cybermotard
La compétition moto
par la photo
24h Moto  > 2019  > Le journal avant la course

24H motos du Mans : Randy de Puniet en pole provisoire

Publié le 18 avril 2019

Le bilan de la première séance d’essais qualificative des 24H moto 2019, se solde par la prise de la pole provisoire par Randy de Puniet (Honda N°111). Bien entendu les autres favoris ne sont qu’à une poignée de centièmes avec la Yamaha N°7, la Yamaha N°333 qui crée la surprise, la BMW officielle N°6, la Kawasaki SRC N°11 et enfin la Honda N°1.

La Honda Britain en pole provisoire, ce jeudi 18 avril 2019

La première séance qualificative du jeudi 18 avril s’est achevée sur la performance de Randy de Puniet en 1’36’’952. L’ancien pilote de motoGP devance la Yamaha officielle, la Yart de 92 millièmes.
La 3e place de la grille de départ provisoire est enlevée de haute lutte par la Yamaha N°333, que l’on attendait pas à ce niveau !
Randy de Puniet avait été engagé par le team britannique de Honda Endurance Racing.

Dominique Méliand toujours aux commandes du SERT

Dominique Méliand est inquiet, son team ne pointe qu’à la 7e place de la grille provisoire à 1 seconde et 13 centièmes de la pole ! Mais il supervise toujours de son regard d’aigle, toutes les opérations qui se déroulent dans le stand. En fond se pose toujours sa retraite et la reprise du SERT, détentrice de 15 titres de champion du monde d’endurance.

Motor Events en tête de la catégorie stocksport

L’équipe de Motor Events ( Suzuki N°50) décroche la pole position provisoire de la catégorie stocksport. En effet Philippe Dobé ( qui remplace Hervé Moineau) a présenté James Westmoreland à Marc Mothré. Le pilote anglais a signé un chrono de 1’37’’668 devant James Hook sur la Honda officielle superbike.
Désormais, le pilote anglais 3e du BSB en supersport en 2018, devra se faire aux exigences d’une épreuve d’endurance. C’est en tout cas un beau début pour Motor Events qui revient en catégorie stocksport.

Lucy Glockner, une fille qui soude la poignée !

Autre surprise de cette première séance de qualifications, c’est la 2e place de la BMW N°56 avec la 8e place au scratch. Lucy Glockner réalise un chrono de 1’38’’ 753 ce qui la met au même niveau que Roman Stamm de la Kawasaki Bolliger en EWC !
On se rappelle que Lucy avait résisté durant un quart d’heure au Bol d’Or 2017 face à Sébastien Gimbert !


Thierry Leconte

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



Visiteurs connectés : 25

Rechercher

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook