cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Actualites  > 2004  > Championnat de France Promosport

Doublé Kawasaki au promosports de Carole

Envoyer l'article par mail
Publié le

La 7ème épreuve du championnat promosports qui s’est déroulé à Carole le 18 et 19 septembre 2004 a vu un beau doublé de Kawasaki.

Patrick Piot (N°6) n’a pas eu d’adversaire à sa taille sur le circuit de Carole. Il fait un carton plein en remportant sa 6ème victoire de la saison et il remporte le titre de la catégorie, deux courses avant la fin du championnat.

600 : Le titre pour Piot

En 600, Patrick Piot a une fois de plus été impressionnant de facilité en s’imposant de façon magistrale. Il remporte la finale parisienne, et le titre, avec un écart de plus de 4 secondes sur son poursuivant immédiat.

Le pilote Lyonnais a désormais 150 points au championnat et ne peut plus être rejoint, son adversaire le plus proche Emeric Jonchière compte 52 points de retard et il ne reste que deux épreuves à disputer ( Mérignac et le Vigeant).

Cette course s’est disputée en deux temps, puisque le premier départ a été annulé pour cause de drapeau rouge. En effet dès le premier virage, au moins trois motos se sont accrochées, celles de Fabrice Auger (N°55), d’Eric Larrieu (N°184) et Grandin Jérôme (N°2).

Au second départ, Patrick Piot (Kawasaki N°6) s’échappe quasi instantanément avec Yann Sauter, (Honda N° 92) dans ses roues. Mais au deuxième tour la messe est dite puisque Piot a déjà creusé l’écart avec Sauter. La bataille a lieu derrière pour le contrôle de la troisième place puisque Emeric Jonchière (Yamaha N°21) doit faire face aux prétentions de Lucas De Carolis (Yamaha N°101) qui a signé le deuxième meilleur temps des essais en 1’03’’958. A 6 tours de la fin, le pilote du team JMD lâche du lest « Je glissais beaucoup de l’arrière et on a pas eu le temps de bien peaufiner nos réglages ». Résultat il cède la troisième place à Lucas de Carolis et se fait attaquer par Patrick Kieger ( Yamaha N°22).

A 4 tours de la fin, Lucas de Carolis va à la faute et laisse le bénéfice de la troisième place du podium à Patrick Kieger. Malgré les apparences, la course n’a pas été aussi facile que cela pour Patrick Piot « A partir du 10ème tour j’ai commencé à souffrir de ma blessure au poignet droit ( fracture du scaphoïde contractée lors des essais pré Bol ) ». Que compte faire le nouveau champion de France avec ce titre en 600 promo ? « Tout ce que je veux c’est continuer à rouler, sans que cela me coûte un centime » affirme-t-il avec un grand sourire.

Podium : 1er Patrick Piot (Kawasaki), 2ème Yann Sauter (Honda) à 4’’123, 3ème Patrick Kieger (Yamaha) à 7’’576.

1000 : Moisan s’impose

La course des 1000, s’est elle aussi disputée en deux temps. Au premier virage, deux machines font un tout droit ( la Kawasaki de Sébastien Prulhière et la machine d’Emmanuel Lentaigne) . Par contre Christophe Guerouah (N°34) chute lourdement à l’entrée du pif-paf et reste étendu à terre. La course est neutralisée, le temps de relever le pilote de la Kawasaki, bien sonné.

Au deuxième départ Renaud Moisan (Kawasaki N°109) prend l’ascendant sur ses poursuivants emmenés par Cyril Huvier (Yamaha N°111). Deux tours plus tard, le pilote nantais a creusé un écart suffisant qui le met à l’abri de toute menace. « Ici à Carole c’est très important de prendre un bon départ et d’attaquer immédiatement car, c’est un circuit où il est très difficile de doubler. On peut toujours le faire mais cela suppose qu’il faut prendre des risques et rouler hors de la trajectoire ». Cette tactique s’avère payante et Moisan franchit la ligne d’arrivée avec plus de 5 secondes d’avance sur Fabien Soyer (Yamaha N°11). Au passage le pilote des « verts » signe le meilleur tour en course en 1’02’’975 !!

Pendant ce temps le pilote du team JMD-Yamaha a réussit à déloger Cyril Huvier de la deuxième place, et ce dès le quatrième tour de course. Là encore il faut souligner la performance de Fabien Soyer qui a réussit une véritable tour de force, puisqu’il a été blessé au Bol d’or et qu’il roulait à Carole avec 3 côtes cassées.

Podium : 1er Renaud Moisan (Kawasaki), 2ème Fabien Soyer (Yamaha) à 5’’853, 3ème Cyril Huvier (Yamaha) à 6’’586.

250 : victoire dans un mouchoir de poche.

La course des 250 a été très animée, contrairement aux 600 et 1000. Au final c’est Christophe Durand (N°21) qui s’impose de 20 centièmes devant Lionel Braun (N°56). La troisième place du podium revient à David Lebail qui pointe avec 35 centièmes de retard sur le vainqueur.

Podium : 1er Christophe Durand (Aprilia), 2ème Lionel Braun (Aprilia) à 0’’204, 3ème David le Bail (Aprilia) à 0’’352.

125 : Podium pour Castanet

Le podium des 8ème de litre a lui aussi été très disputé. C’est Glenn Talbot (Aprilia N°2) qui s’empare des commandes dès le début de la course suivi par Jonathan Castanet (Aprilia N°77), ce dernier est suivi comme son ombre par Alexandre Le Quere (Aprilia N°111). Très vite Castanet passe en tête et ferraille une bonne partie de la course avec Glenn Talbot, les deux hommes se passant et se repassant au fil des tours. Dans le dernier tiers de la course, Thomas Chenard (Cagiva N°21) surgit en arbitre et prend le contrôle de la deuxième place du podium. Il franchit la ligne d’arrivée avec 39 centièmes de retard seulement sur Castanet !

Glenn Talbot, arrivé troisième, est déclassé ultérieurement par les commissaires pour « non conformité technique ». Il cède donc ses points à Romain Maitre (Aprilia N°11).

Podium : 1er Jonathan Castanet (Aprilia), 2ème Thomas Chenard (Cagiva) à 0’399, 3ème Romain Maitre (Aprilia) à 2’’503.

Renaud Moisan (N°109) est le plus rapide à tirer son épingle du jeu, en virant en tête lors du 2ème départ de Carole.

Le Nantais signe ici sa 4ème victoire d’affilée, alors que son début de saison avait été entravé par des problèmes techniques.

Le trio de tête de cette course des 250 qui a été très animée. Christophe Durand (N°21) s’impose à l’arraché devant Lionel Braun (N°56) et David Le Bail (N°95). Mais au scratch, c’est toujours David le Bail qui mène avec 14 points d’avance.

La catégorie des 125 a elle aussi offert un splendide spectacle avec Jonathan Castanet (N°77), Thoams Chenard (N°21) et Glenn Talbot (N°2). Hélas, le 3ème du podium sera déclassé pour « non conformité technique ».


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



17 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook