cybermotard
La compétition moto
par la photo
Actualites  > 2020  > Actualités sportives

Une finale 2020 side-cars FSBK à Nogaro sans grande surprise

Publié le 31 octobre 2020

Une finale qui a eu lieu le week-end des 24 et 25 octobre 2020 sur le beau tracé de Nogaro. Une finale sans enjeux car tous les classements étaient finalisés depuis Pau. Donc on a roulé tranquille, pourquoi chercher la casse ou ruiner les pneus ! Et il faisait si beau...
Toutefois, on a connu quelques émotions !

Première course, une première ligne historique

D’abord parce que le départ, reporté à cause d’un crash solos la veille, a été donné à 8h (!) le dimanche.
On y découvre Paul Léglise/Mélanie Farnier (N°33) et pour la première fois de leur vie, en FSBK, Benjamin et Gilles Luneau (N°3) ! Pas de Sébastien Delannoy et Nicolas Bidault qui partent de la dernière ligne pour manque de chronos à cause de leur tonneau en qualification 1.
Il n’y aura pas de séances chronos le dimanche pour la course 2, c’est le meilleur tour de chacun en course 1 qui servira de base pour la course 2, donnée à 12h05, au lieu des habituels 14h15, ce qui fait que certains fans ne verront aucune course de sides ...

Parlons chronos

En matière de chrono, disons le tout net, on n’a pas atteint des sommets, au contraire. Le meilleur tour du week-end est à l’actif de Sébastien Delannoy en 1’34"357 dans la course 1 et en 1’36 480 dans la seconde. A comparer avec son record de 2016 en 1’31"746, une autre planète. Paul Léglise, en 600, a signé un 1’35"857. En F2 Le meilleur tour en F2 600 est établi par Pierre Leguen en 1’43"897.

Podium F1 1000, première course.

Sur la première marche, les champions F1 1000 2020, Sébastien Delannoy/Nicolas Bidault, sur la seconde, Laurent Chapillon/Pascal Laffon et sur la troisième, Benjamin et Gilles Luneau.
Ce podium correspond aussi au classement définitif 2020 de la catégorie F1 1000.
Dans la course 2 , Même podium, sauf que les Luneau sont deuxièmes et Chapillon/Laffon troisièmes.

Podium F1 600

Sur la première marche, les champions F1 600,Paul Léglise ici avec Mélanie Farnier, qui remplaçait Sébastien Lavorel, sur la seconde Franck Barbier et Mickaël Rigondeau et, sur la dernière, Claude Vinet et Loris Seret. Toutefois, au classement définitif 2020, nous avons Paul Léglise/Sébastien Lavorel, Claude Vinet/Loris Seret à la deuxième place et pour la troisième Hugo Fretay,/Joaquin Fenoy Casas.
En rappelant que c’est le passager qui a disputé le plus de courses qui est retenu dans les classements.

Podium F2 600 1ère course

Sur la plus haute marche, François Leblond/Cyril Douane Chazelle, sur la seconde Pierre Leguen/Sarah Cescutti, et sur la troisième, Goulven Crochemore/Clément Carré. On peut s’étonner de l’absence de César Chanal, mais il a été arrêté au drapeau noir pour cause de fumée s’échappant du side.

Podium F2 600 2e course

Respectivement, dans l’ordre : Pierre Leguen/Sarah Cescutti, François Leblond/Cyril Douane Chazelle et Goulven Crochemore/Clément Carré. Au classement définitif F2 600, le classement s’établit comme suit : César Chanal/Olivier Lavorel, Pierre Leguen/Sarah Cescutti et Goulven Crochemore/Clément Carré. Si François Leblond n’apparaît pas dans le classement, pour 4 points ! c’est qu’il a manqué Carole.

Photo de famille

Ils posent pour la postérité, nos champions de France side-car FSBK 2020. Ainsi de gauche à droite, nous découvrons Paul Léglise et Mélanie Farnier, champions F1 600, Sébastien Delannoy et Nicolas Bidault, champions F1 1000, César Chanalet Alexandrine Lassia . On rappelle que c’est Sébastien Lavorel le champion de France avec Paul Léglise et son frère Olivier avec César Chanal pour la raison expliquée plus haut.

Les Palacoeur présents

Steveens et Ophélie, frère et soeur, 18 et 20 ans, remarqués à Pau, étaient à Nogaro pour la deuxième course de leur vie en FSBK. Ils ont signé le 4e chrono le vendredi matin, certes en essais libres, sur le mouillé, devançant un bon nombre d’équipages aguerris. Donc respect, surtout quand on sait qu’ils disposent d’un moteur PC25 Honda de 1992 à carbus monté dans un châssis Dave Molyneux Racing !

Séance de grass-track à Nogaro

Exécutée par la famille Palacoeur lors des chronos du samedi dans le rapide et redoutable gauche précédant les stands. Sortie parfaitement gérée. Malheureusement, dans la seconde course, dans le même virage, Ophélie tombera, une spectaculaire chute qui a fait peur, fatigue ou placement ? Fort heureusement plus de peur que de mal

Sébastien Delannoy à l’envers

Autre moment chaud quand dans le premier tour lors des chronos du samedi, à l’entrée du droit qui suit la ligne droite des anciens stands, Sébastien Delannoy et Nicolas Bidault se sont mis à l’envers, très certainement à cause de l’accélérateur resté bloqué à fond. Là aussi, plus de peur que de mal, encore que ça n’a pas arrangé l’épaule de Nicolas déjà abîmée à Pau lors d’une sortie de piste à Laguna Seca.

Alexandrine Lassia descend en marche

Alexandrine qui montait à Nogaro dans un side pour la première fois, a fait l’expérience de la chute, sans gravité, dans la course 2. Cette chute s’est produite à l’accélération dans le virage qui suit la longue ligne droite de Nogaro. Ils sont dans les roues de Stephen Hicks, notre britannique pilote et Coraline Galerne. Aucun point marqué, mais César était champion depuis Pau, avec Olivier Lavorel.

Pierre Leguen et Sarah Cescutti, vice-champions F2 2020

Leur abandon à Pau pour cause d’axe de roue arrière cassé leur a sans doute coûté le titre, mais ainsi va la course. Ils sont deuxièmes dans la course 1 à cause d’un tête-à-queue et gagnent dans la seconde dans leur catégorie. Ils font le meilleur chrono F2 du week-end en 1’43"897.

Hugo Fretay et Joaquin Fenoy Casas, troisièmes du championnat side car 2020

Certes, ils n’ont fait aucun podium en course, mais leur régularité a payé, ils ont fini toutes les courses. Hugo assimile de mieux en mieux le LCR Yamaha 600, plus facile à mener que le 1000, mais un moteur qu’il faut constamment tenir dans les tours comme un 2 temps, pas de répit. Ajoutons que leur side est superbement entretenu.

Philippe Gallerne et Yann Druel au pied du podium

Le coronavirus n’aura pas permis à Philippe de disputer le Mondial ou les courses du BSB . En revanche il a été présent à chaque course FSBK. On rappelle qu’il s’est mis au 600 Kawasaki, monté cette année dans son châssis RCN. A Nogaro, une modeste place dans la première course, à cause de la buée dans son casque ! mais une bonne prestation dans la seconde.

Goulven Crochemore et Clément Carré tout feu

Bonne saison 2020 pour ce team en rappelant que Clément, qui a joué le passager, est aussi un excellent pilote.
Ils ont terminé toutes les courses et pointent donc à la troisième place du classement F2. Bon, un petit coup de peinture sur la carène de leur side Shelbourne serait une bonne idée.

Gilles Luneau passe la main

Dernière course FSBK pour Gilles Luneau. Son pilote de fils, Benjamin, roulera avec le champion de France Nicolas Bidault ! Une bonne saison 2020 pour les Luneau qui découvraient notre championnat. Ils (N°3) sont suivis par les frères Bessy (N°82), Sébastien et Rodolphe, qui reviennent à la compétition après de nombreuses années d’arrêt.

Pascal Lafon vous salue

Figure historique du poirier initiée par le célébrissime technicien de plate-forme Christian Chaigneau, elle est reprise par Pascal Lafon, passager de Laurent Chapillon pour saluer les spectateurs. Un moment particulièrement attendu et apprécié des spectateurs à chaque fin de course !

Franck Barbier et Mickaël Rigondeau abonnés à la 2e place F1 600

A chaque fois qu’ils ont couru, ils ont terminé à la seconde place (la 3e au classement général) ! Autant dire que Franck et son acrobate de passager Mickaël Rigondeau n’ont pas mis longtemps à assimiler la motorisation 600. Ils terminent à la 5e place au championnat side car 2020, car ils n’ont disputé que 3 épreuves et une course internationale à Oschersleben en Allemagne.

Baston pour les places d’honneur

En tête, Claude Vinet, associé au belge Loris Seret, précède Hugo Frattay (N°78), lui associé à l’espagnol Joaquin Fenoy Casas, suivi de Laurent Chapillon et Pascal Lafon, et plus loin, Philippe Gallerne et Yann Druel. Tous ces sides sont des F1 600 sauf Laurent, en 1000, qui devra passer en 600 s’il veut continuer en FSBK.

Nouveau passager pour César Chanal

Plus exactement une passagère, Alexandrine Lassia, chère au coeur de César...qui remplaçait le titulaire Olivier Lavorel, retenu comme son frère Sébastien dans sa région pour cause de Covid. Baptême du feu pour Alexandrine, qui est tombée dans la course 2 ! Il y avait des spectateurs à Nogaro, tant mieux, plus qu’à Carole en région parisienne...

Les Palacoeur dans le rythme

Nous sommes dans la course 2, Les Palacoeur (N°122) sont dans les roues de Goulven Crochemore/Clément Carré (N°128) et François Leblond/Cyril Douane Chazelle, lesquels sont des références en F2 600. On rappelle que si ils ont un excellent châssis, ils ont un moteur du Moyen Age, Honda PC 25 de 1992 car, en fait, ils roulent en RSCM (sides anciens). Donc, du talent chez les Palacoeur.

Troisième passager pour Daniel Lamargue

On avait revu Daniel Lamargue à Pau, il avait loupé Lédenon à la suite de son accident à Carole au virage Hôtel, tout au bout de la ligne droite de retour, un coin rapide ! avec Christian Chaigneau. A Pau, il faisait équipe avec Eric Lenser et à Nogaro, c’est Clément Conil qui était dans le panier. Daniel roule avec un RCN Suzuki 1000, donc passage au 600 s’il veut rester en FSBK

Mélanie Farnier aurait mérité le titre F600

Au départ de la saison 2020, Mélanie Farnier est montée avec Manuel Moreau, en châssis long, elle qui ne connaissait que le châssis court, mais quand ce dernier a renoncé au FSBK à la suite de ses problèmes mécaniques, elle a fait le bonheur de Paul Léglise pour palier les absences de Sébastien Lavorel. Mélanie, c’est la classe, le sourire et les yeux de Michèle Morgan.

Les sides vous saluent

La saison side car 2020 est terminée, malgré toutes les incertitudes liées au Covid, Vivement 2021 ?
Leguen/Cescutti (N°256), Leblond/ Douane Chazelle (N°108), Bessy/Bessy (N°82), Crochemore/Carré (N°128), Palacoeur/Palacoeur (N°122) et Chanal/Lassia(N°588).


Albert Grison

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

14 octobre 2020
Fin de la saison side-car pour Estelle Leblond

11 mars 2019
A la découverte de la discipline du side-car de compétition

16 mars 2020
Saison side-car 2020 : Un nouveau châssis pour le team Leguen

20 octobre 2020
Side car de Pau un duel de titans entre Delannoy et Léglise

 

Visiteurs connectés : 21

Rechercher

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook