cybermotard
La compétition moto
par la photo
Sportwin  > 2022

Coupe Sportwin : Spectacle assuré à Croix-en-Ternois

Publié le 24 juillet 2022

Le circuit de Croix-en-Ternois organise le Trophée Moto des Hauts de France, les 16 et 17 juillet 2022. A l’affiche, une endurance du Team LH Racing et des courses de vitesse avec Riding Sensation, la PMR Cup et la [Coupe Sportwin->https://www.sportwinclub.com/. De nombreux spectateurs profitent du spectacle sous un soleil radieux et une ambiance festive habituelle dans le nord. Excellente prestation des acteurs de la Coupe Sportwin, Laurent Rameau #18 impose sa Tamburini 1100 en course 1, domination de Mickaël Perrin #97 sur Aprilia RSV 1000 R #97 en course 2 et un surprenant Rémi Boyer #22 qui classe sa Kawasaki ER6 TwinFast 2e scratch face aux puissantes TwinFurious.

La course Sportwin Un

En qualification, la hiérarchie habituelle est respectée. Laurent Rameau #18 place sa Tamburini 1100 en pole position, Régis Le Breton sur Pierobon 1100 #3 et Mickaël Perrin sur Aprilia RSV 1000 R #97 complètent cette première ligne, tous en 58. En 2e ligne Thierry Blasco, Ducati 1100 #65, Simon Plouvier, Aprilia RSV 1000 R #391 et Rémi Boyer, Kawa ER6 #22. Ces pilotes sont en 59’’ ainsi que la 3e ligne composée de Maxime Leveau sur Aprilia 660 RS #106, Frédéric Delhaye sur Ducati 848 Evo #71 et Pascal Alexandre sur Aprilia Tuono R #63.

Haute lutte à la sauce TwinMax

Holeshot pour Régis Le Breton #3 qui boucle le premier tour en tête sous la pression de Laurent Rameau #18, créant un léger écart avec Mickaël Perrin #97 et Thierry Blasco #65. Drapeau rouge suite à la chute de Pascal Alexandre #63, pas chanceux sur ce début de course, harponné il part jardiner perdant sa 4e position puis chute en essayant de re-marrer le bon peloton. Une 2e procédure de départ est enclenchée et toujours une explication au sommet entre Régis Le Breton #3 et Laurent Rameau #18, freinages tardifs, blockpass, décroisements, tous les ingrédients sont réunis pour faire vibrer les spectateurs. Au 5e tour Laurent Rameau prend le commandement et augmente le rythme Régis Le Breton ne lâche rien. Laurent reste leader jusqu’au drapeau à damier de cette course raccourci à 15 tours. Baisse de régime pour Régis, au 13e tour il tourne 1 seconde moins vite et perd sa 2e place en faveur du régulier Mickaël Perrin #97.

Trois classe, c’est classe !

Ce n’est pas la puissance qui crée la hiérarchie, plaque jaune les TwinFurious, plaque blanche les TwinMax et plaque noire les TwinFast qui sont souvent des animateurs du Scratch avec 60 cv de moins. Mickaël Perrin #97, licencié au Sportwin Club, monte sur la 2e marche du podium Scratch et gagne sa catégorie TwinFurious avec son Aprilia RSV 1000 R très efficace et fiable. Il devance Thierry Blasco #65 qui a déroulé ces 15 tours de course en maintenant sa place de 4e. Sociétaire du Riding Sensation, Thierry, ancien animateur de la TwinFurious, revient avec un prototype TwinMax, un châssis de Ducati 998, équipé d’Ohlins et motorisé par un 1100 2 soupapes. Il s’empare de la 3e place TwinMax.

Che bella motocicletta !

Si la plus belle moto était récompensée, cette Aprilia RSV 1000 R ferait surement partie des lauréates. Simon Plouvier #391 est chez lui sur ses terres, licencié au MC Croix en Ternois. Nouveau en Coupe Sportwin, il accroche une 5e place Scratch et monte sur la 2e marche du podium TwinFurious. Au 5e tour, il passe Rémi Boyer #22 et maintient sa position.

4e tour, faites vos jeux !

Le premier TwinFast, Rémi Boyer #22 se classe 6e scratch. Pénalisé par la longue ligne droite, Rémi exploite le sinueux pour se bagarrer avec les TwinFurious de Simon Plouvier #391 et de Frédéric Delhaye #71. Simon prend le large et laisse à Rémi et Frédéric quelques passes d’arme talentueuses. Rémi coiffe la Ducati 848 Evo de Frédéric dans le dernier tour pour une poignée de centièmes. Après un départ laborieux Frédérique Delhaye #71 re-marre le groupe de chasse et prend une 7e place scratch bien méritée avec en prime la 3e marche du podium TwinFurious. Maxime Leveau #106 reste à quelques longueurs de Frédéric. Un souci de verrouillage de rapport de boite entame sa confiance, le potentiel existe, son Aprilia 660 RS est rapide, ce sera surement un futur client pour les places d’honneur. Il se classe 8e scratch et 2e TwinFast. Le #11, c’est Vincent Houssin, vainqueur de la Coupe Sportwin 2017 avec la fameuse Roadson. Il participe pour le plaisir avec une Suzuki 650 SV qui a de la bouteille et il marque les points de la 11e place scratch.

Première saison sportwin pour Arthur Gernigon

C’est sa première saison en Coupe Sportwin pour Arthur Gernigon et ses premiers points au classement scratch avec cette 9e place et un bonus en prenant la 3e place TwinFast à une demi seconde de Maxime Leveau.

Tout est dans la trajectoire !

La plus petite des TwinFurious se classe 10e, une KTM 790 Duke pilotée par Ewen Arlabosse #37. Comme Arthur Gernigon #9, son copain de paddock, Ewen marque ses premiers points scratch. Plus qu’à performer en qualif pour chopper le bon wagon ! Romain Louis #64 a transformé un roadster Ducati Monster 696 en pistarde avec un résultat correct, une 12e place.

Proto Kawasaki ER6 avec Stevens Zabiolle-Souply

Le boss des combinaisons sur mesures Sixx, mouille le cuir, test grandeur nature ! Après une pause, Stevens Zabiolle-Souply revient à la compétition avec un prototype très bien réalisé sur une base de Kawa ER6. Après un mano à mano avec Didier Dalet, Stevens termine 13e.

SV 650 contre 660 RS

L’Aprilia 660 RS #15 aux couleurs de Gulf de Didier Dalet rentre dans les points du scratch avec une 14e place, un cafouillage du classement des qualifications lui fait perdre une ligne sur la grille. Le temps de doubler la très puissante Ducati 999 S #44 de l’anglais Mark Henrys et de batailler avec Xavier Perrin #98, l’écart avec le bon wagon est conséquent. Petite contre-performance pour Xavier Perrin #98 qui marque le dernier point scratch mais recule au classement TwinFast.

Podium scratch de la course 1

- 1e Laurent Rameau, TwinMax, Sportwin Club
- 2e Mickaël Perrin, TwinFurious, Sportwin Club
- 3e Régis Le Breton, TwinMax, Ducati Club de France

Course 2 : Première victoire pour Mickaël Perrin.

Mickaël Perrin#97 jaillit de la grille et imprime une cadence soutenue, roulant en 58’’ il garde l’avantage pendant 8 tours sur Régis Le Breton #3 et Laurent Rameau #18. Au 8e tour la Pierobon de Régis prend le commandement, avec une réaction immédiate de Laurent qui passe en mode attaque et double Mickaël. Le duel TwinMax, Pierobon contre Tamburini, prend fin à la présentation d’un drapeau noir pour Régis suite à la rupture d’une fixation d’échappement. Mickaël ne lâche rien et sa puissante mais lourde Aprilia RSV 1000 R met la pression à Laurent. Au 16e tour Mickaël place une attaque gagnante, riposte de Laurent, les assauts sont musclés mais malheureusement le dénouement de ce combat est stoppé par un drapeau noir pour Laurent, sa Tamburini fume et rentre au stand. Victoire bien méritée de Mickaël Perrin qui relance le championnat en se classant deuxième du classement provisoire à 4 points de Laurent Rameau.

Remy Boyer avec son TwinFast sur le podium Scratch !

Excellente prestation de Rémi Boyer #22 sur une Kawasaki ER6, auteur d’une course audacieuse. Pointé 6e au premier tour, il doit attaquer sans demi-mesure pour rester au contact de l’Aprilia 660 RS #106, son rival pour le podium TwinFast. Doublant les TwinFurious de Pascal Alexandre #63, Simon Plouvier #391 et Frédéric Delhaye #71, Rémi déboite l’Aprilia de Maxime Leveau #106 au 16e tour. Dans l’avant dernier tour il claque un chrono de 59.517, se protégeant du retour de Frédéric. Vainqueur du TwinFast, Rémi monte sur la 2e marche du podium Scratch. Il s’empare du leadership du classement TwinFast devant Alexis Molac qui malheureusement met fin à sa saison suite à la destruction de son Aprilia 660 RS lors d’un roulage précédent.

Retour aux avants postes

Que du bonheur pour Frédéric Delhaye et sa Ducati 848 Evo #71, de se retrouver aux avants postes après une longue convalescence. Pointé 10e au premier tour Frédéric grappille des places, en bagarre avec Thierry Blasco #65. Le duo se sépare au 19e tour quand Frédéric double Maxime Leveau #106 pour accéder à la 3e place scratch et la 2e TwinFurious. Thierry Blasco #65 gagne la classe TwinMax et sauve l’honneur des 2 soupapes avec sa 5e place scratch.

Duel Italo-Japonais

Les soucis de la première manche sont oubliés et comme pressenti Maxime Leveau #106 roule dans le bon peloton. Régulier en 1.00 il lui manque une petite demie seconde pour contrer le très rapide Rémi Boyer #22. C’est prometteur avec une 4e place scratch et la 2e marche du podium TwinFast.

Pascal Alexandre alias Squale se classe 6e

Malgré une main douloureuse suite à sa chute en course 1, Pascal Alexandre #63 parvient à se classer 6e scratch, difficile de lutter, le moindre détail est pénalisant pour rester dans le rythme des premiers. Une petite satisfaction, Squale monte sur la 3e marche du podium TwinFurious.

Vincent Houssin : Le vainqueur de la Coupe Sportwin 2017, reste modeste

Son palmarès est éloquent. Vincent Houssin #11 roule en TwinFast avec une Suzuki 650 SV en toute simplicité. Il n’est pas avare de conseils, apprécié par les novices de la coupe. En bagarre avec la KTM d’Ewen Arlabosse #37, Vincent réussit à creuser un écart et de contenir le retour de Simon Plouvier. Une 7e place scratch et la 3e marche du podium TwinFast.

Dommage pour Simon Plouvier !

Un premier tour en 7e position, Simon Plouvier #391 roule dans les mêmes chronos que Rémi Boyer #22, il bute sur ce TwinFast si véloce. Au 9e tour il place une attaque conquérante sur Rémi et double Maxime Leveau #106. Le voilà 3e et potentiellement podium sur son circuit, devant son public, mais le 15e tour est synonyme de jardinage et le relègue à la 7e position.

Un Monster pistard

Des premiers tours de courses difficiles, enfermé il régresse 15e, la poignée de droite reprend sa fonction et Romain Louis #64 part au combat avalant successivement Didier Dalet #15, Ewen Arlabosse #37 et Arthur Gernigon #9. Au scratch il est 9e, en TwinFast 4e et score la 3e place du classement provisoire TwinFast.

Copains au paddock, compétiteurs sur la piste.

Arthur Gernigon #9 sur Suzuki 650 SV, 10e scratch et 5e TwinFast et Ewen Arlabosse #37 sur KTM 790 Duke, 12e scratch et 5e TwinFurious.

Sixx partenaire de la Coupe Sportwin

Très beau support publicitaire !
Stevens Zabiolle-Souply #6 sur Kawasaki ER6, 11e scratch et 6e TwinFast.

Didier Dalet : Un Grand Monsieur.

Didier Dalet #15, use le macadam depuis des décennies ! Du Promosport à l’endurance en passant par le Superbike ce pilote est aussi une figure des professionnels de la moto. Le boss France des produits pétroliers Gulf parraine la Coupe Sportwin. Toujours motivé, son plaisir reste intact et intarissable d’anecdotes pour les jeunots du paddock ! 13e scratch et 7e TwinFast.

Franck Morel : L’unique 3 soupapes du plateau sportwin

Franck Morel #39 sur un prototype, châssis de Ducati 999 motorisé par un ST3, 14e scratch et 2e TwinMax.

Brian Dias #105

Le dernier point de la 15e place scratch pour son Aprilia 660 RS qui a retrouvé l’hydraulique de son amortisseur perdu en course 1.

Podium scratch de la course 2

- 1e Michaël Perrin, TwinFurious, Sportwin Club
- 2e Rémi Boyer, TwinFast, Oxygène PSA
- 3e Frédérique Delhaye, Sportwin Club

Les Partenaires de la coupe Sportwin récompensent les pilotes par de nombreux lots :

- AFAM, BREMBO, GALFER, ARIETE, Sous-vêtements Sixs et les bottes SIDI représenté par Christelle Paye
- RIDING SENSATION
- PIRELLI
- SIXX Combinaisons sur mesure
- MECACYL
- PadXpress
- FACOM
- GULF
- CYBERMOTARD
- ABE couverture Brest

Les classements :
- Scratch
- TwinFurious
- TwinMax
- TwinFast

Prochain rendez-vous les 6 et 7 août 2022 à Magny-Cours.

Pour suivre la coupe Sportwin :
- Le site www.sportwinclub.com
- La page Facebook


Sandra Le Saux

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



Visiteurs connectés : 36

Rechercher

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook