cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
24h Moto  > 2004  > Le jounal avant la course

GMT 94 décroche la pole

Envoyer l'article par mail
Publié le

La pole position a été remportée par le mulet du team 94. C’est la moyenne des chronos des trois pilotes qui a été prise en compte, même si le meilleur chronos a été réalisé par david Checa en 1’39’’004

La pole position de cette 27ème édition des 24H du Mans a été remportée par l’équipage N°94 en 1’39’’350. Ce chrono est la moyenne réalisée par les trois pilotes ( Sébastien Gimbert, William Costes et David Checa) du team semi officiel Yamaha. Pourtant le meilleur temps en piste a été réalisé par un pilote du SERT, Vincent Philippe en 1’38’’579 lors de la première séance chronos du jeudi 1er avril. Le pilote Suzuki améliore ainsi le meilleur tour en piste d’une seconde pleine, puisque le dernier record était de 1’39’’568 détenu par ....Sébastien Gimbert depuis l’an dernier.

Cela augure d’une bagarre au plus haut niveau, puisque Christophe Guyot est le challenger des Suzuki " Cette pole on l’a voulait et on l’a eu. Pourtant ce n’est pas l’objectif principal qui est la victoire" souligne la patron du team parisien. Cela est d’autant plus méritoire que la Yamaha n’a pas disposé de pneus de qualifs et que la pole a été réalisée avec le mulet. "Nous tenions absolument à préserver la moto de course" explique encore Christophe.

"C ‘était un de mes objectifs du w.e." a commenté le pilote originaire de Besançon réalisant une des prophéties de Dominique Méliand son patron.

En 3ème position on trouve la Kawasaki officielle N°11 de Pere Riba, Julien Da Costa et Frédéric Moreira. C’est un beau résultat pour une machine qui ne dispose pas du nombre impressionnant de km de roulage hivernaux des deux équipes de pointe (4 à 5000 km). On verra si en course la Kawasaki tient la distance, « Ce sera également une découverte pour nous" explique Maurice de Rochefort, un des porte parole des « Verts ».

En stocksport, la bagarre s’annonce aussi très serrée puisque le meilleur temps de la catégorie a été réalisé par une Kawasaki, la ZX10R N°49 aux mains de Bertrand Sebileau, Jehan d’Orgeix et Patrick Piot. Cette machine, qui bénéficie de l’appui de l’importateur, devance de 6 dixièmes l’équipage N°72 du Junior team quil passe cette année en catégorie proche de l’origine. "C’est une demande de Suzuki" avoue Damien Saulnier "Cela m’arrange bien puisque cela me fait économiser presque 50 % de mon budget".

Ces deux machines sont très bien placées sur la grille de départ, puisqu’elles occupent la 5 et la 6ème place de la grille de départ. Ces machines stock prouvent qu’elles n’ont aucun complexe à avoir et qu’elles sont tout à fait capables de venir porter la contradiction au plus haut niveau.

Enfin la Honda N°5 de National Motos occupe la 10ème place de la grille de départ à plus de trois secondes du leader. C’est un peu logique, quand on sait le peu de préparation dont a bénéficié cette moto.

La troisième machine de la catégorie stock, est la Yamaha du team Deletang, la N°41 qui occupe la 9ème place de la grille de départ.

La Kawasaki de Scratch Moto Angers N°49 figure en tête de la catégorie stocksport avec un temps de 1’49’’469 à un petit peu plus de deux secondes du leader.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



15 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook