cybermotard
La compétition moto
par la photo

Publié le 19 mars 2019

Superbike : Gimbert en leader naturel

Auteur du meilleur départ, Sébastien Gimbert (BMW N°7) maitrise la course du superbike de bout en bout. Néanmoins, il faut noter l’excellente remontée d’Erwan Nigon (BMW N°1). Pointé 4e en début de course, il revient dans les roues de son co-équipier et termine 2e à seulement 42 centièmes !

Lutte farouche pour les places d’honneur en superbike

Alors que Julien Da Costa (Kawasaki N°86) occupe la 3e place du superbike, il est rejoint par Guillaume Dietrich (BMW N°45). L’ex officiel Suzuki s’est débarrassé de 3 adversaires et pointe sa roue dans le sillage du pilote Kawasaki. Mais le pilote privé BMW doit se contenter de la 4e place à 47 centièmes de Da Costa.

Le trio « Dark Dog » domine le supersport

En supersport, la course se déroule sur une piste complètement sèche. Très vite les pilotes « Dark Dog » occupent la tête de course. On assiste alors un splendide duel entre Louis Bulle ( Yamaha N°3) et Denis Bouan ( Yamaha N°6). Ce dernier remporte la manche de Lédenon devant Olivier Four (Yamaha N°99) et Mathieu Gines (Honda N°2). C’est un joli tir groupé pour les pilotes de Martial Garcia.

La chute de trop pour Louis Bulle

Décidemment le circuit de Lédenon, ne réussit pas à Louis Bulle. Une fois de plus alors qu’il est en bagarre contre Denis Bouan, il chute au bout de 8 tours. C’est la répétition de sa chute de Lédenon fin juin 2011. Il lui sera très difficile de refaire son retard face à Denis Bouan. Ce dernier n’ayant commis aucune faute depuis le début de saison.

Trophée Pirelli : Clocher en vue !

Mickael Clocher (Yamaha N°31) remporte sa première victoire de la saison en Trophée Pirelli. Il profite de la chute de Clément Chevrier (Triumph N° 70) puis du retard de Thibault Bertin (détenteur de la pole) pour s’emparer de la tête de course. Il prend la direction des opérations, suivi de Florent Tourné (Yamaha N°30). Au final il s’impose avec plus de trois secondes sur le 2e.

Un wild card nommé Thibaut bertin en Trophée Pirelli

Parti du fond de grille ( à cause de son retard durant la procédure de départ), Thibault Bertin (Yamaha N°8) remonte comme une balle. Il parvient à déloger Florent Tourné (Yamaha N°30) de la 2e place après …5 tours de course seulement. Mais le miracle s’arrête là, et il doit se contenter de la 2e place. Pas mal pour un wild card !

Les 125 animés par un quatuor en tête

La course des 125 a donné lieu à une furieuse empoignade entre différents protagonistes. Le premier d’entre eux est Guillaume Raymond (N°27) qui est l’auteur du meilleur départ. Peu de temps après Morgan Berchet (N°83) mène la danse, avant de perdre l’avant au « fer à cheval ». Il laisse la victoire à Enzo Boulom (N°125). Jordan Levy (N°75) dans un dernier sursaut, coiffe Jules Danilo (N°94) au poteau de 3 millièmes de seconde, pour le bénéfice de la 2e place !


Thierry Leconte

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

3 décembre 2014
Jean Baptiste Nonet, tourne la page du championnat de France

23 octobre 2018
Renouvellement du Junior Team suzuki pour la saison 2019

3 mars 2016
L’arrivée de Jean Marc Deletang suscite des vagues au sein de la FFM

25 avril 2017
Re-organisation au sein de la structure TCP de Brignoles.

 

Visiteurs connectés : 33

Rechercher
Articles dans la même rubrique
 

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook