cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
24h Moto  > 2005  > Galerie photos

Galerie photo (6 ) de la course

Envoyer l'article par mail
Publié le

Dur, dur...

Dur, dur...

Chute spectaculaire de Magali Langlois au chemin aux bœufs, samedi 16 avril, un peu avant 17H avec la Yamaha N°67. Elle s’est déconcentrée et a raté son freinage. La moto n’est pas sortie très vite, mais Magali a volé en l’air ! Elle réussit néanmoins à ramener la moto au stand et à repartir. Mais la confiance n’est plus là et cet équipage sera parmi les premiers à abandonner.

Des belges dans le coup !

Des belges dans le coup !

Le team 99 (Acropolis Biker’s day) a la particularité d’être basé en Sarthe, mais tous ses pilotes sont belges : Gregory Fastré et Michaël Weynand. Stéphane Mertens, qui était pressenti comme 3e pilote, a laissé sa place à Marc Fisette. Aux premières heures de course, cet équipage apparaît déjà en 8ème position. Au final il termine 1er des stocksports après une lutte acharnée avec la Kawasaki N°49 de Scratch Moto Angers.

Le rendez vous manqué de la N°6

Le rendez vous manqué de la N°6

Dommage pour la National Motos N°6, confiée à Philippe Donischal, Bruno Bonhuil et Pierrot Lerat Van Staen. Pointée en 7ème place en début de course, elle va malheureusement collectionner les chutes, trois au total, et abandonne le dimanche matin vers 11H20.

Chute de....Metro

Chute de....Metro

Dommage aussi pour le team N°72, du Junior team LMS. L’équipage des juniors Suzuki n’aura fait que trois heures en course. En effet, Thomas Metro, qui a signé le 3ème temps de sa série qualificative en 1’39’’906, chute lors de son deuxième relais dans le raccordement à 18H22. Sonné par le choc, il tombe dans les pommes et est évacué sur le PC médical. A 19H, il est autorisé à récupérer sa moto et à rentrer dans le stand où l’attendent les mécanos. Mais David Fouloi, qui repart à 19H46, rentre peu de temps après. Il y a un problème sur la fourche. C’est fini.

Bataille du ravitaillement

Bataille du ravitaillement

Pendant ce temps la bataille du ravitaillement fait déjà rage entre la Yamaha N°94 et la Suzuki N°1, qui ne sont séparées que d’un tour. Ces deux machines se disputent le leadership de la course et il s’agit de perdre le moins de temps possible. Notez la position de sprinter qu’adopte David Checa !


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



19 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook