cybermotard
La compétition moto
par la photo
Pilotes et Teams  > Les pilotes moto étrangers

Vincent Bailly : la fin de l’aventure Suzuki

Publié le

Vincent Bailly après avoir été successivement chef mécano puis technicien « châssis » chez Suzuki Alstare en championnat Mondial superbike et supersport durant 10 ans, s’est reconverti dans la formation de mécaniciens dédiés à la compétition moto. Désormais il officie dans un centre de formation pour chômeurs sur le circuit de Spa-Francorchamps.

Vincent Bailly (à droite) est revenu à la vie « civile » après 10 ans passés en compétition au plus haut niveau. Il a gardé d’excellentes relations avec Katsuaki Fujiwara, vice champion supersport 2002.

Il y a une vie après avoir passé 10 ans au service de Suzuki Alstare, en championnat du monde superbike et supersport, et la meilleure preuve nous en est apportée par Vincent Bailly. En effet le technicien belge a délaissé ses fonctions de « responsable châssis » chez Suzuki pour devenir formateur dans une école d’apprentis mécanos « destinés à la compétition de haut niveau » précise-t-il.

En fait cette voie existe pour l’auto depuis quelques années déjà, mais la section moto n’a ouvert que « depuis le début de l’année 2008 » continue Vincent. « Elle est entièrement dédiée aux chômeurs et accueille 9 stagiaires durant une période de 9 mois ».

Après le Lycée le Mans Sud dans la Sarthe, et l’Ecole de la Performance de Nogaro dans le Gers, la Belgique explore à son tour cette filière de production de mécanos de compétition. Elle est ouverte aux élèves de 18 à 42 ans et elle est entièrement gratuite pour ceux qui ont été sélectionnés.

Même si sa dénomination est « Campus Automobile », elle s’adresse aussi aux apprentis mécanos moto dans le cadre prestigieux du circuit de Spa-Francorchamps « juste à côté du circuit de Karting » . Cela n’a été rendu possible que grâce au financement de la région Wallone et du soutien de l’Université de Liège.

« C’est un nouveau challenge pour moi » explique ce technicien âgé de 40 ans. « Par ce qu’après 10 ans comme technicien châssis, cela commençait à devenir un peu routinier ». Il ne regrette donc pas le monde de la compétition, avec lequel il a gardé cependant de très bons souvenirs. « C’était en 2002, quand j’étais chef mécano de Fujiwara, qui a terminé vice champion, sur Suzuki, à 5 points seulement du titre ». « C’est dommage car cette année là on a pas pu aller disputer l’épreuve d’Afrique du sud ».

B.R.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



Visiteurs connectés : 38

Rechercher
Articles dans la même rubrique

2 octobre 2017
Samuel Trueb : un pilote Helvétique – éclectique en championnat de France

16 mai 2016
Les premiers pas de Jayson Uribe en CEV FIM Repsol

26 juin 2013
Rencontre avec Freddy Spencer à Angers

2 novembre 2011
Marco Simoncelli : le destin d’une étoile brisée

18 septembre 2011
Retour en photos sur la carrière de Loris Capirossi

10 juin 2011
Kenan Sofuoglu fait Le point sur son adaptation à la Moto 2
8 septembre 2010
SHOYA TOMIZAWA : Salut l’Artiste !
25 avril 2010
Un Samouraï dénommé Daisaku Sakai à Nogaro.
20 août 2009
MotoGP 2010 : Le début du Mercato à moto.
6 octobre 2008
Xavier Siméon reprend la tête du championnat 1000 superstock.
22 novembre 2007
Les deux facettes de Dani Ribalta
14 mai 2007
Monza : Xavier Siméon dans le top 5
25 avril 2007
Olivier Depoorter 3e en Superproduction aux 24H du Mans 2007.
9 avril 2007
Nouveau défi d’Olivier Depoorter à Donington
2 avril 2007
Donington : bon début pour Xavier Siméon
19 mars 2007
Premiers essais de Xavier Siméon à Valencia
21 octobre 2006
Double victoire pour Xavier Siméon à Magny Cours
5 septembre 2006
Assen : Xavier Siméon garde le contrôle
8 août 2006
Brands Hatch : 4e victoire de Xavier Siméon
26 juillet 2006
Brno : Xavier Siméon prend le large
29 juin 2006
Misano : Xavier Siméon toujours en tête
 

23 octobre 2018
Renouvellement du Junior Team suzuki pour la saison 2019

23 août 2018
Quel avenir pour la catégorie 600 en championnat de France (...)

3 mai 2018
Découverte du Track Normandy team en Coupes Promosport

 

5 octobre 2018
Jules Cluzel : le titre 2018 est encore à portée de guidon (...)

8 septembre 2018
Honda 500 CBR 500 cup : Thomas Furlan succède à Matthieu (...)

16 août 2018
Hommage en photos à Fabrice Miguet

 

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook