cybermotard
La compétition moto
par la photo

Publié le 18 mars 2019

Domination des BMW à Nogaro

Contrairement à la manche du superbike du Mans, les deux BMW officielles (Michelin) de Sébastien Gimbert (N°7) et d’Erwan Nigon (N°1) s’imposent dans le Gers. En première manche, l’écart entre Sébastien et Erwan est de 2’28 à l’arrivée. Le pilote de la BMW N°7 a pris la tête dès le 3e tour et plus personne ne le reverra.

Domination de Da costa en début de 1ere manche

Julien Da Costa (Kawasaki – Pirelli N°86) a toujours « la grinta ». La nouvelle Kawa est bien née , bien bichonnée par le Team SRC de Gilles Stafler , le sociétaire du MC Albi , leader du championnat après Le Mans , réalise le hole-shot et fait les 3 premiers tours en tête suivi par Gimbert et son coéquipier chez les verts Gregg Leblanc (N°38)

La 1ere manche arrêtée au drapeau rouge

Suite à la chute de Madjid Idres(BMW) dans le 14e tour, la direction de course brandit le drapeau rouge. Le classement retenu est issu du 13e tour avec Gimbert vainqueur devant Nigon et Da Costa. Leblanc est 4e et le régional de l’ étape David Muscat place sa Ducati (N°3) à une belle 5e place .

Julien da Costa trahi par son pneu en 2e manche

Julien Da Costa (Kawasaki – Pirelli N°86) est encore une fois le plus prompt au départ de la 2e manche . La différence cette fois-ci c’est qu’ après avoir cédé le leadership à Sébastien Gimbert au terme du 1er tour , il réussit à le reprendre et à le conserver 6 tours durant. Malheureusement une usure prématurée de son pneu arrière lui fait lâcher prise. Il ne peut rester au contact du duo teuton. Passé la déception c’est néanmoins un résultat encourageant pour l’ avenir : l’ écart en moteur à l’ avantage des BMW n’ est plus aussi grand qu’en 2010 .

Les BMW s expliquent entre elles

11e tour de la 2e manche : Sébastien Gimbert (N°7) et Erwan Nigon (N°1) sont enfin débarrassés de la menace Da Costa. Ils vont s’expliquer pour le gain de la 2e manche .
Sébastien Gimbert fait le freinage à Erwan Nigon au bout de la ligne droite du terrain d’ aviation lors de l’ ultime boucle , Erwan résiste , Sébastien est contraint d’ élargir et se fait repiquer instantanément la tête de course par Erwan ! Chaud !

Gimbert gêné par un attardé dans l’ultime esse

Sébastien espérait porter une ultime attaque dans les esses du lac juste avant l’ arrivée mais les 2 leaders tombent alors sur Emilien Humeau (Suzuki 50) à qui ils prennent un tour . Erwan Nigon parvient à le passer , Sébastien Gimbert reste coincé derrière lui , il se contente donc de la 2e place. C’est pas très grave les 2 BMW-Michelin boys s’ adjugent une manche chacun et font le doublé dans les 2 courses nogaroliennes, beaucoup voudraient être à leur place .

David Muscat en verve sur ses terres

David Muscat (Ducati Toulouse) est comme le bon vin ou le vieil armagnac plutôt , il se bonifie avec l’ âge , toujours aussi combatif. Il est le seul à Nogaro à réussir à s’ accrocher un temps aux basques des 2 duos de tête : 5e puis 4e des 2 manches , il réalise quasiment les mêmes chronos que les leaders .

Thomas Metro grand perdant du début de championnat

Autre Ducati ( Team Patrick Salles-Ecole de la Performance) , autre régional de l’ étape (le petit réunionnais est sur ses terres d ‘ adoption à Nogaro) mais résultat diamétralement opposé pour Thomas Métro . Victime de 2 casses (échappement puis embrayage) il se retrouve après 2 épreuves avec 0 point au compteur : très dur pour celui qui reste l’ un des plus véloces du plateau .


Christian Coueille

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

3 décembre 2014
Jean Baptiste Nonet, tourne la page du championnat de France

5 mars 2012
2012 : le dernier rush en vitesse pour Claude Lucas en FSBK ?

23 octobre 2018
Renouvellement du Junior Team suzuki pour la saison 2019

9 décembre 2012
Satisfecit pour la FFM, pour la saison 2012

 

Visiteurs connectés : 43

Rechercher
Articles dans la même rubrique
 

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook