cybermotard
La compétition moto
par la photo
Pilotes et Teams  > Les pilotes moto étrangers

Samuel Trueb : un pilote Helvétique – éclectique en championnat de France

Publié le 2 octobre 2017

En 2017, Samuel Trueb a été un des animateurs de la coupe Promosport 500 Cup. Mais son talent ne se limite pas aux courses de vitesse. En effet, ce suisse originaire de Bulle près de Fribourg ne dédaigne pas mettre ses roues en dehors du bitume lorsque le calendrier s’y prête. A l’occasion du « Supermoto des Nations » qui se déroulait les 23 et 24 septembre 2017 au circuit Carole, il a participé à une manche du championnat de France supermotard. Nous l’avons rencontré pour qu’il nous en dise un peu plus sur ses aptitudes à jouer les couteaux … helvètes.

Samuel Trueb est comme un couteau suisse, il a plusieurs cordes à son arc.
A surveiller donc !

Samuel Trueb a terminé cinquième en 500 Cup au classement de la saison 2017. Auparavant il avait surtout participé à des compétitions de motocross et de supermotard en Suisse. Mais un jour, il a dû accompagner son frère Kévin qui court en Promosport 600. C’est là qu’il pense avoir attrapé le virus des courses de vitesse.

Alors en 2015 il se lance pour quelques courses en France et participe à la moitié des épreuves. Idem en 2016.
Et enfin en 2017 il franchit le pas et réalise une saison complète. Avec quelques chutes aux essais ou en course, il termine néanmoins à la 5e place au classement final. « C’est à Pau que j’ai eu le déclic. J’ai fait un tour en tête, et là j’ai compris que j’avais la vitesse suffisante pour ça. J’étais capable de rouler devant. » explique-t-il avec son accent chantant. « Du coup, à partir de la mi-saison j’ai mis un peu plus les moyens, comme par exemple un pneu arrière neuf à chaque course ». Et les résultats ont suivi avec plusieurs podiums (Alès, Magny-Cours, Nogaro).

En parallèle, il a également participé en 2017 à d’autres courses en motocross régional dans son pays. « C’est pour ça que j’aime la 500 Cup, car ça reste abordable pour un sport mécanique et du coup je peux également participer à des courses en tout-terrain. Si je roulais en 600 ou en 1000 je devrais certainement faire une croix sur le reste et ce n’est pas ce que je veux ».

Le style de pilotage de Samuel est d’ailleurs assez typé supermotard. Il pilote avec de beaux travers qu’il maîtrise parfaitement à l’aide du large guidon qui équipe sa CB 500 Honda. « J’aime les gros freinages où la roue arrière déleste et laisse la moto partir en dérapage, ça facilite l’entrée en virage, et puis j’y prends tellement de plaisir" confie-t-il. Et il n’éprouve pas de difficulté particulière à passer d’une épreuve de motocross à une épreuve de vitesse avec des motos pourtant très différentes. « C’est assez simple en fait, je laisse faire l’instinct. Mais j’avoue que j’éprouve tout de même plus de plaisir en 500Cup. L’ambiance est très bonne entre les pilotes et puis il y a de grosses bagarres, avec des vitesses en virage très élevées. On s’amuse vraiment bien ».

Concernant le budget, Samuel nous donne quelques chiffres qui peuvent être utiles pour celui qui voudrait se lancer en 500 Cup. « Il faut compter environ entre 500 à 800 € par Week-End de course (déplacements, pneus, etc.) en plus de l’achat de la moto (autour de 2000€). » Samuel n’a pas de sponsor, hormis un « bar à motard qui fait aussi garage du côté de Fribourg » stunt-zone

Il fait sa mécanique lui-même (il exerce d’ailleurs le métier de mécanicien de développement chez Liebherr, un constructeur de machines de chantier) mais comme il le dit « à part le braquet, il n’y a pas grand-chose à faire, cette moto est solide ».
Pour 2018, il pense refaire une saison avec elle, mais avec un objectif plus ambitieux « je voudrais bien gagner des courses cette fois. »

Nul doute qu’il en a les moyens. Rendez-vous en 2018 pour vérifier tout ça.


Daniel Battavoine

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

5 avril 2012
Les Coupes promosports, enfin en ligne sur le web !

4 août 2011
Le Mans : 2e victoire d’une BMW en 1000 promosport

15 juin 2011
Van Der Slikke met la gomme en Promo Découverte.

13 juillet 2010
Promosport de Pau : Claude Lucas victorieux en 1000 promo

 

Visiteurs connectés : 38

Rechercher
Articles dans la même rubrique

16 mai 2016
Les premiers pas de Jayson Uribe en CEV FIM Repsol

26 juin 2013
Rencontre avec Freddy Spencer à Angers

2 novembre 2011
Marco Simoncelli : le destin d’une étoile brisée

18 septembre 2011
Retour en photos sur la carrière de Loris Capirossi

10 juin 2011
Kenan Sofuoglu fait Le point sur son adaptation à la Moto 2

8 septembre 2010
SHOYA TOMIZAWA : Salut l’Artiste !
25 avril 2010
Un Samouraï dénommé Daisaku Sakai à Nogaro.
20 août 2009
MotoGP 2010 : Le début du Mercato à moto.
6 octobre 2008
Xavier Siméon reprend la tête du championnat 1000 superstock.
11 août 2008
Vincent Bailly : la fin de l’aventure Suzuki
22 novembre 2007
Les deux facettes de Dani Ribalta
14 mai 2007
Monza : Xavier Siméon dans le top 5
25 avril 2007
Olivier Depoorter 3e en Superproduction aux 24H du Mans 2007.
9 avril 2007
Nouveau défi d’Olivier Depoorter à Donington
2 avril 2007
Donington : bon début pour Xavier Siméon
19 mars 2007
Premiers essais de Xavier Siméon à Valencia
21 octobre 2006
Double victoire pour Xavier Siméon à Magny Cours
5 septembre 2006
Assen : Xavier Siméon garde le contrôle
8 août 2006
Brands Hatch : 4e victoire de Xavier Siméon
26 juillet 2006
Brno : Xavier Siméon prend le large
29 juin 2006
Misano : Xavier Siméon toujours en tête
 

23 octobre 2018
Renouvellement du Junior Team suzuki pour la saison 2019

23 août 2018
Quel avenir pour la catégorie 600 en championnat de France (...)

3 mai 2018
Découverte du Track Normandy team en Coupes Promosport

 

5 octobre 2018
Jules Cluzel : le titre 2018 est encore à portée de guidon (...)

8 septembre 2018
Honda 500 CBR 500 cup : Thomas Furlan succède à Matthieu (...)

16 août 2018
Hommage en photos à Fabrice Miguet

 

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook