cybermotard
La compétition moto
par la photo
24h Moto  > 2018  > Le journal avant la course

24H motos : le suspense demeure entier en superstock

Publié le 21 avril 2018

En superstock aussi l’édition des 24H motos va être décisive. En effet le vainqueur de la catégorie prendra une avance certaine au classement mondial. Les points engrangés lors de cette course vont peser lourd dans la balance.

Le team Viltaîs signe le meilleur chrono des superstock

Yamaha Viltaïs remporte la "pole" position de la catégorie superstock. La Yamaha N°333 apparaît sur la 11e ligne de la ligne de départ.
Même si Yannick Lucot vise la victoire au Mans, ce sera sans conséquence, puisque cette équipe n’a marqué aucun point au Bol d’Or.
Néanmoins Yannick Lucot a fait appel à Florian ALT vice champion superbike IDM, Vincent Lonbois champion de Belgique et de Hollande et d ’Axel Maurin un des animateurs du FSBK.

Belle 12e place pour le team Louit Moto

Pour sa 18e participation, Gilles Caballo fait figurer sa kawasaki N°33 en 12e position sur la grille de départ.
Là encore Gilles a renouvellé le contrat avec Corentin Perolari ( qui roule en mondial 600), Kevin Manfredi qui roule aussi en Mondial 600 et Kris Leeech, un suédois qui dispute le RFME. C’est un élément qui est passé par Adrien Morillas.
Là encore, le team N°33 vise le podium, sans jouer de rôle de premier au classement mondial.

Moto Ain dans les starting blocks

Pierre Chapuis a fait appel à Roberto Rolfo ( un ancien pilote de GP 250), Alexis Masbou qui faisait déjà partie du team en 2017.
Enfin il y a aussi Christopher Bergman , champion superbike de Suède et pilote de développement pour Ohlins.
Le rôle de team manager a été confié à Martial Garcia et Laurent Pradon est à la télémétrie.
Moto Ain est 3e dans la catégorie superstock.


Thierry Leconte

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



Visiteurs connectés : 29

Rechercher

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook