cybermotard
La compétition moto
par la photo
Pilotes et Teams  > Les pilotes moto étrangers

MotoGP 2010 : Le début du Mercato à moto.

Publié le

La grande inconnue pour 2010 est de savoir ce que Casey Stoner va devenir. Ses ennuis de santé à répétition ne sont pas un bon signe. D’autant que le jeune Australien semblait être le seul à savoir régler une Ducati GP9.

Le point culminant des tractations entre les pilotes de MotoGP et leurs équipes se passe la plupart du temps durant le GP de Brno, en république Tchèque.

Tour d’horizon des différentes équipes. Chez Fiat Yamaha, Valentino Rossi est encore présent pour une saison jusque fin 2010. Il est très satisfait de son passage sur la marque au 3 diapasons après avoir officié chez Honda. Il a toujours dit qu’il terminerait sa carrière chez Yamaha (Il a 30 ans). Même si on sait que sa deuxième passion est le rallye automobile. Quand prendra-t-il sa retraite ? Seul lui le sait.

Le co-équipier de Valentino Rossi devrait être en toute vraisemblance Jorge Lorenzo. Même si le jeune Espagnol n’est pas très satisfait de ses performances. En effet au GP de Brno il a chuté pour la 2e fois d’affilée (la première fois c’était à Donington), alors qu’il menait. Avec trois résultats nuls, il ne pourra pas jouer le titre à la régulière, puisque Rossi compte 50 points d’avance.

Mais Jorge Lorenzo a été approché par Honda, pour rouler dans la structure officielle. Mais Tetsuo Suzuki, le nouveau président du HRC a fait comprendre qu’aucun accord n’a pu être trouvé, Jorge Lorenzo étant trop cher pour eux ! Cela n’a pas empêché, Ducati de renchérir et d’offrir à Lorenzo un package de 13 millions de £ ( soit 15 millions d’Euros). Mais là encore Lorenzo a refusé, car il a toujours dit que Ducati était « une option ». mais que son but ultime était d’avoir la meilleure moto pour devenir champion du Monde. Et pour l’instant c’est Yamaha.

Il est vrai que les spéculations vont bon train chez Ducati, même si on assure que Casey Stoner sera de retour pour le GP d’Estoril (début octobre). Mais on sait que Marlboro voudrait avoir une tête d’affiche pour son sponsoring. Jorge Lorenzo fera connaître sa décision finale au GP d’Indianapolis, à la fin du mois d’Août.

Ducati se retrouve, pour l’instant sans pilote « phare ». Mais en ce qui concerne le 2e team satellite Ducati, celui d’Aspar Martinez (qui a récupéré la place du team de Sete Gibernau). Une proposition a été faite auprès d’Hector Barbera. Enfin une option reste ouverte pour Toni Elias.

Ce dernier s’est réveillé, en fin de saison, après des résultats en très net dents de scie et a fait podium au MotoGP de Brno. Cela n’a semble-t-il pas suffit à sauver sa tête, puisqu’il sera remplacé en 2010 par Marco Simoncelli au sein du team Honda Gresini. Simoncelli aura comme co-équipier : Marco Melandri. Ce sera un retour « à domicile » puisque Mélandri a roulé pour Gresini de 2005 à 2007.

Du coup Toni Elias a cherché à se rapprocher de Suzuki et est allé voir Paul Denning au GP de Doning(h)ton. Mais leur entrevue a duré l’espace d’une « brève discussion ». L’avenir de Toni Elias en MotoGP en 2010 est donc fortement compromis.

Si les deux pilotes Honda Repsol en 2010 et 2011 seront bien Dani Pedrosa et Andrea Dovizioso, par contre tout reste ouvert chez Yamaha Tech 3. En effet Hervé Poncharal a vu la queue devant son team grossir avec la venue de Mika Kallio. Le Finlandais s’est aligné aux côtés de Randy de Puniet, Toni Elias, Chris Vermeulen pour être le co-équipier de Colin Edwards.

Par contre James Toseland a de fortes chances d’être sur le départ. Depuis son arrivée en MotoGP, l’ancien champion du monde superbike est loin d’avoir convaincu. Enfin il est de notoriété publique que ses relations personnelles avec Colin Edwards se sont fortement détériorées, à tel point qu’un mur sépare les deux-co-équipiers au sein même du team Tech 3. Comme entente cordiale on fait mieux !

La grande inconnue pour 2010 est de savoir ce que Casey Stoner va devenir. Ses ennuis de santé à répétition ne sont pas un bon signe. D’autant que le jeune Australien semblait être le seul à savoir régler une Ducati GP9.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



Visiteurs connectés : 32

Rechercher
Articles dans la même rubrique

2 octobre 2017
Samuel Trueb : un pilote Helvétique – éclectique en championnat de France

16 mai 2016
Les premiers pas de Jayson Uribe en CEV FIM Repsol

26 juin 2013
Rencontre avec Freddy Spencer à Angers

2 novembre 2011
Marco Simoncelli : le destin d’une étoile brisée

18 septembre 2011
Retour en photos sur la carrière de Loris Capirossi

10 juin 2011
Kenan Sofuoglu fait Le point sur son adaptation à la Moto 2
8 septembre 2010
SHOYA TOMIZAWA : Salut l’Artiste !
25 avril 2010
Un Samouraï dénommé Daisaku Sakai à Nogaro.
6 octobre 2008
Xavier Siméon reprend la tête du championnat 1000 superstock.
11 août 2008
Vincent Bailly : la fin de l’aventure Suzuki
22 novembre 2007
Les deux facettes de Dani Ribalta
14 mai 2007
Monza : Xavier Siméon dans le top 5
25 avril 2007
Olivier Depoorter 3e en Superproduction aux 24H du Mans 2007.
9 avril 2007
Nouveau défi d’Olivier Depoorter à Donington
2 avril 2007
Donington : bon début pour Xavier Siméon
19 mars 2007
Premiers essais de Xavier Siméon à Valencia
21 octobre 2006
Double victoire pour Xavier Siméon à Magny Cours
5 septembre 2006
Assen : Xavier Siméon garde le contrôle
8 août 2006
Brands Hatch : 4e victoire de Xavier Siméon
26 juillet 2006
Brno : Xavier Siméon prend le large
29 juin 2006
Misano : Xavier Siméon toujours en tête
 

23 octobre 2018
Renouvellement du Junior Team suzuki pour la saison 2019

23 août 2018
Quel avenir pour la catégorie 600 en championnat de France (...)

3 mai 2018
Découverte du Track Normandy team en Coupes Promosport

 

5 octobre 2018
Jules Cluzel : le titre 2018 est encore à portée de guidon (...)

8 septembre 2018
Honda 500 CBR 500 cup : Thomas Furlan succède à Matthieu (...)

16 août 2018
Hommage en photos à Fabrice Miguet

 

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook