cybermotard
La compétition moto
par la photo

Publié le 19 mars 2019

Podium du samedi 30 août 2014 en catégorie F1

Comme d’habitude, sur la plus haute marche, Sébastien Delannoy et Kévin Rousseau, également pilote en Pirelli 600. Sur la seconde, Franck Barbier et Emmanuel Debroise, le seul équipage français à rouler aussi bien en F1 qu’en F2 et sur la dernière marche, l’équipage angevin, Manuel Moreau et Stéphane Gadet….On aurait dû avoir sur ce podium Lebail/Arifon sauf qu’au 8e tour, alors deuxièmes, leur side a pris feu !!!Le dimanche, on avait dans l’ordre, Delannoy/Rousseau, Lebail/Arifon et Barbier/Debroise.

Brunazzi/Rigondeau vice-champion de France 2014 en châssis long !

Au moins un équipage assuré d’un titre, celui de vice champion de France side-car 2014, avant même l’épreuve de Nogaro En fait sur le papier, ils pourraient être champions de France ; il faudrait un miracle. Un équipage très régulier qui a déjà terminé notre championnat FSBK à la troisième place en 2011 et 2012.
Ils ont certes bénéficié des misères de Lebail, mais en sport mécanique, il faut la nécessaire dose de chance. A Carole, sur leur LCR Suzuki, ils ont terminé 2 fois quatrièmes. La troisième place du championnat se jouera entre Ressigeac/Picquoin et les Vinet père et fils.

Lebail/Arifon, record du tour en F1

Philippe Lebail, c’est comme le bon vin, il se bonifie avec les années. Lui et son passager intérimaire Sébastien Arifon, ont été "top" tout le week-end. Deuxième temps des essais, toujours dans les roues de Sébastien Delannoy dans la première course avant de casser, ils ont mené la seconde course 12 tours avant d’être dépassés par notre multiple champion de France. Si les freins de leur side avaient été constants, la victoire était tout à fait possible. L’histoire retiendra qu’ils ont signé le meilleur temps le dimanche en 1’05"654. Tourner en 1’ 05 à Carole.en side, c’est entrer dans la cour des grands. Le meilleur chrono absolu du week-end est toutefois pour Delannoy/Rousseau en 1’05"322

Week-end de galère pour Moreau/Gadet en F1

Pourtant il avait bien commencé avec le troisième temps des essais chronos, à 25 centièmes de Philippe Lebail, une pointure et moins d’une seconde de la référence, Sébastien Delannoy. On se souvient que Manuel Moreau/Stéphane Gadet avait impressionné à Nogaro avec le deuxième temps des essais. Cet équipage a la classe car avant cette saison, il n’avait quasiment jamais roulé en side. De plus, commencer directement en F1 et, maîtriser, c’est pas donné à tout le monde. Malheureusement à Carole, des problèmes moteur répétitifs ne leur pas permis d’exprimer tout leur grand talent.

Le départ de la première course side-car à Carole

Pas évident, car sur ce petit circuit de 2,055 km, avec 20 concurrents en side, "ça tasse" dès le premier virage qui arrive très rapidement. Donc, plus qu’ailleurs, ne pas louper son départ. Par la suite, pour les plus rapides il faut slalomer parmi les retardataires, cause de quelques frayeurs. Néanmoins on reconnaît sur notre photo, Delannoy/Rousseau (n°1) pour une fois bien partis, Lebail/Arifon (n°99), Moreau/Gadet ((n°51), Brunazzi/Rigondeau (61) etc

Franck Barbier/Emmanuel Debroise, rois de la glisse en F1

Un week-end pas si facile pour Franck, le Sarthois, et Emmanuel le Normand. Deux podiums avec leur LCR Suzuki (n°72) on pourrait s’en satisfaire, mais ce fut pas si simple car ça glissait beaucoup à Carole, la proximité de l’aéroport de Roissy y étant certainement pour quelque chose. Peut-être que des pneus neufs eussent été les bienvenus, mais en fin de saison, la monnaie manque. On ne les verra pas à Nogaro, ni pour la finale du Mondial side au Mans. Ils seront au départ du TT 2015.

Lebail/Arifon, heures supplémentaires

Alors que chacun dînait tranquillement samedi soir, le team Lebail/Arifon était au travail. Leur moteur a cassé dans la première course entraînant un début d’incendie . Donc, il fallait nettoyer le side de fond en comble puis changer le moteur. Pas un vrai souci pour Le bail (Auto Moto Pontivy) et Sébastien Arifon, tous deux étant du métier. Les plus curieux noteront sur la pendule qu’il est 22h30 et qu’il y a encore beaucoup à faire.

Podium F2, samedi et dimanche.

Comme à Magny Cours, le podium fut le même dans les 2 courses. A savoir, sur la 1ère marche Rémy Guignard/Frédérique Poux, en deuxième position, Ralf Clerc/Joris Terrier et notre équipage féminin Estelle Leblond/Mélanie Farnier. Mathématiquement, le championnat n’est pas encore joué en F2, mais il faudrait les victoires et un coup de pouce du destin à l’équipage Clerc/Terrier à Nogaro pour rattraper Guignard/Poux qui ont 12,5 points d’avance Pas évident. On notera que le podium de Carole n’est pas très adapté pour les side-caristes….

Ralf Clerc/Joris Terrier (n°173) y croient encore pour le titre F2

Ils ont bien raison, réponse à Nogaro dans deux semaines. Après avoir dominé le début de saison, ils ont connu ensuite un passage à vide. C’était nettement mieux à Carole, car l’équipage a signé le meilleur temps des essais en 1’09"159. Malheureusement, dans la course du samedi, le moteur a calé. Ensuite impossible de rattraper Rémy Guignard (n°135) qui part toujours comme une balle. Dans la deuxième ils ont dû patienter derrière les Vinet père et fils avant de partir à la poursuite de Rémy et finir dans ses roues.

Claude Montagnier de passage à Carole en F2

La dernière apparition de Claude Montagnier dans notre championnat remonte à Albi 2006. Il privilégie maintenant les courses à l’étranger après avoir couru en France de très nombreuses années,. Il est venu à Carole, en voisin, pour valider son engagement au Tourist Trophy 2015 car il faut avoir disputé 4 courses en 2014 et 2 en 2015. L’occasion aussi de rouler avec un nouveau passager, Max Vasseur. Claude Montagnier, c’est le recordman des participations, en side, au TT, puisque en 2015, ce sera sa quinzième !

Eric Bénéteau et François Leblond, on les aime bien !

Eric Bénéteau (n°333) et François Leblond (n°108) ont en commun de travailler dans le même métier : la vigne ! Eric est viticulteur dans le bordelais et François œuvre dans les Côtes-du-Rhône. Inutile de dire qu’ils sont particulièrement appréciés du paddock side ! A Carole, Eric emmenait Paul Léglise pour un pige dans le panier de son SGR Honda. En 2015, c’est Erika Veniant qui y prendra place. Elle vient de courir sa première saison FSBK dans le panier de François Leblond, lequel ne participera pas à Nogaro.


Albert Grison

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

11 mars 2019
A la découverte de la discipline du side-car de compétition

3 février 2019
Un record d’engagés pour l’ouverture du championnat de France side-car au (...)

1er mai 2013
Doublé de Delannoy/Lavorel en side car à Nogaro

31 août 2018
Vidéo : Quelles perspectives en championnat de France moto en 2019 ?

 

Visiteurs connectés : 33

Rechercher
Articles dans la même rubrique
 

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook