cybermotard
La compétition moto
par la photo
24h Moto  > 2019  > Le journal avant la course

24H motos 2019 : Tati Team passe un cap en endurance

Publié le 20 février 2019

Le team beaujolais Tati Team, après avoir remporté La Coupe du monde superstock en 2018, a décidé de passer un cap en 2019. En effet le team français associé à Trick Star sera au départ des 24 Heures Motos avec une Kawasaki à plaque numéro noir réservée aux machines EWC ( superbike)

Le Tati team passera en catégorie EWC ( superbike) à l’occasion des 24H motos 2019. La Kawasaki N°4 sera confiée aux mains de Julien Enjolras, Kevin Denis et Osamu Deguchi .

Après cinq saisons en Superstock, le Webike Tati Team Trick Star passe un cap. Après avoir débuté la saison 2018-2019 en Superstock en septembre au Bol d’Or avec une 8e place à l’arrivée et une 2e position en catégorie Superstock, cette équipe franco-japonaise, qui a décroché la Coupe du monde Superstock en 2017-2018, a décidé de passer en catégorie reine = le superbike.

« Même si nous n’avons pas bouclé le budget » explique Patrick Enjolras, team manager, « nous avons décidé de nous lancer. Trick Star apporte le soutien matériel pour monter en EWC et Kawasaki France nous donne un coup de pouce. Il faudra réviser nos méthodes de travail, la gestion de nos pneumatiques et nous entraîner au démontage rapide des roues. Nous nous lançons avec la même équipe technique et les mêmes pilotes et tout le monde est motivé pour cette année d’apprentissage en superbike. »

Julien Enjolras, Kevin Denis et Osamu Deguchi seront donc au départ des 24 Heures Motos le 20 avril 2019 au guidon d’une Kawasaki N°4 avec, pour la première fois, une plaque numéro à fond noir et un phare blanc, signes distinctifs de la Formula EWC. Avant cela, la Webike Tati Team Trick Star attaquera son entraînement hivernal à Almeria en Espagne à la mi-février.

Les fidèles lecteurs de cybermotard, se rappellent que plusieurs jumelages franco-nippons ont déjà eu lieu dans le passé. Cela a été le notamment le cas avec Sport Moto endurance au Bol d’Or 2011. En remontant plus loin dans le temps, on se rappelle aussi que le CMPN N°22 avait aussi fait un jumelage avec des fils du pays du soleil Levant.


Thierry Leconte

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

5 avril 2010
17e participation aux 24H du Mans pour Olivier Ulmann

15 septembre 2018
Coup dur pour Team 33 Coyote Louit moto en superstock

19 avril 2015
24h moto 2015 : Bouleversement dans le classement Superstock

15 avril 2012
La lutte fait rage en tête des Superstock au Bol d’ Or 2012 !

 

Visiteurs connectés : 51

Rechercher

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook