cybermotard
La compétition moto
par la photo
Sportwin  > 2024

Carole, de la pluie et des chutes lors de la première course du week-end

Publié le 30 mai 2024

A l’occasion de la 3eme manche des Coupes de France Promosport , c’est sur le tracé francilien de Carole, que nos Sportwinnneurs ont fait frotter les sliders. Carole, une étape incontournable pour le Sportwin Club, depuis de nombreuses années.
Avec ses 8 virages et d’une longueur de 2055m, il est souvent le théâtre de luttes acharnées et d’une météo capricieuse. L’édition 2024 n’y aura pas échappé !

Rémy Buchler fait le holeshot et s’envole en solitaire

C’est Rémy Buchler sur son Aprilia 660RS qui fait le holeshot de cette première course. Il impose son rythme dès les premiers tours. Il s’échappe tout de suite, en mettant 3 secondes à ses poursuivants Jonahtan Quere #14 et Kevin Ettel #47. Il réalise le meilleur temps de la course dans son 3e tour, en roulant en 1.07.848. Il baisse un peu de rythme à cause du changement d’adhérence de la piste mais il peut se le permettre puisqu’il rentre dans le 11e tour avec plus de 14 secondes d’avance sur le second. Le drapeau rouge est agité dans ce tour mettant fin à la course.

Une glissade à haute vitesse pour Laurent Rameau

Sur sa Ducati 999, Laurent Rameau s’est qualifié 12e. Il réalise un excellent départ et clôture le 1er tour en 4e position, à quelques dixième de Kevin Ettel, qu’il double dans le tour suivant. Avec un rythme soutenu d’1.08, il prend de l’air sur son poursuivant en créant un gap de près de 3 secondes en l’espace de deux tours. Néanmoins, dans le dernier virage du 7eme tour, une erreur d’évaluation du repère de freinage lui fait prendre les freins tardivement. En slick, sur une piste de plus en plus mouillée, il perd l’avant et s’ensuit une longue glissage de plusieurs centaines de mètres. La moto a d’important dégâts ce qui l’empêchera de prendre part à la deuxième course.

La Suzuki 650SV de Kevin Ettel en pôle position

Kevin Ettel, poleman du week-end, roule dans le peloton de tête et se bagarre pour le podium. Il reprend la 3e place après la chute de Laurent Rameau. La pluie tombe de plus en plus, les pilotes ralentissent, ne voulant pas prendre de risque de se mettre à terre. Il a près de 8 secondes de retard sur le 2e, Jonathan Quere au 8eme tour. Au guidon de sa Suzuki 650SV, Kevin réussit à garder un rythme correct malgré une piste glissante, en roulant en 1.19 alors que Jonathan baisse de rythme en roulant 4 secondes moins vite. De ce fait, Kevin remonte sur lui et le double dans le tour suivant. Il conserve sa position jusqu’au drapeau rouge. Il termine donc sur la plus haute marche du podium Twinfast et prend ainsi la tête du championnat dans sa catégorie.

13 places de gagné pour la ducati 848 Evo, numéro 84

Fabrice Merlin et sa ducati 848 Evo se placent à la 16e position sur la grille de départ. Grâce à son bon rythme 1.15 quand ses adversaires devant lui roulent en 1.17. Il gagne plusieurs places au fil des tours et rentre ainsi dans le top 10 à l’entame du 7e tour. Malgré la pluie il continue de rouler à un meilleur rythme que les pilotes devant lui. Il passe alors son ami Thierry Blasco et sa ducati 999, dans le 11e tour et prend ainsi la 5e place. Il continue sa belle remontée et en roulant 3 secondes plus vite que Steeve Bulfon #44 et Jonathan Quere #14, il prend les gains de la 3e place, juste avant que le drapeau rouge soit sorti. Il termine ainsi sur la plus haute marche du podium en Twinfurious.

Top 10 pour Régis Lebreton qui partait du fond de grille

Au guidon de son proto Pierobon, Régis Lebreton #3,n’a pas pris part aux essais qualificatifs de la veille, se classant sur la dernière ligne, à la 30e position. Habitué de ce circuit, Régis est confiant et remonte tour après tour ses concurrents. A la fin du 4e tour, il a déjà gagné 15 places, grâce à ses chronos en 1.10. Malgré la pluie, il conserve un bon rythme, ce qui lui permet de rattraper encore plusieurs pilotes. Il lui aura fallu 4 tours supplémentaires pour passer 3 pilotes de plus. Derrière lui, les pilotes roulent 10 secondes moins vite. Le tour précédant le drapeau rouge, il passe Théophile Courtin #24 sur son Aprilia 660 RS et prend ainsi les gains de la 10e place.


Karine Fillod2

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

3 août 2023
Le compte rendu en vidéos de la 4e manche de la Coupe Sportwin, à Ledenon, les 8 et (...)

6 novembre 2018
En 2019 Sportwin introduit une nouvelle catégorie dans son challenge

31 mai 2023
Portrait d’Ewan Arlabosse, un candidat - malheureux - à la victoire en Sportwin

19 septembre 2023
Finale de la Coupe Sportwin, à Nogaro, les 2 et 3 septembre 2023

 

Visiteurs connectés : 34

Rechercher

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook