cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
24h Moto  > 2003  > Le journal avant la course

Bilan des essais qualificatifs .

Envoyer l'article par mail
Publié le

C’est Sébastien Gimbert, auteur d’un chrono de 1’39’’568 qui a décroché la pôle pour la Suzuki N°2 devant sa consoeur la N°1.

Les essais qualificatifs de cette 26ème édition des 24H du Mans se sont terminés ( à 13H30) avec la nette domination des Suzuki du SERT. En effet les deux machines de Dominique Méliand trustent les meilleures places de la grille de départ et occupent la première et deuxième place. Régulières comme des métronomes, les deux Suzuki ne sont séparées que de 14 dixièmes ! La troisième place revient à la Yamaha officielle du GMT N°94 de Christophe Guyot en 1’42’’441à deux secondes des Suzuki usines. " Mais on est la première Yamaha et premier équipage équipé en pneus Michelin " corrige Christophe Guyot. Le patron du GMT est content et frustré à la fois "En vitesse de pointe on rend près de 17km/h aux Suzuki, mais il faut remettre les choses à leur place puisque la Yamaha est une machine qui date de 1998 tandis que la Suze est une machine de 2003 !".

Le pari que s’était donné Christophe en passant chez les bleus a atteint au moins un objectif "Nous avons prouvé que la Yamaha est une bonne machine avec un cadre sain. Maintenant ce qu’il nous faut c’est une meilleure moto pour battre Dominique Méliand".

La quatrième place de la grille est occupée par la Kawasaki ZX9-R du team ART aux mains de Julien da Costa, Fréderic Moreira et Jean Louis Devoyon. Enfin un coup de chapeau aux p’tits jeunes du LMS Junior team N°72 qui inscrivent leur machine à la 5ème place de la grille de départ. Pour 2003, la Suzuki N°72 a été confiée à Guillaume Dietrich, Jérôme Tangre et Denis Bouan.

La première position du classement stocksports est toujours la possession du Sarthe Racing kart, mais la machine qui la détient est désormais la Suzuki N°19 avec Pierre Guersillon, Jocelyn Hars et Olivier Legname. Enfin la deuxième place de cette catégorie est occupée par la Yamaha des magasins Jean-Marc Delétang qui porte le N°41.

Mais il est à craindre que cette 26ème édition des 24H du Mans ne se réduise à un duel entre la Suzuki N°2 et sa consoeur la N°1. A moins d’un miracle on voit mal qui pourrait venir leur disputer leur hégémonie : les concurrents sont peau de chagrin puisque les Honda ne sont représentées que par deux équipages (la N°6 et la N°52) tandis que Kawasaki n’a que 5 représentants, dont la moto N°49 de Scratch Moto Anger avec Alain Genoud (vainqueur du Bol d’Or 1974 et 75) , Florent Richard, et Patrick Piot.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



18 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook