cybermotard
La compétition moto
par la photo

Publié le 19 mars 2019

Delannoy/Lavorel augmentent leur avance en catégorie F1

Dans la première course, Delannoy/Lavorel (LCR Suzuki N°11), pour le plus grand plaisir des spectateurs, sont restés dans la roue de Lebail/Chaigneau (99). Toujours aussi incisifs, cherchant vainement comment les dépasser, ils y parviennent dans le dernier tour, à la sortie du triple gauche. Derrière, Barbier/Debroise (N°72) prennent la 3e place en devançant l’équipage Marzelle (N°39) , père et fils en grande forme.
On retrouve les mêmes dans la deuxième course. Mais sauf que cela est plus limpide, Delannoy/Lavorel ( N°11) ayant fait le trou peu après le départ. Ils gagnent avec plus de 9 secondes d’avance !

F2 : Huet/Le Gourrierec prennent la tête du championnat

Jonathan Huet et son passager Sébastien Le Gourrierec ( N°156) s’installent en tête du championnat. Ils devancent Estelle Leblond/Quintre (N° 103) , bien aidés, il est vrai, par l’abandon de ces derniers dans la deuxième course sur problème de chaîne. Même si l’équipage a gagné les deux manches, il a été moins dominateur que d’habitude, d’ailleurs il n’a pas battu le record F2 du tour 2010 de Guignard /Poux, c’est dire. Mais Jonathan nous l’a promis ; ce sera chose faite lors du deuxième rendez-vous en septembre ! Les sympathiques Suisses Clerc/Demierre (173) pointent maintenant à la troisième place du championnat F2.

Un Leblond, sinon rien

Estelle Leblond monte sur la deuxième marche du podium F2 dans la première course mais abandonne dans la seconde. Toutefois il y aura un Leblond sur le podium de la deuxième course, son papa François qui a fini troisième. François Leblond revenait tout juste du Tourist Trophy où il n’a pas connu sa réussite habituelle. Son passager Nicolas Duhamel y est tombé à grande vitesse (il va bien) .
Pour Lédenon, François était associé à Olivier Lavorel, frère de Sébastien, le passager de Delannoy. Le side, une grande famille on vous dit.

Barbier/Debroise, année de la poisse

Mauvaise, très mauvaise saison pour nos champions de France F1 2010. Ils accumulent les galères. Après leur impressionnante sortie de piste lors de l’épreuve du Mans lors du warm-up, puis leur collision avec le side de Reynier/Deparis à Nogaro, ils sont sortis de piste lors des essais à l’entrée du triple gauche (émotion !) pour une raison inexpliquée ? Endommageant une nouvelle fois leur side. C’est grâce à la solidarité side-cariste qu’on a pu les voir au départ. Quelque peu découragés, ils se posent des questions sur la suite à donner à leur saison.

Marzelle, père et fils, en grande forme

C’est un Jean Marie Marzelle (N° 39) combatif qu’on a retrouvé à Lédenon. En début de saison, il a connu de multiples soucis mécaniques. Ensuite il a dû chercher un nouveau singe car son passager habituel Bruno Lavidalie s’est blessé sérieusement….en tombant d’une échelle. La catégorie side est grande consommatrice de passagers. Finalement c’est son fils Florian qui a pris place dans la plate-forme et ainsi débuté en compétition. A Lédenon, les Marzelle ont pris un départ canon dans la première course et longtemps occupé la troisième place avant d’être dépassés par Barbier/Debroise.


Albert Grison

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

11 mars 2019
A la découverte de la discipline du side-car de compétition

3 février 2019
Un record d’engagés pour l’ouverture du championnat de France side-car au (...)

1er mai 2013
Doublé de Delannoy/Lavorel en side car à Nogaro

31 août 2018
Vidéo : Quelles perspectives en championnat de France moto en 2019 ?

 

Visiteurs connectés : 29

Rechercher
Articles dans la même rubrique
 

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook