cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Actualites  > 2005  > Actualités manifestations

24H du Mans : Plan anti Hooligans

Envoyer l'article par mail
Publié le

Début mars, l’ACO a fait connaître son plan anti-Holligans pour tenter de contenir et de refouler les indésirables lors de la prochaine édition des 24H du Mans moto (16 et 17 avril 2005).

En 2005, on ne devrait plus voir ce genre de montage sur les campings aux alentours du circuit.

L’an dernier, l’association des riverains du circuit avait déjà poussé un cri d’alarme concernant les débordements d’une partie des « spectateurs » autour du circuit. Outre de nombreuses carcasses de véhicules et motos brûlées, des excès en tout genre avaient été relevés par les riverains. Ces excès ne datent pas d’hier, mais depuis 5 ans on assiste à une montée en puissance des débordements faits par des « Mad - Max » et autres ravers de tout poil.

Devant cette montée de boucliers, l’ACO a fait connaître son plan anti-holligans début mars. Désormais seuls les détenteurs de billets auront accès aux différentes aires de campings disséminés autour du circuit : Le Houx, Karting Nord, campings bleu, blanc et rouge.

Pour éviter les « infiltrations » ce dispositif sera opérationnel très tôt, à partir du mercredi 13 avril à 14H00, jusqu’au dimanche 17 avril à 14H00. Le contrôle se fera au carrefour du Fresne, et ne laissera passer que les motos et les autos.

Exit les camping cars, camionnettes, vans, véhicules tôlés avec remorque, et caravanes qui seront dirigés vers l’aire de Beauséjour.

Les tarifs appliqués, sur cet aire, sont largement dissuasifs, puisqu’il faudra compter 15€/jour mais des sanitaires et des douches seront disponibles.

Ce dispositif comprendra environ un millier de personnes, qui auront l’autorisation d’ouvrir les coffres et de saisir « tout objet dangereux comme les masses, les tronçonneuses » explique Jean Marc Desnues, directeur général de l’ACO.

« Ces objets seront confisqués, le temps du w.e. et rendus à leur propriétaires le lundi suivant » continue-t-il.

Ce dispositif anti hooligans, fera surtout la chasse aux moteurs montés sur châssis, qui seront implacablement refoulés.

Pour faire connaître toutes ces nouvelles dispositions, « 80.000 tracts seront distribués auprès des associations de motards et des clubs » annonce Patrick Chaillou, le responsable de la communication.

« Début avril une campagne d’affichage et de pub sera lancée, début avril, afin de rassurer les vrais amateurs d’endurance ».

Le thème en est « Ne laissez pas votre fête devenir un chantier ».

Cet appel est on ne peut plus clair et désormais, la balle est dans le camp des spectateurs. Car contrairement au Touquet, où c’est une minorité qui fait tout pour empêcher le déroulement de l’événement, au Mans, c’est les motards qui doivent prendre leur destin en mains, sous peine de voir ce rassemblement annulé définitivement sous la pressions des riverains.

« Ne laissez pas votre fête devenir un chantier » ce slogan est on ne peut plus d’actualité. C’est aux motards de se ré-approprier les 24H du Mans moto.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



44 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook