cybermotard
La compétition moto
par la photo
Bol d’Or  > 2011  > Galerie photos

Le team N°18 tente l’aventure de l’endurance au long cours avec BMW

Publié le 6 avril 2011

Après 10 ans de fidélité à Suzuki, le team des sapeurs pompiers engagé en endurance, a décidé de sauter le pas et de passer avec armes et bagages chez BMW.

Du coup le team des sapeurs pompiers doit tout reprendre à zéro : l’approche de la compétition chez BMW n’est pas la même que chez les Japonais.
L’objectif final pour les soldats du feu est de devenir « team support » chez le constructeur de Munich. En effet le team N°18 a tous les atouts en mains : l’infrastructure, les hommes et possède une profonde expérience de la course. Revue de détail avec des photos prises lors des essais Pré Bol du 29 et 30 mars 2011.

Thomas Metro : nouvelle recrue chez N°18

Premier atout : Thomas Metro remplace Jérôme Tangre, parti chez Bolliger (Kawasaki N°8). Ce sont les qualités de metteur au point qui ont convaincu le team manager de l’équipe. Le 2e atout des pompiers : ils ont été invités à rouler lors des journées BMW Race camps à Castelloli (près de Barcelone), les 10, 11 et 12 mars 2011. Tous les ingénieurs course de BMW, étaient là pour les aider à maîtriser la technologie BMW.

Travail à long terme

Yannick Bureau l’a confirmé : travailler avec le constructeur allemand est un objectif à long terme. En Espagne, les ingénieurs de course de BMW leur ont débloqué un certain nombre de fonctions sur la carte électronique de leur S 1000 RR. Preuve que l’usine est bien impliquée dans le programme des pompiers. Maintenant c’est à eux de savoir maîtriser les spécificités comme le DTC ( traction control). Ensuite il va falloir adapter les Dunlop sur leur machine.

Chute de David Brière

Venu pour rouler deux jours lors des essais pré bol, la BMW N°18 a chuté le premier jour, avec David Brière à son guidon. Visiblement un « kamikaze » a tenté de passer en force dans un virage et David est parti en glissade. C’est en accrochant un vibreur que la moto est partie en carambolage, avec pas mal de casse à la clef.

Fin prématurée des essais

Pour ces essais, le team des pompiers manquait de pas mal de pièces, dont une fourche « Ohlins » : quelque part entre la Suède et la France. Enfin la chute a occasionné pas mal de casse, dont le tableau de bord. N’en ayant pas de rechange, les soldats du feu ont tout replié mercredi matin.


Thierry Leconte

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



Visiteurs connectés : 31

Rechercher

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook