cybermotard
La compétition moto
par la photo
24h Moto  > 2019  > Le journal de la course

24H motos 2019 : le bilan de la nuit

Publié le 21 avril 2019

Après 15 heures de course lors de la course d’endurance des 24H motos, la lutte pour la victoire oppose toujours la Kawasaki N°11 et la Suzuki N°2. Rien n’est joué, puisque les deux équipages ne sont séparés que d’un tour ! Par contre il est certain que la Yart ne sera pas championne du monde, puisqu’elle a abandonné passé le cap de minuit. En superstock la Suzuki N°50 fait cavalier seul en tête de sa catégorie

Un leadership qui varie au gré des ravitaillements

Alors que la nuit n’a pas encore retiré son long manteau noir, du circuit de la Sarthe, la Kawasaki N°11 de Jeremy Guarnoni, David Checa et Erwan Nigon caracole toujours en tête. Mais son leadership n’est pas acquis : la Suzuki N°2 n’est qu’à un tour ! Enfin la Honda N°111 de Sébastien Gimbert, Yonny Hernandez et Randy de Puniet ne possède que 2 tours de retard. Autant dire que la moindre erreur va se payer cher à ce niveau !

Abandon de la YART

La YART de Broc Parkes,Marvin Fritz et Nicoolo Canepa, victime d’incidents mécaniques a fini par jeter l’éponge, passé le cap de minuit.
Enfin cette moto a toujours figuré dans le Top 5 depuis le début de cette 42e édition des 24H motos.
C’est dommage pour la Yamaha officielle de Maindy Kainz ne sera pas championne du monde. Elle court après ce titre qui lui échappe depuis...2009, dernière année où l’équipe autrichienne a été sacrée !

Autre abandon d’importance : la BMW officielle

La machine N°6 officielle d’ERC - BMW Motorrad Endurance chute un peu avant le cap du milieu de la nuit, avec Mathieu Gines à son guidon. Visiblement le pilote breton s’est fait piéger sur une trace d’huile.
L’abandon de la BMW officielle est prononcé à une heure du matin.

Abandon de la BMW N°56 en superstock

Quasiment dans le même temps, la BMW N°56 rentre dans son stand. Elle est victime de problèmes électriques. Son abandon est officialisé à deux heures du matin.
C’est dommage pour Julian Puffe, Pepjin Bijsterbosch et Lucy Glockner qui jouaient le podium de la catégorie superstock. D’autant qu’ils s’étaient déjà distingués en décrochant la pole position de leur catégorie


Thierry Leconte

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



Visiteurs connectés : 56

Rechercher

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook