cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
24h Moto  > 2005  > Le jounal avant la course

GMT 94 : On a progressé

Envoyer l'article par mail
Publié le

Aux essais pré-Mans, William Costes (au milieu) et David Checa se sont attachés à valider le choix de pneumatiques Pirelli pour l’endurance.

La Yamaha N°94 a progressé au cours de l’hiver et elle a reçu le soutien plus affirmé du manufacturier Pirelli. Depuis l’obtention du titre de champion du monde 2004 « Ils nous prennent un peu plus au sérieux » explique William Costes. « C’est vrai qu’on a toujours eu leur soutien, mais désormais on est devenu vraiment un team de développement, par ce qu’au départ pour eux l’endurance était une discipline où les pilotes ne vont pas vite. On leur a démontré le contraire » continue William.

« Il y a deux équipes de développement des pneus de chez Pirelli, qui sont présents, dont celle qui est en Mondial Superbike » détaille Christophe Guyot.

De plus l’hiver a été propice à la chasse aux kilos, puisque la machine d’endurance a été allégée de 7 kg. « On a surtout travaillé sur le châssis » précise Michel Guerre, le chef mécano.

Ce travail a payé puisque désormais « la Yamaha n’est plus distancée que de deux dixièmes par rapport à la Suzuki. Alors que l’an dernier, sur certains circuits on se faisait mettre entre 5 dixièmes à deux secondes ! ».

Là encore, la chasse à la pole n’est pas la priorité du GMT. On continue de faire des essais grandeur nature. Lors des roulages de l’Open du Mans du 20 mars 2005 « David Checa a testé le pneu de course et le pneu de qualif....et il y a un différence minime ».

Bien entendu chez GMT 94, on ne change pas une équipe qui gagne, résultat la machine sera aux mains de David Checa, William Costes et Sébastien Gimbert.

voir aussi GMT


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



19 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook