cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Actualites  > 2005  > Open

Carole : les favoris au tapis

Envoyer l'article par mail
Publié le

La 4ème épreuve de l’Open de Carole, après celui de Magny-Cours et celui du Mans, a vu la déconfiture des favoris, pour différentes raisons.

Open Superproduction

Open Superproduction

Laurry Fremy (N°154) a créé la surprise en établissant un nouveau record du tour à Carole en 1’00’’751 sur une moto stock. Puis en course il se permet de dominer les kadors de la catégorie en remportant la course devant les teams officiels. Ici Laurry mène devant Patrick Piot (N°16) , le pilote officiel Kawa.

Superproductions : Laury Fremy, surgi de nulle part

Dès le samedi, la course des superproductions s’annonce de haut niveau. Laury Fremy (n°154), pour sa première course de la saison, boucle 5 tours en essais qualificatifs et pulvérise le record de la piste en 1’00’751. Patrick Piot , le pilote officiel Kawasaki, (n°16) attend lui les toutes dernières minutes de la séance et signe un chrono de 1’00"758 alors qu’il est gêné dans le dernier virage par un attardé.

En course, Laury Fremy s’envole alors que Patrick Piot se rate un peu et pointe en 4ème place. Ce dernier passe rapidement Frédéric Moreira (n°18) puis Olivier Four (n°199) et prend la tête au 9ème tour. Alors que Matthieu Lagrive, leader au championnat a chuté au 2ème tour et abandonne. Il laisse Piot et Fremy s’expliquer en une furieuse maestria. Ils ne se lâchent pas et se repassent au fil des tours.

Finalement Patrick Piot prend un petit ascendant et reste aux commandes. Mais dans le dernier virage, il se fait déborder et laisse Laury Fremy lui voler la vedette pour 39 centièmes ! "Ca faisait 2 tours que je prévoyais de le passer au virage Hôtel. J’avais du mal à le suivre dans la parabolique car il a un plus gros pneu que moi et donc plus d’adhérence.

En effet Patrick Piot qui roule en catégorie superproductions bénéficie de jante de 205, et possède donc plus de surface de gomme pour passer la puissance, alors que Laurry Fremy, qui lui roule en stock, n’a qu’une jante de 195.

« Je me suis préparé dans les dernières lignes droites pour rester près de lui et pouvoir le passer au dernier freinage."

En un w.e. Laurry Fremy, qui revient à la compétition après un passage au Junior team, l’an dernier, a réussit deux coups d’éclat. Etablir un nouveau record du tour à Carole et s’imposer devant les kadors de la catégorie Open. Hélas, il aimerait disputer les dernières courses de la saison mais ne possède aucun budget. Il est à noter qu’avec une seule course disputée sur cinq, il pointe déjà à la 7ème place.

Classement de la course : 1er Laurry Fremy (Suzuki), 2ème Patrick Piot (Kawasaki), 3ème Olivier Four (Suzuki), 4ème Renaud Moisan (Kawasaki), 5ème Frederic Moreira (Kawasaki), 6ème Guillaume Dietrich (Suzuki), 7ème Christophe Michel ( Suzuki), 8ème Jérôme Tangre (Suzuki), 9ème Gregory Fastré (Yamaha), 10ème Pierre Guersillon ( Suzuki)

classement au championnat : 1er Patrick Piot (76 pts), 2ème Matthieu Lagrive ( 70 pts), 3ème Olivier Four ( 65 pts), 4ème Frederic Moreira (50 pts), 5ème Renaud Moisan (46 pts), 6ème Guillaume Dietrich (37 pts), 7ème Laurry Fremy (25 pts), 8ème Alexandre Gibet (25 pts), 9ème Jérôme Tangre (23 pts), 10ème Christophe Michel ( 20 pts)

600 : Le roi est tombé.

Dès les essais du jeudi les appétits s’aiguisent. David Muscat, leader du championnat après avoir gagné les 3 premières courses et multi champion de France, chute lors des premiers essais et se fracture la clavicule. Il déclare forfait.

Yann Lussiana (N°93) en profite pour signer la pole devant Denis Bouan (N°4), Thomas Metro (N°6) et Jimmy Petit (N°20), champion de France 125 en titre.

En course, Thomas Metro fait le holeshot devant Denis Bouan, Yann Lussiana et Jimmy Petit. Lussiana remonte et passe en tête sur un souci électronique de Thomas Metro : sa moto coupe en pleine ligne droite !

Les 4 hommes de tête se tiennent en 2 secondes et ont lâchés leurs poursuivants. Les écarts vont peu à peu s’accroître mais les positions ne changeront plus. Du coup, Yann Lussiana finit avec 1"4 d’avance sur Thomas Metro et ne possède plus que 7 points de retard sur Muscat. Le championnat 600 est relancé. Prochain rendez vous le 29 mai au Vigeant.

classement de la course : 1er Yann Lussiana (Yamaha)2ème Thomas Metro (Suzuki), 3ème Denis Bouan (Yamaha),, 4ème Jimmy Petit (Honda), 5ème Rudy Servol (Yamaha), 6ème Thierry Capella (Yamaha), 7ème Yann Sauter (Honda), 8ème Patrick Kieger ( Yamaha), 9ème David Perret (Honda), 10ème Vincent Lavandier

classement au championnat : 1er David Muscat (75 pts), 2ème Yann Lussiana (68 pts), 3ème Denis Bouan (63 pts), 4ème Thomas Metro ( 54 pts ), 5ème Gregory Lefort (36 pts), 6ème Jimmy Petit (29 pts), 7ème Rudy Servol (29 pts ), 8ème Thierry Capella (28 pts), 9ème Yann Sauter (27 pts), 10ème Franck Pavoine ( 24 pts)

125 : Qui reste sur ses roues gagne

Clément Dunikowski (n°180) a signé la pole en 1’04"568. Il garde la place de leader au premier virage, suivi par Jules Cluzel (n°16), Gregg Black (n°99) et Franck Larrive (n°32).

Mathieu Gines (n°4), leader du championnat est mal parti. Mais il entame une remontée éclair et signe même le meilleur chrono en course dans le 4ème tour en un chrono de 1’04"269, inférieur à la pole. Il se retrouve en tête, sans coup férir, dans la 10ème boucle.

Les coups de théâtre se succèdent alors : Clément Dunikoswki s’envole à la parabolique en essayant de rester dans la roue de Ginès. Puis c’est au tour du leader du championnat de tâter du bitume : il s’accroche violemment avec un attardé. Cela profite à Franck Larrive qui mène la course avec une confortable avance sur Jules Cluzel, lui même en bagarre avec Matthieu Lussiana pour la 2ème place. Le petit dernier de la famille Lussiana, s’empare de la deuxième place à 4 tours de l’arrivée et garde son avantage, à 3 secondes du leader.

Mathieu Gines reparti le couteau entre les dents à la 12ème place finit en 8ème position. Il sauve quelques points et préserve son classement en tête du championnat des huitième de litre.

Classement de la course :1er Franck Larrive (Aprilia), 2ème Matthieu Lussiana (Honda) 3ème Jules Cluzel (Honda), 4ème Kenny Foray (Honda), 5ème Yannick Deschamps (Honda), 6ème Anthony Violland (Aprilia), 7ème Gregg Black (Honda), 8ème Mathieu Ginès (Honda), 9ème Benjamin Lemarie (Honda), 10ème Dylan Chevalley (Honda)

Classement du championnat 125 : 1er Mathieu Ginès (78 pts), 2ème Jules Cluzel (63 pts), 3ème Matthieu Lussiana (52 pts), 4ème Yannick Deschamps (52 pts), 5ème Franck Larrive (45 pts), 6ème Clement Dunikowski ( 42 pts), 7ème Kenny Foray (24 pts), , 8ème Mike Lougassi (21 pts), 9ème Gregg Black (18 pts ), 10ème Dylan Chevalley (18 pts)

600 supersports

600 supersports

Longtemps Thomas Metro (N°6) a mené devant ses adversaires : Denis Bouan (N°4) et Yann Lussiana (N°93). Encore diminué par sa chute aux 24H du Mans, le petit réunionnais a fait montre d’une détermination sans faille.

125 Open

125 Open

Franck Larrive (N°32) s’impose après une course à élimination qui a vu ses adversaires commettre faute sur faute. C’est la loi de la course : celui qui gagne est celui reste sur ses roues !


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



11 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook