cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Actualites  > 2006  > Actualités

Lancement de la Finale du WSBK à Magny Cours

Envoyer l'article par mail
Publié le

Jeudi 21 septembre, les organisateurs de la finale du Mondial Superbike à Magny cours, ont donné le coup d’envoi de cette épreuve en organisant un défilé de motos au pied de la Tour Eiffel. Le point sur les tranferts des français dans ce championnat.

Pour la première fois dans l’histoire du WSBK, des motos de course ont pu poser leurs roues sur le pavé parisien. Ici Troy Corser (N°1), mène la horde sauvage.

L’événement est à la hauteur des espérances des organisateurs de la finale du Mondial superbike des 6, 7 et 8 octobre sur le circuit de Magny Cours. En effet, pour lancer l’intérêt du grand public pour cette épreuve, les organisateurs français n’ont pas hésité à faire rouler des motos de course dans les rues de Paris jeudi 21 septembre 2006 !

Partis d’Issy les Moulineaux, les véritables motos de course pilotées par Troy Corser himself, Sébastien Gimbert, David Checa, Maxime Berger et Franck Millet ont ensuite rejoint la Tour Eiffel. Succès médiatique garanti.

Dans la conférence de presse qui a suivi, on a appris que les organisateurs militaient ouvertement pour un changement de date du rendez vous français. En effet les dates du Bol d’Or et du Superbike ont tendance à se télescoper : trois semaines séparent seulement ces deux évènements majeurs et le chiffre de fréquentation s’en ressent.

« Pour 2007, la date du rendez vous de Magny Cours ne sera pas changée, car les calendriers internationaux sont déjà établis. Mais nous faisons tout pour que notre rendez vous soit transféré pour le mois de juin, en 2008 » a révélé Gérard Dumas le président du directoire du circuit de Nevers.

Radio paddock

JPEG - 53.3 ko
Lors de la conférence de presse, qui a suivi ce « coup médiatique », on a appris que le changement de date du RV Nivernais aurait lieu en 2008.

La concentration de tous ces pilotes au même endroit a permis de faire le point sur les transferts en cours et sur le déroulé de cette saison.

En ce qui concerne le team de Martial Garcia (Yamaha Motor France), on sait que l’importateur français (Jean Claude Olivier) arrête toute implication en Mondial Superbike. Il n’y aura donc pas de pilote français chez YMF en 2007. Par contre il y a de fortes chances qu’un pilote comme Shinichi Nakatomi, soit présent, puisque son engagement est pris en charge par Yamaha Japon.

La porte n’est pas complètement fermée en ce qui concerne l’arrivée d’un français dans ce team, « Mais on est toujours en phase de discussions » indique Martial.

L’avenir de Christophe Guyot en Mondial supersport n’est pas non plus complètement garanti, puisque son poulain David Checa n’est pas rentré dans le Top Ten du classement. Il ne lui reste que deux courses pour récupérer plus de 20 points, et il faudra qu’il termine à chaque fois dans le Top 5 !!! Ce sera très dur pour l’Espagnol.

D’autant que l’on sait maintenant que Christophe, n’a pu rouler cette saison qu’avec l’aide (importante) de Martial Garcia.

« Lors des deux courses overseas,(Phillip island et Qatar) Anthony Gobert, a roulé sur une de mes motos de développement, que j’avais prêté au GMT94. » explique Martial. « De même, pour finir les deux dernières courses, je lui prête un moteur de 600, David ayant cassé le sien au Lausiztring »

Sébastien Gimbert se retrouve donc à pied pour l’an prochain et espère pouvoir s’engager sur une 600 privée, mais avec quels moyens ? Quand à Mathieu Lagrive, qui ne disputera pas la finale de Magny Cours, on sait qu’il a entamé des approches vers le team de Christophe Guyot.

Yoan Tiberio, affirme qu’il a trouvé un engagement chez Dark Dog Motorsport, mais il semblerait que rien ne soit encore finalisé entre le team Manager : Stigefelt et le français, car les négociations achopperaient sur les émoluments demandés par Yoan. A suivre donc.

Fabien Foret, ne roulera pas chez DFX, l’an prochain, car le team est au complet. Michel Fabrizio ayant donné son accord pour que l’on intègre Steve Martin. Le Charentais, se retrouve donc toujours à pied.

Enfin, il reste toujours deux places à pourvoir chez Gil’ Motor sport. En effet Stéphane Chambon a décidé d’arrêter et Maxime Berger a été remercié, au lendemain de l’épreuve du Lausitzring. « On cherche deux pilotes de pointe » explique Benoît Béguin, le team manager, « Mais ça ne court pas les rues »

Tout sur la finale du championnat superbike de Magny Cours


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



12 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook