un écart de plus d’une seconde avec Denis Bouan (Yamaha N°4) qui emmène un peloton constitué de Yann Lussiana (N°93), Julien Enjolras (N°88), Franck Pavoine (N°91) et Thomas Metro, seul pilote Suzuki noyé au milieu de la flotte des R-6.

Mais au 7ème tour, Julien Enjolras est revenu au contact du pilote de la Ducati. Le pilote de la Yamaha N°88 se fait de plus en plus pressant, à tel point qu’à un moment deux dixièmes seulement les séparent. Mais au passage des attardés, il tire son épingle du jeu plus facilement et s’impose au bout des 16 tours de course avec une avance de plus d’une seconde sur son poursuivant immédiat. Julien a aussi été handicapé par un mauvais choix de pneu arrière « J’ai mis un slick un peu trop dur et cela glissait beaucoup au 180° et j’ai perdu beaucoup de temps ».

La troisième place du podium revient à Yann Lussiana. 6ème temps des essais, Yann fait un début de course en deçà de ses possibilités « Je ne me sentais pas trop en confiance puisque je voyais beaucoup de pilotes glisser dans le 180 ° et au Nurburgring. » Mais ensuite vers la fin de course, Yann Lussiana signe le meilleur tour en 1’54’’087 et se bagarre pied à pied contreThomas Métro (N°6) et Grégory Lefort (N°7) qui veulent lui arracher la troisième place.

Dans le dernier tour ils sont trois à se présenter de front dans le dernier virage avant la ligne d’arrivée et Yann tente le tout pour le tout. Il passe en force et touche Grégory Lefort qui va à la faute. Le quadruple champion de France 125, réussit à remonter sur sa moto mais ne passe la ligne d’arrivée que sixième en levant les bras en l’air en signe de grosse colère. « J’ai perdu de gros points au championnat » s’exclame-t-il.

Podium : 1er David Muscat (Ducati), 2ème Julien Enjolras (Yamaha) à 1’’124, 3ème Yann Lussiana (Yamaha) à 2’’443.

125 : Même punition pour Gines

C’est Mathieu Ginès (Honda N°4) qui s’impose sur un coup de théâtre, au nez et à la barbe de Franck Larrive (Aprilia N°32) et Matthieu Lussiana (Honda N°93).

D’ailleurs c’est le pilote de l’Aprilia, qui a signé le meilleur temps des essais en 1’52’’323, qui prend la direction des opérations dès le premier tour.

Très vite il forme un trio de pilote avec Matthieu Lussiana, dernière recrue de l’Equipe de France Espoir, et un autre pilote Aprilia : Mike Lougassi N°57. Hélas ce dernier fait un tout droit au 180°, au cinquième tour, et rejoint ainsi la cohorte de pilotes qui ont chuté en début de course sur une piste mi détrempée, mi séchante à cet endroit précis.

Dès lors ils ne sont plus que deux à se disputer le leadership de la course : Larrive et Lussiana.

Mais dans les quatre derniers tours Franck Larrive est gêné par les retardataires. Mathieu Ginès recolle alors sans encombre. Et dans le dernier virage en exécutant un freinage d’outre tombe, il déloge le pilote de l’Aprilia de sa place de leader et s’impose pour la deuxième fois de la saison. Le jeune Matthieu Lussiana doit se contenter de la 3ème place.

Podium : 1er Mathieu Ginès (Honda), 2ème Franck Larrive (Aprilia) à 0’’377, 3ème Matthieu Lussiana (Honda) à 0’’811

classement provisoire 125 : 1er Mathieu Ginès (50 pts), 2ème Yannick Deschamps (30 pts), 3ème Clément Dunikowski (29 pts), 4ème Jules Cluzel (22 pts), 5ème Mike Lougassi (21 pts)

Superproductions : victoire d’Olivier Four.

La victoire en catégorie superproduction est revenue à Olivier Four sur la Suzuki N° 199, une machine stocksport ! Cette catégorie a été, à l’instar des 125, extrêmement disputée. Néanmoins à cause de la pluie, cette course s’est déroulée en deux temps. La première manche a donné lieu à un furieux baston entre 6 pilotes : Mathieu Lagrive ( Suzuki N°100), David Checa ( Yamaha N°194), Patrick Piot (Kawasaki N°16), Frédéric Moreira (N°18), Guillaume Dietrich (Suzuki N°45) et Olivier Four (Suzuki N°199).

Hélas à l’entame du 7ème tour, la pluie s’abat sur le circuit de Nevers Magny Cours et Olivier four qui est alors en tête, chute à Adélaïde. La course est neutralisée sur drapeau rouge.

Le deuxième départ remet en selle les mêmes protagonistes. Une fois de plus, c’est Frédéric Moreira qui réalise le meilleur départ, exactement comme pendant la première manche. Mais très rapidement ce sont les Suzuki qui imposent leur loi.

C’est Guillaume Dietrich qui mène la danse, avant de chuter à son tour à la chicane du Nurburgring à trois tours de la fin. Olivier Four, qui le suit de près, reprend aussitôt le flambeau. Il passe la ligne d’arrivée avec trois secondes d’avance sur Alexandre Gibet (Yamaha N°11). Ce dernier a joué le tout pour le tout, car suite à la perte de son cale-pied il a dû rentrer dans les stands. Reparti, avec les mêmes pneus slicks, il a profité de l’état séchant de la piste pour remonter tous ses adversaires, qui étaient équipés en intermédiaires ou en slicks retaillés. La prise de risque ça paye !

La troisième place du podium revient à Mathieu Lagrive.

Au classement cumulé des deux manches, c’est olivier Four qui est déclaré vainqueur devant Matthieu Lagrive. David Checa se console avec la troisième place du podium

Classement de la course (cumul) 1er Olivier Four (Suzuki), 2ème Mathieu Lagrive (Suzuki), 3ème David Checa (Yamaha), 4ème Patrick Piot (Kawasaki), 5ème Renaud Moisan (Kawasaki)

Classement provisoire du championnat : 1er Matthieu Lagrive (45 pts), 2ème Olivier Four (36 pts), 3ème Patrick Piot (36 pts), 4ème Renaud Moisand (23 pts), 5ème Frédéric Moreira (23 pts)

125 : 2ème podium d’affilée pour Ginès

125 : 2ème podium d'affilée pour Ginès

Matthieu Ginès est le vainqueur surprise de la course des 125. Parti avec des slicks usés sur une piste humide, il s’impose dans le dernier virage avec maestria.

Four vainqueur sur une stocksport !

Four vainqueur sur une stocksport !

Au cumul des deux manches des superproductions, Olivier Four est déclaré vainqueur. Alors que la première manche avait été remporté par David Checa.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



21 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook