cybermotard
La compétition moto
par la photo

Publié le 19 mars 2019

Un premier titre de champions de France pour Huet/Le Gourrierec

Journée mémorable pour ce très jeune équipage , 23 ans chacun, qui devient champion de France avant même la dernière épreuve à Albi en catégorie side F2. Comme d’habitude, ils n’ont pas fait dans le détail, explosant le record du tour F2 détenu jusqu’alors par Guignard/Poux et remportant la seule course disputée. Ils en sont seulement à leur deuxième saison, donc beaucoup de talent. En fait, hormis leur faux-pas du Mans (collision dans le Dunlop), ils ont remporté toutes les courses (et déjà quelques unes en 2010).
Estelle Leblond/Quintre ont également battu le chrono de Rémy Guignard et établi le meilleur en course pour finir deuxième de la course, le podium étant complété par nos grands Suisses Clerc/Demièrre

Delannoy vers un 6e titre de champion de France F1

Un sans faute pour Sébastien Delannoy qui, sauf grande malchance devrait conquérir un 6e titre de champion de France avec Sébastien Lavorel dans le panier, pour ce dernier ce sera le premier.
La totale pour l’équipage qui obtient la pôle, la victoire et le meilleur tour en course. Même si sur notre photo, Philippe Le Bail et Christian Chaigneau ont fait le holeshot comme d’hab et sont devant, ils seront rapidement passés pour finir deux , le podium étant complété par la famille Poret, père et fils.

Laurent MOISE out

Coup dur pour l’équipage Hergott/Moisé, qui occupe actuellement la 3e place du championnat. En effet le passager Laurent Moisé a eu une fracture tibia/péronné durant la deuxième séance d’essais chrono du côté du virage de la Servie. Le plus incroyable, alors qu’il n’est pas tombé, c’est qu’il ne sait pas quand et comment exactement l’accident s’est produit.
Finalement, l’équipage est rentré plus tôt que prévu à la maison. Jean Louis Hergott, s’il a un passager pour Albi, aura à cœur de conserver cette troisième place avec son side RSR/BMW.

Brunazzi/Rigondeau, l’attaque !

Actuellement, cet équipage occupe la cinquième place du championnat F1.
Ils ne sont qu’à 5 petits points de Jean Louis Hergott et 9 de Barbier/Debroise, lesquels ont arrêtés à Magny-Cours la saison en cours. Donc tous les espoirs sont permis et on saura le 18 septembre au soir qui sera le troisième du championnat. Mathématiquement, Dichamp/Pourcelot et les Poret peuvent également accéder au podium, mais il faudrait un miracle.
En attendant, voir notre photo, Brunazzi/Rigondeau ont fait preuve d’une belle attaque à Lédenon.

Départ des sides à Lédenon

Toujours aussi impressionnant le départ des sides et peut-être encore plus encore à Lédenon car on arrive très vite dans le fameux triple gauche qui fait toute la saveur de Lédenon, le premier virage étant très rapide, spécial gros cœur. Plus qu’ailleurs, il faut réussir son départ car il est difficile de revenir dans la succession de virages lents et la plupart à gauche qui composent ce circuit.
Sur notre photo, on reconnaît principalement Delannoy/Lavorel (11), Lebail/Chaigneau (99), Bénéteau/Naboulet (33), Bob et Vincent Poret (91), Clerc/Demierre (173) ...

Un train sur un circuit !

Prendre le train à Lédenon, c’est possible ! les organisateurs ont eu la bonne idée de mettre ce petit train à la disposition du public. A Lédenon, magnifique circuit dans un non moins magnifique paysage, curieusement il n’y a pas de tribunes pour les spectateurs au niveau du paddock. Pour assister aux courses, en bénéficiant d’une bonne visibilité, ils doivent se rendre du côté du virage de la Servie, c’est à dire à l’opposé du paddock ! Le meilleur moyen de s’y rendre, et d’économiser ses pas, c’est de prendre ce petit train…très apprécié et jamais en grève !


Albert Grison

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

11 mars 2019
A la découverte de la discipline du side-car de compétition

3 février 2019
Un record d’engagés pour l’ouverture du championnat de France side-car au (...)

1er mai 2013
Doublé de Delannoy/Lavorel en side car à Nogaro

31 août 2018
Vidéo : Quelles perspectives en championnat de France moto en 2019 ?

 

Visiteurs connectés : 30

Rechercher
Articles dans la même rubrique
 

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook