cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
24h Moto  > 2003  > La course

Après 7H de course : Les jeux semblent faits.

Envoyer l'article par mail
Publié le

la nuit est tombée sur le bugatti, la ronde des motos se déroulent désormais sur une piste sèche, alors que des nuages noirs semblaient menaçants en début de soirée.

La Suzuki N°1 a été créditée du meilleur temps en course avec un chrono de 1’41’’576.

La pluie ne viendra jouer le juge de paix sur le circuit Sarthois et les Suzuki officielles continuent de narguer la concurrence avec leur arrogante suprématie. Avec près de 5 tours d’avance, la machine N°1 du SERT a même été crédité du meilleur tour en course avec un 1’41’’576. Elle mène avec 19 dixièmes d’avance sur la machine N°2 aux mains de Bayle, Gimbert et Dussauge. Plus loin une autre bataille oppose deux autres machines : il s’agit de la Yamaha "semi-officielle" N°12 de Free Bike qui est opposé à la Kawasaki ZX9-R du team ART N°11 à seulement un tour. Un peu plus loin la Suzuki du team Dap 91 attend son heure en cinquième position.

Après des essais qui ont consisté davantage à régler la tenue de route qu’à chasser le chrono, la Yamaha N°7 du D.Team-Motorama s’est élancé de la 40e place de la grille de départ. Il n’y a pas de tableau de marche préétabli dans le team : le team manager, Philippe Dakskobler ne veut pas mettre de pression sur les pilotes. La consigne est de rouler vite, bien évidemment, mais en ne prenant pas de risques inutiles. "La course est longue, et on s’inquiètera de la place à partir du début de matinée". Une prise de position délibérée, et qui semble porter ses fruits pour l’instant, puisque la machine n’a connu aucun problème et étonne même par sa sobriété : les relais des pilotes sont portés à près de 40 tours. Le team profite pleinement de ces changements de pilote assez espacés et remonte peu à peu dans le tableau de classement. Elle pointe désormais en 16ème position.

Le vrai challenge de cette 26ème édition des 24H du Mans oppose les machines en stocksports. En effet la machine N°41 des magasins Jean Marc Delétang mène le bal en 12ème position du classement scratch. A un tour seulement figure la machine N°19 aux couleurs de l’association des commissaires de course. Enfin le surprenant équipage polonais N°40 qui arborre un "NO WAR" sur son carénage suit à quelque distance et est opposée à l’équipage du Midi de EMPP endurance. Nul doute que la bataiile se jouera dans les stands.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



31 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook